Ski tour du Canada: de la promotion pour la FIS

Dave Dyer, de Ski de Fond Canada (à... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Dave Dyer, de Ski de Fond Canada (à gauche) et Pierre Mignerey, de la Fédération internationale de ski (à droite), étaient à Québec jeudi pour effectuer, en compagnie de Patrice Drouin de Gestev, une reconnaissance des trajets qu'emprunteront les fondeurs le 5 mars prochain dans le cadre du Ski tour canadien.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La FIS voit le Ski Tour du Canada comme un important «tour de promotion» pour sa Coupe du monde de ski de fond. Au prix de présenter «une épreuve de distance sportivement facile» sur les plaines d'Abraham, le 5 mars prochain.

C'est le constat que posait Pierre Mignerey, jeudi après-midi, après avoir effectué une reconnaissance complète des trajets que parcourront les meilleurs fondeurs du monde, dans moins de sept mois. «On connaissait déjà le site [avec le sprint de décembre 2012], mais maintenant, on connaît le tracé final», s'est réjoui le directeur de course du volet ski de fond à la Fédération internationale de ski (FIS).

Deux des huit étapes de ce nouveau Ski Tour se tiendront dans la capitale : un sprint de 1,5 km devant le parlement, le 4 mars, puis une poursuite sur les Plaines, sur une boucle de 4 km, le 5. Les deux départs se tiendront derrière le Manège militaire, à l'emplacement de la grande scène du Festival d'été.

La poursuite du samedi s'avérera la toute première épreuve de distance de Coupe du monde tenue en milieu urbain. Un endroit où «tout est à construire», souligne Mignerey. Ce qui coûte plus cher, mais confère certains avantages logistiques, comme l'électricité et la fibre optique à portée de main.

L'homme de ski de fond anticipe déjà «une arrivée au sprint» au terme de 15 km pour les hommes et de 10 km pour les femmes. «S'il s'agissait d'une épreuve simple de la Coupe du monde, [la facilité du parcours] pourrait poser problème. Mais on parle d'une série de huit étapes en fin de saison», analyse-t-il.

Québec tous les deux ans

«Il faut que la Coupe du monde devienne internationale», résume Patrice Drouin, président Gestev. L'entreprise de Beaupré organise les épreuves de Québec et de Montréal (2 mars, sur le mont Royal) et s'occupe du marketing pour tout le Tour. Gatineau (1er mars) est aussi au calendrier, tandis que Canmore (8au 12 mars), en Alberta, accueillera les quatre dernières courses.

«Si ça va bien, la FIS va nous mettre au calendrier pour 2020», croit Drouin, à propos du Tour du Canada. «L'objectif est d'avoir Québec au calendrier de la FIS tous les deux ans : une Coupe du monde simple une fois et le Tour complet l'autre fois», expose celui dont la firme, propriété de Québecor, gère aussi le Crashed Ice, la Coupe du monde de vélo de montagne, la Coupe du monde de snowboard et la Coupe Banque Nationale de tennis.

Mignerey lui donne raison pour le Tour. «On ne peut pas venir au Canada chaque année. Trop exigeant physiquement pour les athlètes et monétairement pour les équipes.

«Mais on a une année creuse aux quatre ans où il n'y a ni Jeux olympiques ni Championnats du monde», explique-t-il. «Et cette année-là, l'intérêt des médias et des amateurs baisse après le Tour de ski de janvier. Un tour comme celui-ci est parfait pour garder l'intérêt.»

Et l'intérêt des coureurs? «Je ne suis pas inquiet de la participation, il y a trop de points à perdre au classement», assure le représentant de la FIS, donnant en exemple l'équipe allemande. Après avoir annoncé qu'ils ne disposaient pas des fonds nécessaires, les Allemands ont déjà réservé leurs billets d'avion pour l'Amérique.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer