Exclusif

Fin décevante pour Dominique Maltais

Dominique Maltais... (PHOTO CHARLES ANTOINE AUGER, ARCHIVES LE SOLEIL)

Agrandir

Dominique Maltais

PHOTO CHARLES ANTOINE AUGER, ARCHIVES LE SOLEIL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Dominique Maltais a conclu sa saison et peut-être sa carrière avec une sixième place, samedi, en Espagne. Son pire résultat en plus de deux ans. Mais rien pour venir effacer ce que la reine du snowboardcross a accompli en piste pendant 12 ans.

La retraite? On ne le sait toujours pas. Maltais n'a pas rappelé les médias québécois au terme d'une campagne annoncée comme un dernier tour de piste. Chose sûre, elle ne rapporte pas dans Charlevoix le Globe de cristal remis à la championne de la saison de Coupe du monde pour la première fois en cinq ans.

Fait rare, la planchiste de Petite-Rivière-Saint-François n'a même pas pris part à la grande finale, dans le parcours Alabaus de La Molina. Son huitième rang aux qualifications de vendredi augurait déjà mal. Elle a fini deuxième de la petite finale. La Française Charlotte Bankes a prédominé devant sa compatriote Nelly Moenne Loccoz et l'Américaine Lindsey Jacobellis.

Plus vieille que ses 22 rivales sur la neige catalane d'au moins cinq ans, Maltais accusait 15 ans d'âge sur l'héroïne du jour, Bankes, 19 ans. Moenne Loccoz, 24ans, a pour sa part mis la main sur le titre de championne d'une courte saison de Coupe du monde de trois épreuves.

Maltais, 34 ans, pointe néanmoins deuxième. Avec le Championnat du monde et les X Games, cet hiver, la Québécoise a atteint trois finales et a gagné deux médailles en cinq courses.

Sur le podium une fois sur deux

Boutée de son trône, elle reste la seule dans l'histoire de la discipline à avoir soulevé le Globe de cristal quatre années d'affilée et cinq fois au total. Sa première présence en Coupe du monde remonte au 11 décembre 2003, à Whistler, en Colombie-Britannique, où elle avait pris le 23e échelon sur 43 concurrentes.

La gagnante ce jour-là? Karine Ruby. Française géante de la planche qui a aussi brillé en alpin. Maltais l'a depuis dépassée au palmarès du cross avec 15 victoires en Coupe du monde, contre 14, et cinq Globes, contre quatre.

Retraitée de la compétition en 2006 et morte en 2009, Ruby revendique toutefois six titres de championne du monde, dont trois en cross, et l'or olympique en slalom géant. Deux grands rendez-vous où Maltais n'a jamais triomphé. Avec 44 médailles en 88 départs internationaux, Maltais grimpait sur le podium une course sur deux.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer