Le froid n'arrête pas les maîtres

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Le froid mordant des derniers jours n'a pas ralenti les ardeurs des 1600 athlètes qui participent aux Jeux mondiaux des maîtres, à Québec. Tout au plus, deux départs de ski de fond ont dû être retardés mardi matin, au Mont Sainte-Anne, le temps que le mercure grimpe de quelques degrés.

Le directeur d'épreuve Alain Vachon avait à coeur de respecter un règlement stipulant qu'on ne peut tenir une telle compétition si le thermomètre indique moins de -20 °C, en raison des risques pour la santé des fondeurs. On a donc attendu qu'il fasse -18, vers 11h. «C'est certain qu'à des températures comme ça, il y a encore des dangers d'engelures, mais c'est la responsabilité des athlètes de se protéger aussi», dit-il.

À cet effet, de nombreux participants, âgés entre 30 et 86 ans, se sont rués dans les commerces de vêtements de sport, parce qu'ils n'avaient pas apporté de matériel suffisamment chaud avec eux. «On a des équipes de la Nouvelle-Zélande par exemple, qui ne sont pas habituées à ce type de climat. Par contre, il n'y a pas de problème pour ceux qui viennent de la Russie ou de la Mongolie», explique Ann Cantin, directrice des communications des Jeux.

Aucune blessure

Pour le moment, on ne déplore aucune engelure ou blessure grave parmi cette cohorte de sportifs. «On a juste des barbes givrées et colorées parfois à cause du Gatorade!», lance en riant Francine Dion, agente de liaison pour les courses de ski de fond.

Le mercure effraie toutefois les spectateurs, qui ne sont pas nombreux sur les différents sites de compétition. «Il y a un peu plus de monde en milieu urbain, comme à l'anneau de glace des plaines d'Abraham, et on en attend aussi beaucoup en fin de semaine, au Mont Sainte-Anne, pour le ski alpin», soutient Mme Cantin.

Les organisateurs auraient bien sûr aimé avoir plus de participants, mais 1600, répartis dans 10disciplines, c'est «très satisfaisant», surtout si l'on tient compte du fait qu'on en est seulement à la deuxième présentation de ces Jeux, qui se tiennent jusqu'au 8 février. En 2010, à Bled, en Slovénie, il n'y a eu que 900 participants, en provenance surtout de l'Europe.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer