Philippe Marquis: des lendemains glorieux

Tout juste rentré des Mondiaux de ski acrobatique... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Tout juste rentré des Mondiaux de ski acrobatique avec une médaille d'argent, Philippe Marquis a fait le bonheur des élèves de l'école primaire Saint-Yves, vendredi, dans Sillery.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) «C'est dur, la gloire!» Philippe Marquis plaisante à moitié. Après une intense tournée de 24 heures des médias montréalais en compagnie de ses comédaillés des Championnats du monde de ski acrobatique, le nouveau vice-champion mondial des bosses en duel se disait heureux de compter sur son ami Kingsbury pour «prendre toute la pression» le reste de l'année.

Vendredi, pas de Salut, bonjour!, de RDI matin ou de 5 à 7 à RDS. Marquis s'adressait aux 500 élèves des écoles primaires Saint-Louis-de-France, où sa soeur Anne enseigne, et Saint-Yves, dans Sainte-Foy-Sillery. De ses débuts de skieur à deux ans et demi, à Stoneham, jusqu'à son expérience olympique à 24 ans, l'an dernier, à Sotchi.

«J'ai commencé la saison avec l'objectif de monter sur le podium aux Championnats du monde», explique celui qui a partagé l'historique triplé canadien avec Mikaël Kingsbury et Marc-Antoine Gagnon, lundi dernier, à Kreischberg, en Autriche. La veille, il avait fini sixième en simple.

«Je ne veux quand même pas trop en profiter, pas m'enfler la tête avec ça en ce moment, réprime le natif de Sainte-Foy. Il y a encore une moitié de saison à faire avec cinq Coupes du monde et les championnats canadiens.

«Mais j'ai terminé cinq fois parmi les six premiers en six courses jusqu'ici, j'obtiens la constance que j'espérais. Je suis vice-champion du monde en duel et deuxième au classement cumulatif de la saison derrière Mikaël, alors ça va bien. On fera la fête au mois de mars!»

Domination frustrante

Kingsbury domine la discipline depuis quatre ans. Encore plus depuis la retraite d'Alexandre Bilodeau, double champion olympique en titre. Ce qui s'avère parfois ennuyeux pour ses coéquipiers et amis, avoue Marquis, ceux-ci étant adversaires de Kingsbury en piste.

«Marc-Antoine, Simon [Pouliot-Cavanagh] et moi, on s'entraîne pour le battre. On ne reste pas assis là à accepter d'être deuxième. Notre but est toujours d'essayer d'être le meilleur, alors d'être toujours deuxième, ça peut être frustrant.»

En 46 départs depuis décembre 2011, Kingsbury a triomphé 25 fois, quatre sur six cette année. «Mais c'est aussi un avantage de l'avoir, il nous pousse toujours plus loin. Et c'est lui qui prend toute la pression médiatique.»

Philippe et son frère Vincent, quatrième en bosses aux Jeux olympiques de 2010 et maintenant retraité, passeront une partie de la journée d'aujourd'hui au Mont-Sainte-Anne. Leur ancien coéquipier Pierre-Alexandre Rousseau inaugure une nouvelle piste à son nom.

Marquis met ensuite le cap sur Lake Placid, lundi. S'y tient la prochaine épreuve de Coupe du monde, jeudi. «Les Américains nous ont dit d'apporter nos patins pour jouer au hockey. On va leur sacrer une volée», laisse-t-il tomber en riant.

La station de l'État de New York revêt un cachet particulier pour lui. C'est là qu'il a raté sa première qualification olympique, en 2010. C'est aussi là qu'il a obtenu son premier podium de Coupe du monde en carrière, le 19 janvier 2012. Jour de la mort de la skieuse Sarah Burke. Comme tout est dans tout, c'est exactement trois ans plus tard, le 19 janvier 2015, qu'il a décroché sa médaille aux Championnats du monde.

Après Lake Placid suivra l'escale québécoise du circuit mondial de bosses, à Val-Saint-Côme, le 7 février.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer