Départ satisfaisant pour Harvey en Coupe du monde

Alex Harvey... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Alex Harvey

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Alex Harvey aurait aimé amorcer sa nouvelle saison avec une victoire à l'épreuve de sprint classique de la Coupe du monde de Ruka (Finlande), samedi. Avec sa 14e place, le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges a néanmoins décroché sa meilleure position en carrière à ce stade-ci du calendrier. Un résultat «très, très satisfaisant» selon l'athlète de 26 ans.

Qualifié 17e en début de journée, Harvey a conclu sa vague de quart de finale en troisième position, après s'être légèrement empêtré dans ses skis. Malgré une bonne reprise, il n'a pas été en mesure de remonter jusqu'aux skieurs de tête. Seulement deux d'entre eux passaient à l'étape des demi-finales.

«J'étais bien positionné, cinquième au sommet de la dernière montée, et je me suis enfargé dans mes skis. J'ai perdu l'équilibre et j'ai perdu un peu de terrain. Je me suis quand même bien repris. Je suis passé de cinquième à troisième, alors qu'il restait 150 m à faire. J'ai manqué un peu de piste. Quand j'ai retrouvé mon équilibre, j'avais encore beaucoup d'énergie à donner. C'était bon, mais ce n'était pas assez pour passer à l'étape suivante», a indiqué Harvey, qui avait dû attendre après Noël, avant de réaliser son premier top 15 de la saison, l'année passée.

La bonne nouvelle, c'est que tous les éléments essentiels à une bonne performance étaient réunis en vue d'une journée fructueuse sur la piste. La forme et la vitesse étaient là. Les skis aussi, malgré des conditions de neige et de luminosité difficiles, au nord du 66e parallèle.

«C'était des conditions vraiment pas faciles, mais c'était comme ça pour tout le monde. C'était glacé dans la piste et c'était une neige assez fraîche à l'extérieur, donc la neige collait vraiment beaucoup si tu étais à l'extérieur de la piste. C'est ce qui a mené à ma perte d'équilibre. Le coup était joué pour moi après ça», a laissé entendre Harvey, ajoutant que plusieurs compétiteurs avaient chuté.

Rafle norvégienne

Toujours dominants sur la scène du cross-country, les Norvégiens ont tout raflé, lors de ce premier jour de la Coupe du monde de Ruka, enlevant les quatre premières positions chez les messieurs (Eirik Bransdal, Petter Northug, Sondre Turvoll Fossli) et trois des quatre premières chez les dames (Marit Bjoergen, Maiken Caspersen Falla, Ingvild Flugstad Oestberg).

«C'était le seul dont les skis ne collaient pas dans la montée. C'est souvent comme ça. Les Norvégiens ont tellement une grosse équipe de techniciens! Ça fait qu'ils avaient des skis un peu meilleurs que tout le monde. Ils étaient vraiment forts aujourd'hui. C'était impressionnant à voir. [...] Je pense qu'ils avaient un avantage au niveau du fartage, mais il reste qu'il fallait qu'ils soient forts aussi physiquement.»

Somme toute, Harvey considère avoir bien amorcé sa saison avec cette 14e place et compte maintenant bâtir sur ce résultat. «C'est sûr qu'à chaque fois que je fais une course, je veux être sur le podium, mais en regardant avec un peu de perspective, l'an passé, à ce sprint-là, j'avais fini 35e. C'est un bon début de saison pour moi. La glace est cassée. Alors maintenant, on peut commencer à s'améliorer de jour en jour.»

La Coupe du monde de Ruka se poursuit dimanche avec une épreuve du 15 km classique (départ individuel).

Test réussi... pour le «testeur de skis»

Travaillant pour la première fois avec son nouveau «testeur de skis» (Tor Arne Hetland), Alex Harvey n'avait que de bons mots à dire au sujet de ses planches après sa 14e place au sprint classique de la première épreuve de la saison de la Coupe du monde, samedi à Ruka (Finlande). «Les skis étaient bien. La glisse était bonne. La dernière montée, c'est vraiment très abrupte et l'adhérence était bonne. C'est sûr que lorsque j'ai réaccéléré, ç'a collé un peu dans la neige, mais ça, c'était pareil pour tout le monde. [...] Sinon l'équipement était très bien. La coopération avec le nouveau test pilot, ça va bien. Je travaille avec le même farteur que par le passé. On a juste ajouté ce gars-là et les deux collaborent super bien ensemble. Alors c'est bon.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer