Alex Harvey obtient son meilleur résultat de la saison à Canmore

L'Allemand Tim Tscharnke célèbre sa victoire au 15... (La Presse Canadienne)

Agrandir

L'Allemand Tim Tscharnke célèbre sa victoire au 15 km de style classique à la Coupe du monde de ski de fond de Canmore.

La Presse Canadienne

Partager

(Québec) Obligé de composer avec l'altitude pour la première fois de la saison et compétitionnant sur un parcours reconnu pour son haut degré de difficulté, Alex Harvey ne l'a pas eu facile, jeudi, lors du 15 km de style classique avec départ de masse de la Coupe du monde de ski de fond de Canmore. Ses efforts ont cependant porté leurs fruits puisqu'en terminant 11e, à une vingtaine de secondes de Tim Tscharnke, il a obtenu son meilleur résultat de la saison.

«Ce n'était seulement que ma quatrième journée en altitude», a expliqué le fondeur québécois au bout du fil. «Je m'étais entraîné à la maison pendant les mois d'octobre et de novembre puis, par la suite, j'étais allé skier en Scandinavie, où nous étions au niveau de la mer. Habituellement, ça prend au moins cinq jours pour s'habituer à l'altitude et ça peut aller jusqu'à 10.

«Au moment de prendre mon départ, j'ai essayé de me convaincre que ça allait être correct. Mais dès l'échauffement, j'ai senti que j'avais les jambes lourdes et que c'était pénible de skier. Je savais donc que ça allait être difficile. Compte tenu de tout ça, je suis vraiment content de mon résultat, mon meilleur de l'année. Mais je l'ai vraiment chèrement payé.»

Efficace stratégie

C'est grâce à la stratégie qu'il avait élaborée avant le début de sa course que Harvey a pu flirter avec un premier top 10 cette saison.  Plus conservateur dans les montées, il a ouvert la machine dans les plats tout en trouvant le moyen d'économiser ses énergies en se concentrant sur sa technique, ce qui lui a permis de terminer son 15 km en force et d'améliorer son classement final.

«Normalement, les fins de courses, c'est ma force. Quand il n'y a pas de malchances, je suis capable de bien m'exprimer.»

C'est demain que Harvey retournera sur ses planches. Au menu : un sprint de 15 km en style libre. Il sera ensuite du skiathlon de 30 km de dimanche. Meilleur Canadien devant Devon Kershaw (17e) jeudi, l'athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges a indiqué que sa première course à Canmore et le travail intense qu'il avait fait auraient assurément des effets positifs du côté physiologique pour le reste de sa Coupe du monde en Alberta.

«Je devrais me sentir en bien meilleure forme lors des prochaines courses. Et même si l'épreuve que j'attends avec le plus d'impatience est le 30 km de dimanche, je prendrai quand même part au sprint de samedi. Au début, je n'étais pas trop certain d'y participer, mais je me suis dit que ça allait être bon pour moi de me mettre une autre compétition dans les jambes afin d'être prêt et de réellement bien fonctionner sur toutes les valves lors de la course de dimanche.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer