Coupe Sprint Quebec: même 21e, Alex Harvey rêve éveillé

La course d'Alex Harvey (16) en sprint individuel... (Photo Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

La course d'Alex Harvey (16) en sprint individuel s'est arrêtée en quarts de finale.

Photo Le Soleil, Yan Doublet

Partager

(Québec) Alex Harvey n'allait pas bouder son plaisir pour une 21e position. Le fondeur chouchou de Québec était tout sourire au sortir du parcours, samedi, sous les acclamations d'une colline parlementaire bondée. «Ce à quoi je rêvais s'est réalisé!»

Seul Canadien à atteindre la ronde éliminatoire de l'épreuve individuelle du Sprint Québec de ski de fond, Harvey a été évincé en quarts de finale. De toute façon, il ne s'attendait pas à concrétiser le triomphe tant souhaité par plusieurs de ses concitoyens.

«Moi, ç'a bien été», a-t-il lancé d'entrée de jeu, après son élimination. «Un sprint en ville, c'est comme ça. Ce n'est vraiment pas dans mes cordes. Moi, c'est plus 30 ou 50 km, alors 1,6 km [deux tours du tracé de 793 m]... Les gars n'ont pas le temps de se fatiguer.»

«Samedi [vendredi, à l'épreuve pas équipe], je réussissais à les dépasser à la deuxième boucle, mais aujourd'hui, il n'y avait pas de deuxième boucle», a-t-il fait valoir, rappelant que sa seule déception de la fin de semaine découlait de cette cinquième place en duo, vendredi. Une chute dans le dernier tour de son dernier relais a causé son échec.

«Aujourd'hui [samedi], ç'aurait pris de la malchance des autres comme une chute devant moi pour que j'avance. Seul sur la piste, sans personne devant moi, j'étais 16e [en qualifications contre la montre; 3 min 16,26 s]. Ça ne me met même pas en demi-finales. Mais j'espérais vraiment bien faire, j'espérais un miracle.»

Dans la course d'à peine trois minutes, Harvey n'a jamais été mieux positionné qu'au troisième rang sur six concurrents. Il a terminé au cinquième échelon, à 1,3 seconde du Suisse Joeri Kindschi. Ce dernier a fini sixième de la grande finale.

L'entraîneur de Harvey abondait dans le sens de son poulain. «Au moins, les gens commencent à comprendre que dans les sports comme le ski de fond ou le vélo, tu ne peux pas toujours gagner», a constaté Louis Bouchard.

Toujours le même objectif

Au terme de sa fin de semaine sportive, Harvey s'est dit encouragé. Surtout pour le relais. Rappelons que c'est à cette épreuve, en mars 2011, qu'il avait été couronné champion du monde en compagnie de l'Ontarien Devon Kershaw.

«Il y a deux ans, quand on avait gagné les Championnats du monde, on était moins vite que ça avant Noël», a-t-il avancé. Le principal objectif de sa saison demeure donc les Championnats du monde, autant en solo qu'en équipe. La compétition bisannuelle, deuxième en importance après les Jeux olympiques, se tiendra à Val di Fiemme, en Italie, du 20 février au 3 mars.

Quant à l'ensemble du sprint urbain de Coupe du monde de ski de fond à Québec, la tête d'affiche de l'événement s'avouait plus que comblée. Et la fierté de Saint-Ferréol-les-Neiges assure ne pas avoir souffert de la pression ou des distractions supplémentaires du fait d'accueillir le cirque chez lui.

«Si la FIS [Fédération internationale de ski] ne revient pas, il y a quelque chose de bizarre», a conclu celui qui a martelé toute la semaine que la nouvelle Coupe du monde de Québec n'avait rien à envier à ses soeurs urbaines européennes.

Selon le calendrier 2013-2014 de la (FIS), la Coupe du monde de ski de fond ne s'arrêterait pas à Québec l'an prochain. L'idée est maintenant d'organiser un programme de Coupe du monde complet, avec les sprints en ville et les longues distances en forêt, au Mont-Sainte-Anne.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer