Coupe Sprint Québec: Gestev rêve d'une épreuve aux deux ans

Des milliers de personnes ont envahi le secteur... (Photo Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Des milliers de personnes ont envahi le secteur du parlement au cours des deux derniers jours pour encourager les fondeurs, dont Alex Harvey, qui a troqué son maillot no 20  pour le no 16 à la suite des qualifications.

Photo Le Soleil, Erick Labbé

Partager

(Québec) Stimulée par le succès de foule de la première Coupe Sprint de ski de fond, l'entreprise spécialisée dans la gestion d'événement Gestev rêve de tenir tous les deux ans une épreuve en milieu urbain de la Coupe du monde ski de fond dans la capitale.

«Dans le calendrier des courses, le Canada est inscrit en 2015, mais il nous fallait d'abord livrer la marchandise. Je crois qu'on a su démontrer que Québec aime ça, le ski de fond, avec le succès de foule qu'on a eu. J'ai discuté ce matin [samedi] avec des gens de la Fédération internationale de ski et ils étaient super impressionnés», commentait samedi Chantal Lachance, vice-présidente et directrice des opérationsde Gestev.

Elle rappelle que la course tenue à Québec en fin de semaine devait originalement avoir lieu à Dusseldorf, en Allemagne. «Je crois qu'on ne doit pas être très populaires là-bas présentement! Par contre, je crois qu'on pourrait très bien partager cette course avec l'Allemagne et la tenir une année sur deux», poursuit-elle.

Sous les projecteurs

Chantal Lachance est convaincue que la venue de la Coupe du monde à Québec va stimuler l'intérêt pour ce sport méconnu chez nous. «En Europe, c'est très populaire, mais ici, plusieurs associaient ça à de petites randonnées tranquilles en forêt. Heureusement, la population a bien répondu, plusieurs étaient curieux et ont découvert un sport rapide et excitant.»

«Je crois que ça aura même un impact dans la vente d'équipement de ski de fond. Moi-même, je me suis acheté des skis patins la semaine passée et je vais m'inscrire à des cours pendant les Fêtes. Il y a aussi plein d'enfants ici qui ont participé à nos ateliers d'initiation», indique la vice-présidente de Gestev.

De quoi réjouir le Club Skibec Nordique, le Club Nordique du Mont-Sainte-Anne et le Centre national Pierre-Harvey, les trois clubs de ski de fond de la capitale qui devraient profiter des retombées de ce nouvel engouement.

Circuit urbain

Gestev ne regrette pas non plus d'avoir opté pour un circuit urbain, une formule qui lui sert déjà très bien pour d'autres événements comme le Big Air de planche à neige ou la course de patinage extrême Red Bull Crashed Ice.

«On aurait pu faire ça sur les Plaines, mais ça n'aurait pas été pareil. On n'aurait pas eu l'effet qu'on a avec le parlement, la porte Saint-Louis. C'est le premier sprint en milieu urbain en Amérique», souligne Mme Lachance.

«C'est toujours plus compliqué en milieu urbain, puisqu'il fallait négocier avec cinq propriétaires de terrains: la Ville de Québec, la Défense nationale, la Commission des champs de bataille nationaux, Parcs Canada et la Commission de la capitale nationale. Mais en bout de ligne, le jeu en aura valu la chandelle», termine-t-elle.

Labeaume et Maltais éblouis

Le maire Régis Labeaume et la ministre responsable de la Capitale nationale, Agnès Maltais, étaient éblouis samedi au terme des finales de la Coupe Sprint de ski de fond. «C'est un coup de circuit! C'est vraiment un hit incroyable! Ça me fait penser au tour cycliste où on se demandait si les gens viendraient. Ils sont venus. Et Gestev a réussi l'impossible en installant l'hiver en ville, devant le parlement», a commenté le maire Labeaume après la remise des médailles.

«C'est une belle façon de faire ressortir le caractère international de notre capitale», a enchaîné Mme Maltais. Les deux politiciens étaient très optimistes quant à un éventuel retour de l'épreuve de ski de fond sur Grande Allée. «Ça ne m'inquiète pas du tout! Je vais envoyer un mot à mon ami Kasper [Gian-Franco Kasper], président de la Fédération internationale de ski», a déclaré le maire. «Je veux vraiment être sûre que ça revienne dans deux ans», a pour sa part signalé la ministre.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer