L'Impact ne peut échapper de points

«Avec l'équipe que nous avons, les joueurs que... (AP, Michael Perez)

Agrandir

«Avec l'équipe que nous avons, les joueurs que nous avons, nous devons être des séries, a martelé le milieu de terrain Blerim Dzemaili (au centre).

AP, Michael Perez

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

L'Impact espère avoir enfin trouvé son rythme de croisière, alors que la formation montréalaise amorce une séquence cruciale de quatre matchs à domicile.

Le Fire de Chicago (12-6-5) sera de passage au stade Saputo, mercredi, quand la troupe de Mauro Biello tentera de signer une troisième victoire de suite pour une première fois cette saison. L'Impact (8-8-6) a défait l'Orlando City SC 2-1, à Montréal, le 5 août, avant de battre l'Union 3-0, à Philadelphie, samedi dernier.

«Je pense que l'équipe a compris que nous ne pouvons plus échapper de points, a noté le milieu de terrain Blerim Dzemaili. Quand vous savez que vous devez gagner parce qu'un rival a gagné un match et que ça vous éloigne des séries, mentalement, il n'y a plus d'autres possibilités que la victoire.»

Dzemaili a identifié le retour en santé d'Ignacio Piatti comme un des éléments importants dans les récents succès de l'équipe. Rétabli d'une blessure aux adducteurs subie tard en juin, l'Argentin a inscrit deux buts et une aide lors des deux derniers matchs. L'Impact présente un dossier de 2-4-1 quand il n'est pas du onze partant cette saison.

«"Nacho" attire toujours un, deux ou trois adversaires vers lui. Ça ouvre de l'espace pour moi et les autres en avant, a noté l'international suisse. Il fait un travail important pour nous tous. Il y a aussi eu un changement tactique, alors que nous sommes revenus au 4-3-3, ce qui change un peu la dynamique.»

Après le duel de mercredi face au Fire, l'Impact complètera une séquence de trois matchs en huit jours en accueillant le Real Salt Lake, samedi.

L'heure des choix

Pour une rare fois cette saison, Biello aura des choix à faire au cours de la semaine, alors que seul Ambroise Oyongo, dont la saison est terminée, et Hernán Bernardello ne seront pas disponibles. Le jeune Ballou Tabla sera aussi absent mercredi, en raison d'une infection à la gorge.

C'est donc dire que des joueurs comme le défenseur Hassoun Camara et le milieu de terrain Andrés Romero pourraient effectuer des retours au jeu. «Si ce n'est pas contre Chicago, ces gars-là devraient être disponibles face à Salt Lake», a indiqué Biello.

«Il y a une journée de plus de préparation avant le match de mercredi comparativement à celui de samedi et je veux envoyer deux formations qui peuvent nous permettre d'aller chercher les trois points», a ajouté Biello, laissant entendre que la rotation de personnel pourrait attendre au match face au Real Salt Lake.

Avec Piatti de retour en santé, Dzemaili au sommet de son art et le gardien Evan Bush qui a signé son quatrième jeu blanc de la campagne samedi dernier, tout le monde dans le camp montréalais croit que l'équipe est prête à enchaîner les victoires et grimper au classement.

«Avec l'équipe que nous avons, les joueurs que nous avons, nous devons être des séries, a martelé Dzemaili. Oui, nous avons mal commencé la saison. Mais là, nous sommes à cinq points des séries avec des matchs en main sur nos rivaux. Nous devons attaquer avec tout ce que nous avons pour être dans les séries.»




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer