Ronaldo accusé d'évasion fiscale

Cristiano Ronaldo aurait créé une société-écran aux Îles... (AFP, Cristina Quicler)

Agrandir

Cristiano Ronaldo aurait créé une société-écran aux Îles Vierges, dont il était l'unique actionnaire, dans le but de cacher ses revenus totaux au bureau des impôts en Espagne.

AFP, Cristina Quicler

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Madrid

Un procureur espagnol a accusé l'attaquant Cristiano Ronaldo, du Real Madrid, d'une fraude fiscale présumée d'environ 14,7 millions d'euros (21 millions $CAN) pour la période de 2011 à 2014.

Le procureur de Madrid a déclaré que l'attaquant portugais «a profité d'une structure créée en 2010 pour dissimuler au fisc les revenus générés en Espagne par les droits à l'image.»

Le communiqué explique que Ronaldo a créé une société-écran aux Îles Vierges, dont il était seul actionnaire, dans le but de cacher ses revenus totaux au bureau des impôts en Espagne. Le procureur a également avancé que Ronaldo n'a pas déclaré «intentionnellement» un revenu de 28,4 millions d'euros (42 millions $CAN) provenant de la cession des droits d'image de 2015 à 2020 à une autre société située en Espagne.

De plus, le procureur a accusé Ronaldo de déclarer des montants de 11,5 millions d'euros (17 millions $CAN) de 2011 à 2014 dans sa déclaration en 2014, alors que le procureur prétend que le revenu réel de Ronaldo pendant cette période était de près de 43 millions d'euros (64 millions $CAN).

Quadruple ballon d'or, Ronaldo, 32 ans, est le plus récent joueur de soccer de haut niveau à avoir des démêlés avec le fisc espagnol. L'attaquant Lionel Messi, du FC Barcelone, a été reconnu coupable de fraudes fiscales pour des revenus non déclarés en regard aux droits d'image, l'année dernière. Il avait alors été condamné à 21 mois de prison, une peine non exécutée, car inférieure à deux ans.

Deux scénarios

Si Ronaldo était à son tour poursuivi, puis condamné pénalement, il pourrait être contraint de verser «une amende d'au moins 28 millions (42 millions $CAN)» et écoper «d'une peine de prison pour quatre délits fiscaux, dont trois aggravés», a averti le syndicat Gestha de techniciens du ministère des Finances.

Dans un communiqué, ce syndicat évoque deux scénarios, selon le niveau de «coopération» avec la justice du joueur. L'un, «favorable», aboutirait à une peine de 21 mois - comme celle de Messi - qui n'obligerait pas Ronaldo à entrer en prison, en l'absence de casier judiciaire. Mais Gestha évoque aussi la possibilité qu'il écope de trois ans et demi et soit incarcéré...

L'avocat du joueur a réagi dans la soirée, déclarant que son client se sentait «lésé» par cette affaire. «Cette information est une surprise totale pour le joueur qui se sent lésé», a affirmé Antonio Lobo Xavier. «Je n'admets pas une fuite devant l'impôt. Le cas de Messi et des autres joueurs accusés dans ce cadre est complètement différent, car ils n'ont rien déclaré, alors que Cristiano l'a fait», a-t-il ajouté.

Tard dans la soirée, la société Gestifute, représentante du Portugais, a publié dans son site Internet un communiqué réfutant l'existence d'un «régime fiscal frauduleux». Le document est accompagné d'une annexe de 94 pages présentant les droits à l'image de «CR7», dans le but de prouver que «le joueur n'a pas cherché à échapper à l'impôt».

En décembre dernier, le nom du quadruple Ballon d'Or avait aussi été cité dans le scandale des «Football Leaks» et lié à une possible «dissimulation» à hauteur de 150 millions d'euros (225 millions $CAN) dans des paradis fiscaux. À l'époque, le Portugais avait nié toute fraude et assuré être à jour de ses obligations.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer