L'Impact encore battu et inquiet

Cristian Techera a fait mal à l'Impact en... (La Presse, Simon Giroux)

Agrandir

Cristian Techera a fait mal à l'Impact en marquant à la 79e minute.

La Presse, Simon Giroux

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne
Montréal

L'Impact n'aurait pu demander mieux comme début de match. Mais malgré un but rapide de Marco Donadel, la formation montréalaise n'a pu offrir une performance complète et les Whitecaps de Vancouver sont venus de l'arrière pour l'emporter 2-1, samedi au stade Saputo.

Les visages étaient longs dans le vestiaire de l'Impact (1-3-4). «Nous avons perdu à la maison. Je suis déçu et frustré. C'est difficile à digérer», a dit le défenseur Laurent Ciman.

Cristian Techera a planté le poignard dans le coeur de la majorité des 19 597 spectateurs à la 79e minute. Il a profité de beaucoup d'espace sur le flanc droit lors d'une contre-attaque et a été patient pour se débarrasser de Ciman en repli, avant de battre le gardien Evan Bush.

«Je n'ai pas fait une superbe passe, mais nous devons nous battre pour donner des solutions», a mentionné Ciman, auteur du revirement ayant mené au deuxième but. «Ils sont partis en contre-attaque et je pensais qu'il allait tirer. Il a plutôt fait un crochet et il a bien fini le jeu. J'accepte le blâme.»

Pourtant, l'après-midi avait très bien commencé pour l'équipe locale. Une longue séquence en contre-attaque a pris fin à la neuvième minute quand Donadel a décoché une longue frappe d'environ 25 mètres. Le ballon a terminé son chemin dans le coin du filet à la droite du gardien David Ousted. C'était seulement la deuxième fois en huit matchs cette saison que l'Impact marquait le premier but.

Les Whitecaps (3-4-1) ont pris l'initiative du jeu par la suite. En raison d'un manque d'opportunisme, leurs efforts se sont transformés en un seul but - celui d'Andrew Jacobson à la 29e minute -, mais les dommages auraient pu être encore plus importants.

L'Impact demeure donc coincé à une seule victoire au compteur et la performance face aux Whitecaps ramène un vent d'inquiétude autour de l'équipe. «Je suis inquiet, c'est normal», a admis l'entraîneur-chef Mauro Biello.

«Je ne peux pas être content, nous avons perdu. Nous avons bien commencé le match, mais nous avons perdu notre rythme après avoir marqué. Il n'y avait pas assez d'intensité en milieu de terrain et nous avons perdu les batailles. Nous étions toujours en retard et ils sont revenus dans le match. Nous avons créé des occasions en deuxième demie, mais nous avons donné un but trop facile.»

L'Impact reprend l'action samedi prochain en rendant visite au D.C. United. Il pourrait être privé de l'attaquant Matteo Mancosu, blessé à la cuisse gauche en début de match face aux Whitecaps. Son remplaçant, Anthony Jackson-Hamel, auteur de trois buts à ses deux sorties précédentes, a quitté la rencontre à la 73e minute en raison de ce qui semblait être une crampe à un mollet.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer