Premier match émouvant

Alan Ruschel, un des trois seuls survivants de... (AFP)

Agrandir

Alan Ruschel, un des trois seuls survivants de l'équipe brésilienne de Chapecoense, réconforte, avant le match amical de samedi, quelques-unes des veuves de ses coéquipiers morts dans un écrasement d'avion le 28 novembre dernier.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Chapeco

Meurtrie par le crash aérien qui a fait 71 victimes fin novembre, l'équipe brésilienne de Chapecoense a retrouvé le terrain samedi, lors d'un match amical contre le champion national Palmeiras, après un vibrant hommage aux disparus.

Le plus grand moment d'émotion de la journée a eu lieu environ une heure avant le match, lors de la remise du trophée de la Copa Sudamericana aux trois joueurs survivants du drame. Le gardien Jackson Follman, dont une partie de la jambe droite a été amputée, est arrivé sur la pelouse en fauteuil roulant, aux côtés du défenseur Neto et du latéral Alan Ruschel, déclenchant un tonnerre d'applaudissements.

Tout le stade Arena Conda était debout et le public chantait à pleins poumons «Les champions sont de retour» et «Vamos, Vamos Chape», le cri de guerre des supporteurs de ce petit club du sud du Brésil.

Autre grand moment poignant : l'entrée sur le terrain des épouses des joueurs, encadrées par une haie d'honneur d'enfants du club. Chacune d'elles a reçu la médaille attribuée à leurs maris. La plupart pleuraient à chaudes larmes et recevaient de longues accolades sur le podium au moment où les dirigeants leur passaient les médailles autour du cou.

Ensuite, elles ont rejoint les trois survivants pour un tour d'honneur, mais avaient du mal à marcher, écrasées sous le poids de l'émotion.

C'est en se rendant en Colombie pour disputer la finale aller de la Copa Sudamericana que le rêve de cette modeste équipe, qui faisait sensation, s'est brisé net, ainsi que celui de toute une ville du sud du Brésil, le 28 novembre dernier. À la demande de l'Atletico National, l'autre finaliste, la «Chape» a été désignée championne par la Confédération sud-américaine (Conmebol).

Samedi, dans le stade, un groupe de supporteurs a déployé une banderole avec le message : «Tous champions, du magasinier au président». Des centaines d'origamis avec des messages en hommage aux victimes étaient accrochés aux grillages qui entourent le terrain.

Le stade, d'une capacité de 20 000 places, était rempli aux deux tiers au début de la cérémonie, sans doute en raison du prix élevé, 80 reais (environ 25 $) pour le tarif le moins cher. La moitié du profit des ventes de billets sera reversée aux familles des victimes et l'autre servira à la reconstruction du club, qui a recruté 22 joueurs en un temps record pour reformer une équipe.

Communion mondiale

Pour Rafael Henzel, le journaliste de 43 ans qui a survécu à l'accident, c'est aussi un retour au micro de la radio Oeste Capital. «Ce sera un rite de passage. Pour moi, mais aussi pour tous les supporteurs qui sont venus au stade pour la veillée funèbre collective. Nous avons besoin de ces moments, c'est une renaissance.»

Au total, 241 journalistes de neuf pays ont été accrédités pour ce match amical. «Nous sommes une petite commune, nous ne sommes pas habitués à cette notoriété. Mais cette communion mondiale nous a réconfortés. L'énorme vague de solidarité nous a aidés à redresser la tête et à regarder de l'avant», a expliqué le maire Luciano Buligon.

Au-delà de Chapeco, le Verdao do Oeste (les Verts de l'Ouest, parce que la ville est située à l'Ouest de l'État de Santa Catarina) est devenu le deuxième club de coeur de nombreux Brésiliens. Les maillots se vendent comme des petits pains dans tout le pays, à tel point que la boutique en ligne est entrée en rupture de stock à plusieurs reprises.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer