Ronaldo se rapproche de Messi

La vedette du Real Madrid, Cristiano Ronaldo, a... (AFP, Fabrice Coffrini)

Agrandir

La vedette du Real Madrid, Cristiano Ronaldo, a obtenu 34,54 % des points au scrutin mené auprès des capitaines et entraîneurs des équipes nationales, certains représentants des médias et en ligne. Messi a obtenu 26,32 % des voix.

AFP, Fabrice Coffrini

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Zurich

Cristiano Ronaldo a remporté le titre de joueur de l'année de la FIFA pour la quatrième fois, lui qui a guidé le Portugal et le Real Madrid à des titres majeurs sur la scène européenne en 2016. Il a été préféré à Lionel Messi et à Antoine Griezmann.

«Wow, wow, wow», s'est exclamé Ronaldo au moment d'accepter son prix. «2016 a été la meilleure année de ma carrière», a-t-il ajouté en portugais.

Ronaldo a obtenu 34,54 % des points au scrutin mené auprès des capitaines et entraîneurs des équipes nationales, certains membres des médias et en ligne. Messi a obtenu 26,32 % des points et Griezmann, 7,53.

Du côté canadien, le capitaine de la sélection nationale, Julian de Guzman, a voté pour Ronaldo, suivi de Messi et de l'Uruguayen Luis Suarez. L'entraîneur-chef par intérim de l'équipe nationale, Michael Findlay, a quant à lui choisi Ronaldo devant Messi et le Polonais Robert Lewandowski.

Ce quatrième titre de Ronaldo lui permet de réduire l'écart le séparant du quintuple vainqueur Messi, deuxième au scrutin à chacune des victoires de Ronaldo.

Ronaldo a connu une année faste en 2016 avec des titres à l'Euro, dans la Ligue des champions, à la Coupe du monde des clubs, en plus d'être nommé meilleur joueur de l'UEFA et du magazine France Football.

Le FC Barcelone, le club de Messi, a remporté le championnat de la ligue espagnole et la Coupe du roi, mais il a subi une défaite en tant que capitaine de l'équipe argentine en finale de la Copa America. Griezmann, avec la France et l'Atletico Madrid, s'est pour sa part incliné face aux équipes de Ronaldo.

Les entraîneurs de Ronaldo en club et en sélection ont été écartés. C'est l'entraîneur-chef de Leicester, Claudio Ranieri, qui a gagné le titre d'entraîneur de l'année à la suite de la surprenante conquête du titre de son club.

«Ce qui s'est produit l'an dernier, c'est étrange. Les dieux du football avaient décidé que Leicester devait gagner», a déclaré Ranieri, qui en était à sa première saison dans ce petit club anglais.

Encore Lloyd!

Chez les dames, l'Américaine Carli Lloyd a mis la main sur le titre pour une deuxième année d'affilée, même si l'Allemande Melanie Behringer, l'une des favorites, s'est alignée avec les médaillées d'or olympique. Marta, qui a gagné cinq fois cet honneur, a terminé deuxième du scrutin, devant Behringer. «Honnêtement, je ne m'y attendais pas, a dit Lloyd. Je sais que Melanie a connu de grands Jeux olympiques.»

Christine Sinclair, la capitaine canadienne, avait choisi Behringer pour l'emporter, devant sa compatriote Dzsenifer Marozsan et la Française Amandine Henry. Le sélectionneur canadien, John Herdman, avait quant à lui sélectionné Sinclair, suivie de Behringer et de la Suédoise Lotta Schelin.

L'Allemagne a toutefois raflé le titre de l'entraîneuse de l'année, qui a été remis à sa sélectionneuse, Silvia Neid, qui avait aussi reçu le même honneur en 2010. Elle a devancé au scrutin deux ex-lauréates : la Suédoise Pia Sundhage, médaillée d'argent à Rio de Janeiro, et la gagnante de l'an dernier, l'Américaine Jill Ellis.

But de l'année

Le prix Puskas, remis au but de l'année, a été gagné par Mohd Faiz Subri, qui a marqué sur un très long coup franc avec le club malaisien de Penang.

À la suite d'un scrutin mené auprès des joueurs de la FIFPro, le onze mondial de 2016 a été établi comme suit : Manuel Neuer (Allemagne, Bayern Munich), Dani Alves (Brésil, FC Barcelone-Juventus de Turin), Sergio Ramos (Espagne, Real Madrid), Gerard Pique (Espagne, FC Barcelone), Marcelo (Brésil, Real Madrid), Toni Kroos (Allemagne, Real Madrid), Andres Iniesta (Espagne, FC Barcelone), Luka Modric (Croatie, Real Madrid), Luis Suarez (Uruguay, FC Barcelone), Messi et Ronaldo.

La FIFA a remis son prix de l'Esprit sportif au club Atletico Nacional. La formation colombienne devait affronter Chapecoense dans le match aller de la finale de la Copa Sudamericana, le 30 novembre. Mais après que la majorité du club brésilien eut péri dans un écrasement d'avion, l'Atletico Nacional a demandé à la confédération sud-américaine de donner le titre à Chapecoense.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer