Jusqu'au bout du suspense

Osvaldo Alonso soulève à bout de bras le... (La Presse canadienne, Mark Blinch)

Agrandir

Osvaldo Alonso soulève à bout de bras le précieux trophée que les Sounders de Seattle ont conquis à l'issue de la séance de tirs au but  contre Toronto, samedi.

La Presse canadienne, Mark Blinch

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Toronto) Le Toronto FC et les Sounders Seattle sont allés jusqu'au bout du suspense lors de la finale de la MLS, samedi au BMO Field de Toronto.

Au terme de 120 minutes de jeu et d'une séance de tirs au but particulièrement stressantes, ce sont finalement les joueurs de l'association de l'Ouest qui ont mis la main sur la Coupe MLS (5 tirs au but à 4).

Le Toronto FC a eu l'avantage 19-3 au chapitre des tirs pendant la rencontre et de 7-0 au chapitre des tirs cadrés. Les deux totaux des Sounders représentent des records de médiocrité du circuit en grande finale. C'était aussi la première fois que le pointage était 0-0 après le temps réglementaire en finale.

Le gardien des Sounders Stefan Frei, un ancien du TFC, a été brillant. Il a réussi son plus bel arrêt à la 108e minute, quand il a stoppé une tête de Jozy Altidore du bout des doigts grâce à une magnifique parade vers sa gauche.

Depuis leur saison inaugurale, en 2009, les Sounders sont des habitués des séries, mais il fallait être créatif pour les imaginer, il y a quelques mois, dans la peau du champion. Un changement d'entraîneur, l'arrivée d'un joueur désigné particulièrement doué et une fin de saison en boulet de canon leur ont finalement procuré l'élan nécessaire pour aller jusqu'au bout. 

Si les Sounders ont écrit une belle page d'histoire grâce à leur inattendu retour en forme depuis le mois d'août, le Toronto FC vivra longtemps avec de gros regrets. Sa première décennie est jalonnée de petits et gros échecs, mais aucune désillusion n'atteint la magnitude de la défaite subie dans son antre, devant 36 045 spectateurs.

Auteur d'un bon match, Michael Bradley a été le premier à voir sa tentative être repoussée avant d'être imité par Alvaro Fernandez. Roman Torres a finalement fait la différence après que Justin Morrow eut heurté la transversale.  Avec La Presse canadienne

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer