Drogba laisse un bon souvenir

Didier Drogba, qui quitte l'Impact, a confirmé qu'il... (La Presse Canadienne, Ryan Remiorz)

Agrandir

Didier Drogba, qui quitte l'Impact, a confirmé qu'il voulait jouer une autre saison. On voit ici l'Ivoirien en compagnie d'Ignacio Piatti, le joueur par excellence de l'équipe en 2016.

La Presse Canadienne, Ryan Remiorz

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne
Montréal

Didier Drogba aura passé 16 mois avec l'Impact et ils auront été tout sauf ennuyants. Si l'entraîneur Mauro Biello a été succinct dans ses commentaires sur l'Ivoirien lors du bilan de fin de saison de l'Impact, vendredi, les joueurs garderont un souvenir impérissable de la légende ivoirienne.

«Que ce soit sur le terrain ou dans la vie, il m'a toujours parlé», a noté le Camerounais de 25 ans Ambroise Oyongo. «J'ai rencontré beaucoup de grands joueurs pendant ma carrière, que ce soit en sélection nationale ou avec les Red Bulls [de New York], mais Didier a été un grand frère magnifique. Il m'a appris beaucoup de choses.»

Hassoun Camara, élu joueur défensif de l'année chez l'Impact, a même demandé à Drogba de rester une année de plus avec le Bleu-blanc-noir. «Il est un grand joueur, une légende. Mais vous ne pourrez pas trouver quelqu'un dans le vestiaire qui pourrait dire du mal de lui. Il est devenu un ami et nous avons partagé de grands moments dans le vestiaire. Il a beau avoir cette stature internationale, il est d'une humilité incroyable», a dit le Français de 32 ans. 

Camara a aussi noté que Drogba l'avait aidé en donnant accès à son kinésiologue personnel, «ce qu'il a fait pour pas mal de joueurs et c'est une chose que personne ne voit».

Petits moments au quotidien

Drogba a salué les partisans montréalais, qui l'ont accueilli à bras ouverts. «Le plus beau moment à mes yeux a été l'accueil à l'aéroport», a mentionné l'Ivorien de 38 ans en faisant allusion à son arrivée à l'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal, le 29 juillet 2015. «C'était rafraîchissant d'arriver ici et de voir tous ces gens qui m'attendaient et qui voulaient me voir aider l'équipe.»

Drogba a connu plusieurs beaux moments sur le terrain, mais c'est plutôt les petits moments au quotidien qu'il retiendra de son aventure montréalaise. «Je pourrais souligner plusieurs buts, mais ce dont je me souviendrai, ce sont les grandes célébrations et les grandes victoires. Encore plus que les buts, c'est la relation avec les partisans et les joueurs qui m'a marqué.»

Drogba a confirmé qu'il espérait disputer au moins une autre saison en tant que joueur. Il ne s'est toutefois pas avancé sur sa prochaine destination. «Je suis sorti de ma zone de confort en venant ici et je suis fier de ce que j'ai accompli, a raconté celui qui a conclu son séjour avec 22 buts en 39 matchs en MLS, incluant les éliminatoires. «J'ai marqué des buts et j'espère avoir inspiré le public. Même les partisans adverses ont démontré du respect. J'ai gagné mes batailles.»

«Je suis triste qu'il parte», a déclaré le milieu de terrain Ignacio Piatti. «Il est très humble, même s'il est une très grande personne. J'ai profité de son expérience pendant un an et demi. J'étais toujours avec lui parce que je voulais apprendre.»

Piatti, qui a inscrit 17 buts en 32 matchs en saison régulière avant d'ajouter quatre autres buts en cinq matchs lors des éliminatoires, a été nommé joueur par excellence de l'Impact en 2016. «Cet honneur est le résultat du travail de tout le groupe», a souligné avec humilité l'Argentin de 31 ans.

Bernier veut rester à Montréal

Un des sujets chauds lors du bilan de l'Impact a été l'avenir du capitaine Patrice Bernier. Il rencontrera la direction lundi pour s'assurer qu'ils partagent le même intérêt pour un retour en 2017. Les dernières saisons n'ont pas toujours été faciles pour le Brossardois de 37 ans. Son temps de jeu a parfois été réduit, mais il a toujours trouvé le moyen de prouver son utilité dans le dernier droit. «Avec son leadership, il transmet aux joueurs l'importance de chaque situation, l'importance de bien faire pour Montréal. Il partage son expérience en tant que gars d'ici», a noté l'entraîneur-chef Mauro Biello

Bernier a mentionné que le plan A était de rester avec l'Impact. Il ne semblait pas avoir de plan B en tête pour l'instant si jamais l'équipe souhaitait aller dans une autre direction. «Si ça arrive, je vais devoir penser à ça [aller jouer ailleurs]. Ça voudrait dire déplacer ma famille. Mais nous ne sommes pas encore là et je ne pense pas qu'on va en arriver là.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer