L'Impact bat le Toronto FC de justesse

Dominic Oduro célèbre son but avec Ignacio Piatti.... (La Presse)

Agrandir

Dominic Oduro célèbre son but avec Ignacio Piatti.

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

L'Impact de Montréal a gagné la première manche de la finale de l'Est de la MLS, mais le Toronto FC est loin d'être mort et enterré.

Dominic Oduro, Matteo Mancosu et Ambroise Oyongo ont marqué avant de voir le Toronto FC réduire l'écart et l'Impact s'est contenté d'une mince victoire de 3-2, mardi.

Le match retour de la série au total des buts sera présenté le 30 novembre, au BMO Field, à Toronto. L'Impact aura besoin d'une victoire, d'un verdict nul ou d'un revers par un but d'au moins 3-4 pour accéder à la finale de la Coupe MLS.

Le gagnant de la finale de l'Est affrontera soit les Sounders de Seattle, soit les Rapids du Colorado, en grande finale, le 10 décembre.

Le Toronto FC avait accordé un seul but en trois matchs depuis le début des éliminatoires. Il a toutefois concédé trop d'espace aux joueurs de l'Impact, qui ont profité de transitions rapides sur chacun de leurs trois buts.

Cependant, les visiteurs ont été récompensés offensivement en deuxième demie, quand Jozy Altidore et Michael Bradley, dans la controverse, ont fait bouger les cordages.

L'Impact pourrait être privé du défenseur Hassoun Camara lors du match retour, lui qui a quitté prématurément la rencontre à la suite d'un sévère contact en milieu de terrain.

Le début du match a été retardé d'un peu plus de 30 minutes en raison d'un problème avec les lignes de la surface de réparation. Un correctif de près de deux mètres a dû être effectué de chaque côté pour agrandir la surface.

Le propriétaire de l'Impact, Joey Saputo, a pris la responsabilité pour l'erreur lors d'une entrevue avec le réseau ESPN, ajoutant que c'était la responsabilité des arbitres de faire les vérifications et qu'ils étaient arrivés «un peu tard».

L'incident aura permis aux 61 004 spectateurs d'arriver à leur siège. Cette salle comble a égalé le record de l'Impact établi lors du match retour de la finale de la Ligue des Champions de la CONCACAF le 29 avril 2015, contre Club América.

En deux temps

Une fois le match commencé, l'Impact n'a pas perdu de temps pour profiter de l'espace concédé par les visiteurs, ouvrant la marque dès la 10e minute.

Camara a rejoint Patrice Bernier en milieu de terrain et le capitaine a envoyé le ballon derrière la ligne défensive du TFC. Oduro est arrivé à pleine vitesse derrière le défenseur Nick Hagglund et s'est présenté seul devant le gardien Clint Irwin, qui a facilement battu.

La bruyante foule n'avait pas fini de célébrer quand Mancosu a doublé l'avance deux minutes plus tard. Oduro a récupéré un dégagement raté du défenseur Steven Beitashour et a fait la passe à Ignacio Piatti sur le flanc gauche. Piatti a ensuite centré le ballon et Mancosu a coupé devant Hagglund pour surprendre Irwin.

Le Toronto FC a tranquillement augmenté la pression sur la défensive montréalaise. Sebastian Giovinco s'est évidemment retrouvé au coeur des menaces torontoises. Ses deux tentatives sur coups francs n'ont pas atteint la cible. Il a aussi été frustré par le gardien Evan Bush à la 20e minute.

L'Impact a encore fait des frasques en contre-attaque à la 53e minute. Giovinco a perdu le ballon près du centre du terrain et Oyongo a transporté lui-même le ballon dans le territoire du TFC. Rendu devant le défenseur Drew Moor, Oyongo a fait un mouvement vers sa gauche et a tiré à contre-courant. Sa longue frappe est passée hors de la portée d'Irwin.

Les efforts du TFC ont finalement été récompensés à la 68e minute. Après que le défenseur de l'Impact Laurent Ciman eut dévié un premier centre de Beitashour contre le poteau, Beitashour a fait la passe en retrait à Giovinco. L'Italien a rejoint Altidore au coeur de la surface et l'attaquant américain n'a pas raté sa chance de la tête.

Les visiteurs sont revenus à la charge à la 73e minute. Altidore a poussé le défenseur Victor Cabrera au sol, mais l'arbitre a fermé les yeux. Quelques secondes plus tard, Bradley a profité de tout l'espace dans la surface montréalaise pour réduire l'écart à un seul but, malgré les protestations des membres de l'Impact.

L'Impact aura donc beaucoup de travail à faire la semaine prochaine à Toronto.

Drogba fait ses adieux au public montréalais

L'attaquant Didier Drogba a confirmé après le match... (La Presse Canadienne, Ryan Remiorz) - image 3.0

Agrandir

L'attaquant Didier Drogba a confirmé après le match qu'il ne serait pas de retour avec l'Impact la saison prochaine.

La Presse Canadienne, Ryan Remiorz

L'attaquant Didier Drogba a confirmé après le match qu'il ne serait pas de retour avec l'Impact la saison prochaine. Il s'est adressé aux nombreux partisans toujours présents au Stade olympique pour remercier le public montréalais pour son accueil et amour pendant une saison et demie.

L'Impact disputait son dernier match de la saison à Montréal. Même s'il élimine le Toronto FC et se qualifie pour la finale de la Coupe MLS, l'Impact est assuré de disputer la grande finale à l'étranger en vertu de son classement en saison régulière.

Après la diffusion d'une vidéo commémorant les meilleurs moments du séjour de Drogba avec l'Impact, le président de l'équipe, Joey Saputo, lui a remis une toile sur laquelle on l'aperçoit comme le roi de coeur bleu - à la place du rouge traditionnel sur une carte de jeu.

«Je remercie le club de m'avoir donné cette chance-là et aux partisans d'être restés à la fin pour que je puisse les remercier pour l'affection et l'entrain qu'ils ont démontrés pendant un an et demi. Pour tout le respect qu'ils ont eu à mon égard. J'étais vraiment content», a expliqué Drogba un peu plus tard dans le vestiaire.

S'il n'a jamais vraiment dit que c'était la fin de son aventure avec l'Impact devant les spectateurs, il a confirmé qu'il ne serait pas de retour une fois rendu dans le vestiaire.

«Mon contrat termine à la fin de la saison, a-t-il noté. Nous ne repartirons pas ensemble.»

Le moment était étrangement choisi pour confirmer son départ, alors que l'équipe lutte pour une place en grande finale. L'équipe tenait visiblement à saluer le passage de la légende ivoirienne devant le public montréalais.

Les coéquipiers de Drogba ont aussi appris la nouvelle seulement mardi.

«Il n'y avait rien d'officiel, nous ne savions pas, a dit le capitaine Patrice Bernier. C'est plus facile habituellement après la saison, quand vous êtes plus lucides.»

Si le moment de l'annonce de Drogba a surpris, ce n'est pas le cas de la nature de la nouvelle.

Plusieurs voyaient Drogba ne pas revenir à Montréal dès décembre dernier, seulement quelques mois après son arrivée à Montréal, quand il avait été aperçu sur les lignes de touche avec le propriétaire de Chelsea Roman Abramovitch. L'Impact avait même pris le temps de nier les rumeurs qui le renvoyaient avec son ancienne équipe par le biais de son compte Twitter.

Le retour de Drogba a ensuite été longuement retardé, alors qu'il a fait sa préparation physique au Qatar, plutôt que de rejoindre ses coéquipiers pour le camp d'entraînement. Son désir d'éviter de jouer sur les surfaces artificielles en a aussi agacé plus d'un.

On ne saura probablement jamais quand les ponts ont véritablement été coupés entre l'Impact et Drogba - ou même s'ils le sont vraiment. Cependant, la décision de Drogba de rester chez lui pour un match crucial contre le Toronto FC le 16 octobre parce que l'entraîneur Mauro Biello avait décidé de ne pas l'inclure dans la formation partante restera probablement aux yeux de plusieurs le moment où il est devenu évident que Drogba ne serait pas de retour avec le Bleu-blanc-noir en 2017.

Mais comme Drogba et Bernier l'ont noté, l'aventure n'est pas encore terminée pour l'attaquant de 38 ans.

«Il est encore ici pour quelques semaines, du moins je l'espère, a rappelé Bernier. Quand il est arrivé, il voulait gagner. Il nous a apporté de la confiance, une mentalité différente. La meilleure façon de le remercier, c'est en allant gagner la coupe.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer