Le Rouge et Or championnes

Les filles du Rouge et Or soccer ont... (fournie par usports)

Agrandir

Les filles du Rouge et Or soccer ont remporté leur deuxième championnat canadien en trois ans.

fournie par usports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les équipes du Rouge et Or auront eu le sens du spectacle, en fin de semaine. Un but immense de Léa Chastenay-Joseph à la 88e minute a permis à la formation féminine de soccer de mettre la main sur son deuxième championnat canadien en trois ans, dimanche, en Nouvelle-Écosse.

La joueuse de cinquième année aura brillé jusque dans les dernières minutes de son séjour avec le Rouge et Or, et peut-être jamais autant que pendant celles-ci. Elle a brisé une égalité de 1-1 d'un tir à contre-courant qui a glissé à l'intérieur du poteau à la droite de la gardienne des Thunderbirds de l'Université de la Colombie-Britannique (UBC), championnes déchues.

Au coup de sifflet final, cinq minutes plus tard, les rouges ont rejoint leur gardienne Marie-Joëlle Vandal pour célébrer la victoire en sautillant sur place. À la fin de la cérémonie, elles ont soulevé le gros trophée sous les feux d'artifice, au son de We are the Champions. Leur triomphe vibrant survient au lendemain de celui du Rouge et Or football sur un jeu truqué avec 20 secondes à faire au match de la Coupe Dunsmore.

«Ça concrétise parfaitement mon séjour avec le Rouge et Or», a affirmé Chastenay-Joseph au Soleil, une heure après l'affrontement, alors que ses coéquipières criaient encore leur joie dans le vestiaire. L'ancienne des Élans de Garneau n'avait pas joué la saison d'hiver. Elle était revenue avec un seul objectif. «L'intention était claire : remporter le championnat canadien à nouveau», a souligné l'actuaire originaire de Donnacona.

De son côté, Helder Duarte a admis être «sur un nuage», parlant d'un scénario digne d'un film. «Gagner un Canadien, c'est vraiment excitant, surtout de la façon dont ça s'est passé. Le retour de 13 heures en autobus va être pas mal plus plaisant!» a lancé le seul entraîneur-chef de l'histoire du club, celui-ci vantant l'aplomb de ses joueuses, confiantes même après le but égalisateur de UBC.

En début de rencontre, Laval avait repris sa recette habituelle : contrôler le ballon. Sur un coup de pied de coin de Mélissa Roy à la 18e minute, Joëlle Gosselin y est allée d'un puissant tir qui a surpris Marlee Maracle. Un quatrième but en trois parties pour l'attaquante.

Vandal a toutefois écopé d'une faute dans sa zone en deuxième demie, faisant profiter UBC d'un tir de pénalité. En désaccord avec la décision de l'arbitre, la cerbère a plaidé sa cause, en vain. Aman Shergill l'a déjouée sur le penalty à la 55e minute.

Gosselin, joueuse par excellence

Chastenay-Joseph a été choisie joueuse de la rencontre, Gosselin l'imitant pour l'ensemble du tournoi. Le Rouge et Or avait remporté le premier titre de son histoire il y a deux ans, au PEPS. Athlète des grandes occasions, Gosselin avait aussi été la joueuse par excellence en 2014. Invaincu cette saison, le Rouge et Or n'a pas perdu depuis la demi-finale des Championnats canadien de 2015, une défaite de 2-1 en tirs de barrage contre Trinity Western. Laval avait ramené le bronze.

Tout comme les Ridgebacks de UOIT cette année. Elles ont battu les Gaels de Queen's 1-0 dans le premier match de la journée, dimanche.

Chez les hommes, les Golden Bears de l'Alberta ont vaincu les Citadins de l'UQAM 1-0 en grande finale, à Guelph. Ajay Khabra a inscrit l'unique filet de la rencontre à la 58e minute.

Troisième titre d'affilée pour les Élans

L'équipe féminine des Élans du Cégep Garneau a remporté un neuvième titre national en 15 ans et un troisième d'affilée, samedi, en battant les Indiennes du Collège Ahuntsic 3-1 au Stade de soccer de Montréal. Karyna Fiset (14e minute), Dominique Fortin (28e, tir de pénalité) et Audrey Genois (89e) ont inscrit les filets des Élans, qui ont poursuivi leur tradition gagnante cette saison malgré le départ de leur meilleur élément, Évelyne Viens, pour l'Université South Florida au terme de la dernière campagne. Fortin a été nommée joueuse par excellence du tournoi. Fiset, Marie-Mychelle Métivier et Mireille Patry ont été élues sur l'équipe d'étoiles. Dirigées par David Desloges, les Élans n'ont pas perdu depuis le 19 septembre 2014, une défaite de 2-1 subie au mains des Indiennes en saison régulière.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer