Premier titre féminin pour le Royal-Sélect

La quatrième tentative a été la bonne! Après trois défaites en finale depuis... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Photo archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La quatrième tentative a été la bonne! Après trois défaites en finale depuis 2011, l'équipe féminine du Royal-Sélect de Beauport a remporté le trophée Jubilee, lundi, grâce à une victoire de 2-0 contre Richmond FC aux Championnats canadiens de soccer des clubs civils disputés à St. John's.

Quelques heures plus tard, la formation masculine du Royal-Sélect s'inclinait 1-0 contre le Scottish d'Edmonton, cette sélection de l'Alberta prenant sa revanche sur sa défaite de 2012, où Beauport l'avait alors emporté en tirs de barrage.

«Un immense sentiment de fierté nous habite, surtout dans le contexte où nous avons laissé plusieurs joueuses à Québec pour des raisons de blessures ou professionnelles. Pour la structure du Royal-Sélect, c'est un bel accomplissement car la moitié des joueuses de l'équipe en font partie depuis qu'elles sont toutes petites», a souligné l'entraîneur-chef Samir El Akkati.

Le Royal-Sélect avait vu la victoire ultime lui échapper en 2011, 2013 et 2015. Cette fois-ci, les joueuses de Québec n'ont couru aucun risque, jouant de façon méthodique dès qu'elles ont pris l'avance à la 30e minute sur un but de Léa Chastenay-Joseph, choisie joueuse par excellence du Championnat grâce à ses cinq buts. Gabrielle Verret a inscrit l'autre filet.

«Nous étions un peu crispées en début de match et on ne jouait pas à la hauteur de notre potentiel. Mais lorsqu'on a marqué, on a retrouvé la qualité du jeu propre à notre équipe. On a gagné 2-0, mais le score aurait pu être plus lourd car l'adversaire n'a pas trop menacé par la suite. L'équipe de l'Ouest était grande, mais lorsqu'on a mis le ballon au sol, on a contrôlé le match», a résumé celui qui dirige le club depuis deux ans.

Le Royal-Sélect avait atteint la finale en raison d'un différentiel favorable. «Nous avons terminé le tournoi avec une fiche de 2-0-2, mais en aucun moment n'avons-nous joué pour la nulle, on a toujours cherché à gagner et la logique a été respectée.»

Se défendre à 10... encore

Privé d'un joueur pendant les 30 dernières minutes en raison d'un deuxième carton jaune, le Royal-Sélect masculin n'avait pas la profondeur en attaque pour s'en tirer indemne. Résultat : Edmonton a marqué le but décisif avec cinq minutes à disputer au match.

«Ç'a été une répétition de 2012 alors qu'on jouait contre la même équipe et encore à 10 joueurs... Comme en 2012, on espérait se rendre en tirs de barrage, mais on n'a pas réussi. Défensivement, on a été très solide, mais il fallait être réaliste : on n'a marqué que trois buts et on enlève la médaille d'argent. La défaite est toujours amère, mais je suis ravi du bilan de la saison», a exposé l'entraîneur-chef Samir Ghrib, en désignant le gardien Mario Gergès comme le joueur-clé du Championnat.

Seulement trois joueurs de l'édition championne de 2012 étaient de retour.

«De remonter au sommet avec une équipe en reconstruction depuis 2015, c'est très positif», a ajouté le sélectionneur et directeur technique du Royal-Sélect.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer