Des ajouts emballants aux clubs Rouge et Or soccer

Hugo Lapointe-Sénécal, Arielle Roy-Petitclerc, Olivia Cull et Charles Joly représentent... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Hugo Lapointe-Sénécal, Arielle Roy-Petitclerc, Olivia Cull et Charles Joly représentent le présent et l'avenir des clubs de soccer du Rouge et Or.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Dix mois après une amère défaite au 10e tir de barrage en demi-finale nationale, le Rouge et Or féminin soccer pense avoir la profondeur à l'attaque lui permettant de retrouver sa place au sommet de la hiérarchie canadienne.

C'était jour de rentrée, mercredi, pour les équipes féminine et masculine de l'UL, qui ouvraient leur saison 2016 en soirée à Trois-Rivières. Les filles disputeront un premier match au Stade Telus-Université Laval, vendredi (18h30), contre Bishop's.

L'alignement compte huit recrues, dont la plus jeune, Olivia Cull, n'était même pas encore née lors de la création du Rouge et Or, il y a 22 ans. «Si on amène autant de recrues [8 sur 24 joueuses], c'est qu'on pense qu'elles formeront l'avenir de l'équipe», a noté l'entraîneur-chef Helder Duarte.

«Avec le retour de quelques joueuses, on aura une équipe explosive à l'attaque. Le niveau de jeu dans la Ligue est encore très relevé, ce qui permet au RSEQ de faire assez bien au Canadien, et nous, on souhaite y aller encore une quatrième année de suite parce qu'on peut aspirer aux grands honneurs.»

Duarte était aussi ravi du retour de joueuses d'expérience, comme Léa Chastenay-Joseph, qui pensait avoir disputé sa dernière saison en 2015. D'autres rentrent au bercail après des séjours de soccer à l'extérieur du pays, comme Arielle Roy-Petitclerc et Mélissande Roy avec le Blue Heat de Santa Clarita, et la gardienne Marie-Joëlle Vandal avec le P18 IK, en Suède.

«Je vais essayer de mettre cette expérience acquise en Californie au profit du Rouge et Or. Au niveau talent, je suis allée chercher des acquis que je n'avais pas encore utilisés ici. La plupart des recrues de l'équipe, on les connaît déjà et leur intégration sera fera très bien. On parle encore de la défaite au Canadien, la déception n'est plus là, car on est plus rendus au niveau de la vengeance et de la motivation», notait Roy-Petitclerc, joueuse de quatrième année.

Une recrue offensive

Quatrième du RSEQ et écarté du Championnat canadien, le club masculin du Rouge et Or se dit affamé pour la saison 2016. Le Rouge et Or disputera son premier match au PEPS le vendredi 9 septembre (20h), contre Sherbrooke. La formation dirigée par Samir Ghrib alignera 12 nouveaux joueurs, dont deux ayant déjà porté l'uniforme de l'UL.

«On aura une équipe explosive et affamée. On souhaite que l'état d'esprit exceptionnel développé en retraite fermée à Baie-Saint-Paul se concrétise en performance exceptionnelle sur le terrain», disait Ghrib.

En plus de la petite colonie française à bord, il s'emballait aussi avec l'acquisition de l'attaquant Charles Joly, produit du FC Montréal en Ligue USL professionnelle. «Il y a longtemps qu'on n'a pas eu un attaquant de ce niveau. Il est une bombe de vitesse, c'est un joueur intelligent dans ses appels de base.

«Je suis un gars réaliste, mes chances de signer pro étaient assez minces. J'avais plusieurs choix, j'étais accepté aussi en droit à Sherbrooke, mais je voyais le foot à la télévision, c'était inspirant de jouer pour le Rouge et Or. Pour moi, la différence sera au niveau des objectifs. Avec le Rouge et Or, c'en est un d'équipe, alors qu'avec le FC Montréal, c'était plus chacun pour soi.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer