Matteo Mancosu montre les crocs

En remplacement de Didier Drogba, Matteo Mancosu a... (La Presse Canadienne, Graham Hughes)

Agrandir

En remplacement de Didier Drogba, Matteo Mancosu a marqué le but décisif à la 76e minute. Son coéquipier Michael Salazar s'est empressé d'aller le féliciter.

La Presse Canadienne, Graham Hughes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne
Montréal

Privé de son attaquant étoile Didier Drogba, l'Impact de Montréal a profité d'un but de Matteo Mancosu en deuxième demie pour vaincre le Dynamo de Houston 1-0, samedi.

L'Impact (8-5-9) a multiplié les occasions de marquer, mais il a souvent manqué de mordant dans le dernier tiers. Il a fallu attendre à la 76e minute pour voir Mancosu inscrire son deuxième but en quatre matchs en MLS.

Mancosu avait obtenu le départ en pointe à la place de Drogba, suspendu pour un carton rouge la semaine dernière dans un nul de 1-1 face au D.C. United. Prêté par le Bologna FC le 7 juillet dernier, il a été le joueur le plus menaçant dans le camp montréalais et aurait pu terminer la soirée avec une récolte un peu plus impressionnante s'il avait fait preuve de plus d'opportunisme.

Mancosu a brisé l'impasse lorsque Marco Donadel l'a rejoint devant l'entrée de la surface des visiteurs. L'attaquant italien y est allé de deux touches autour du défenseur Jalil Anibaba avant de battre Joe Willis du côté éloigné.

«C'est comique parce qu'il a probablement marqué sur son occasion la plus difficile», a mentionné le capitaine de l'Impact Patrice Bernier. «Il a déjà deux buts et il s'est bien intégré à l'équipe. C'est bien de voir ça, de le voir déjà être capable de contribuer.»

Biello satisfait

Ce but de Mancosu a permis à l'Impact (8-5-9) d'éviter d'enregistrer un autre résultat décevant au stade Saputo, contre la pire équipe de l'Association de l'Ouest, en plus. «Oui, ils sont derniers dans l'Ouest, mais ils jouent toujours des matchs serrés. Ils ne sont jamais dominés», a noté l'entraîneur Mauro Biello. «C'est une équipe bien organisée et il fallait être à la hauteur. Je suis fier de la manière dont nous avons réagi et nous nous sommes bien battus.»

Le gardien Evan Bush a bien fait en attendant de voir son offensive le récompenser. Il a réussi cinq arrêts pour permettre à l'Impact d'enregistrer un quatrième blanchissage cette saison; un premier depuis le 18 juin face au Crew de Columbus. Il s'agissait aussi de la première victoire de 1-0 de la troupe de Biello cette saison.

«Je pense que c'est le résultat du dernier mois de travail à l'entraînement», a dit Bush, qui a disputé tous les matchs de l'équipe en MLS cette saison. «Je me sens bien depuis cinq ou six semaines et j'avais ressenti la même chose la saison dernière quand les matchs commençaient à être plus importants.»

«Pour moi, l'homme du match a été Bush», a mentionné Bernier. «Il a réussi les arrêts dans les bons moments et sans lui, on aurait tiré de l'arrière ou peut-être eu seulement un point. Je le répète, mais nous avons une équipe qui a du caractère et même si on a parfois joué de manière décousue, on n'a jamais arrêté de travailler.»

Le Dynamo (4-10-8) est demeuré sans victoire à ses cinq derniers matchs en MLS (0-2-3). Il a perdu chacun de ses cinq matchs à Montréal dans son histoire.

L'Impact sera de retour en action samedi prochain, quand il rendra visite aux Red Bulls de New York.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer