Le sursis fragile de la Russie à l'Euro

Faisant fi des avertissements des autorités françaises, des... (AFP, Leon Neal)

Agrandir

Faisant fi des avertissements des autorités françaises, des partisans russes ont nargué des supporteurs de la Slovaquie à Lille, mardi.

AFP, Leon Neal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Paris

La Russie sera disqualifiée du championnat d'Europe si ses partisans sont responsables d'autres actes de violence à l'intérieur des stades en France.

Un comité de discipline de l'UEFA a pris cette décision, mardi, à la suite du comportement de supporteurs russes qui ont fait une incursion dans une section des gradins réservés aux amateurs anglais pour s'en prendre à eux à l'issue du match d'ouverture de l'équipe à Marseille.

La Russie sera expulsée du tournoi si ses supporteurs attaquent des partisans rivaux ou du personnel de sécurité du stade à ses deux autres matchs du groupe B, ou plus tard à l'Euro 2016 si l'équipe poursuit son parcours.

«La disqualification de la Russie est en suspens jusqu'à la fin du tournoi, a déclaré l'UEFA. Cette suspension sera imposée si des incidents de même nature [perturbations de la foule] se produisent à l'intérieur du stade à l'un des matchs de l'équipe russe pendant le tournoi.»

La Russie affronte la Slovaquie à Lille, mercredi, et le Pays de Galles à Toulouse, lundi prochain.

Ces incidents impliquant des hooligans russes surviennent deux ans avant que le pays accueille la Coupe du monde 2018 dans 11 villes.

Un porte-parole du président russe Vladimir Poutine a condamné les «saccages à Marseille», tout en notant que des partisans d'autres pays ont été impliqués dans le désordre en France.

«C'est absolument inacceptable, et nous nous attendons certainement à ce que nos citoyens respectent les lois du pays», a déclaré le porte-parole de M. Poutine, Dmitry Peskov, lors d'une conférence téléphonique.

Amende salée

L'UEFA a également condamné la fédération de football russe à une amende de 150 000 euros (216 000 $CAN). Cette sanction a été imposée pour perturbation de la foule, insultes raciales de supporteurs aux joueurs anglais noirs et utilisation de feux d'artifice pendant le match.

L'UEFA peut sanctionner les fédérations de soccer seulement pour des actions de leurs supporteurs munis d'un billet dans et autour des stades.

La Russie et l'Angleterre ont fait match nul 1-1 au milieu de tensions croissantes après plusieurs jours d'affrontements entre partisans rivaux, de jeunes Français et la police locale.

Si les supporteurs anglais se sont retrouvés au centre des premières escarmouches, le niveau de violence a augmenté quand les partisans russes sont arrivés.

Après le sifflet final à Marseille, samedi, un groupe de supporteurs russes dans une zone mal séparée derrière le but ont pris d'assaut une section des gradins occupés par des partisans anglais. Les Russes ont lancé des objets et réussi à forcer un cordon formé de gardes de sécurité, obligeant les amateurs anglais - y compris de jeunes enfants - à fuir dans la panique vers les sorties.

Un ancien hooligan ultranationaliste à la tête des supporteurs russes

Alexandre Chpryguine a connu la prison, a été pris en photo faisant le salut nazi et se définit comme «patriote». Avec ce pedigree, il est le président de l'Association des supporteurs russes, dont les éléments les plus radicaux ont été montrés du doigt lors des violences à Marseille.

Mardi matin, alors que la gendarmerie française contrôlait les papiers des supporteurs dans un bus affrété par l'Association des supporteurs russes (ARS), Alexandre Chpryguine tempêtait sur Twitter. «Nous sommes l'association officielle des supporteurs russes! C'est le cirque!» lançait-il peu avant que 43 supporteurs soient placés en garde-à-vue.

Samedi, de violentes altercations entre fans russes et anglais ont fait 35 blessés à Marseille en marge du match Russie-Angleterre (1-1). Ces rixes ont gâché le début de l'Euro 2016 et ont fait apparaître au grand jour la figure du hooligan russe.

Des violences ont également eu lieu dans le stade de Marseille, au coup de sifflet final. Conséquence, la Russie a été condamnée à payer une amende de 150 000 euros par l'UEFA et a écopé d'une suspension avec sursis de l'Euro : elle sera disqualifiée au moindre nouvel incident dans un stade impliquant ses supporteurs.

Alexandre Chpryguine, lui, dénonçait l'organisation, «horrible», de l'Euro. Né en 1977, l'homme s'est rendu pour la première fois dans un stade à l'âge de 12 ans. Fan du Dynamo Moscou, il acquiert sa notoriété dans le milieu du hooliganisme sous le surnom de «Kamantcha».

Il est également proche du groupe de métal Korrosiya Metalla, dont les chansons, ouvertement racistes, White Power ou encore Skinhead, figurent sur la liste des contenus extrémistes interdits en Russie.

En 2001, il fait le salut nazi en compagnie du chanteur du groupe et d'une femme aux seins nus sur une photo, un geste qu'il expliquera ensuite par son état d'ébriété. «Je ne suis pas un fasciste ni un nazi», assure-t-il, juste un «patriote».

En prison pour un an

Condamné au début des années 2000 à un an de prison dans une sombre histoire de bagarre ayant dégénéré à la suite d'un vol de téléphone portable, il se rapprochera des clubs de supporteurs à sa sortie de prison et intégrera celui du Dynamo Moscou en 2007.

En 2012, il devient assistant d'Igor Lebedev, un député du parti d'extrême droite LDPR, dirigé par l'ultranationaliste Vladimir Jirinovksi, le père du député.

Au surlendemain des violences à Marseille, M. Lebedev a félicité les supporteurs russes : «Je ne vois pas ce qu'il y a de mal avec le fait que des supporteurs se battent [...] C'est même plutôt le contraire, bravo les gars. Continuez!» a-t-il écrit sur Twitter.

Devenu président de l'Association des supporteurs russes, Alexandre Chpryguine multiplie les gestes de soutien aux fans participant à des bagarres de masse, comme Egor Sviridov, supporteur du club Spartak Moscou qui a été tué par balles lors de rixes avec des Caucasiens en décembre 2010.

Il n'hésite pas non plus à multiplier les commentaires racistes. Ainsi, en 2015, il explique aux médias russes qu'il souhaiterait voir des «visages slaves» dans l'équipe nationale et déplore la présence de «tant de footballeurs étrangers» dans l'équipe de France, l'équipe «de Napoléon».

Plus de 2400 agents déployés à Lens

Des policiers gardent un oeil sur un groupe... (AFP, Philippe Huguen) - image 4.0

Agrandir

Des policiers gardent un oeil sur un groupe de partisans émechés qui manifestent leur appui envers leur club favori sur une terrasse de Lille, mardi.

AFP, Philippe Huguen

Plus de 2400 agents de sécurité seront déployés à Lens alors que la ville se prépare à accueillir de 40 à 50 000 partisans anglais et gallois pour le choc prévu jeudi en Championnat d'Europe, ont indiqué mardi les autorités.

Cette opération de contrôle dans la plus petite localité à présenter des rencontres de l'Euro 2016 et son stade de 35 000 places a été intensifiée à la suite des affrontements impliquant des partisans russes et anglais avant leur match d'ouverture du groupe B, à Marseille. Le stade Bollaert-Delelis peut accueillir la totalité de la population de Lens, dont les rues étroites seront interdites à toute circulation pendant la visite des supporteurs britanniques.

«Il y aura une forte présence policière avec plus de 1200 officiers sur place. À ce nombre, vous pouvez ajouter 1200 agents de sécurité du secteur privé qui seront mobilisés pour cette journée», a énoncé la préfète du Pas-de-Calais, Fabienne Buccio, au cours d'une rencontre à Arras.

Les policiers seront déployés autant à l'extérieur qu'à l'intérieur du stade, où ils aideront à séparer les partisans. L'UEFA a admis que des problèmes de ségrégation au Vélodrome de Marseille ont contribué à l'attaque de supporteurs anglais par ceux de la Russie lors de leur verdict nul de 1-1.

«Nous avons augmenté les mesures de sécurité à l'intérieur du stade, a ajouté Buccio. (Les policiers) seront prêts à intervenir rapidement si des affrontements éclatent. Les mesures à l'extérieur du stade seront également renforcées et la ville fera l'objet de mesures de confinement.»

Ventes d'alcool restreintes

Les ventes d'alcool seront restreintes dans certains endroits de la région ainsi que sur les bateaux en provenance d'Angleterre.

Les bars de Lens pourront vendre de la bière, pour autant que son taux d'alcool soit inférieur à 5 % et qu'elle soit servie dans des verres de carton ou de plastique. Les épiceries ne pourront toutefois pas vendre d'alcool à compter de 6h mercredi, et ce jusqu'à 6h vendredi. Les stations-service sur le tronçon de 30 km séparant Lens de Lille seront frappées des mêmes interdictions. L'alcool sera également interdit sur les trains reliant ces deux villes. Lille jouit d'un lien ferroviaire direct avec Londres.

La sécurité à Lille présente aussi un important défi pour les autorités puisque la Russie doit y affronter la Slovaquie au stade Pierre-Mauroy pour son deuxième match, mercredi.

Dans le sud de la France, un autobus transportant 29 partisans russes a été stoppé près de Nice, mardi, alors que les autorités craignaient davantage de violence de la part des hooligans. Un nombre indéterminé de ces supporteurs a été conduit dans des centres de détention, a révélé la directrice des communications de la préfecture, Ariane Parachinia.

Lille a déjà connu des épisodes de violence entre les partisans allemands et ukrainiens avant le match entre les deux pays, dimanche. La police allemande a lancé un appel au public, invitant les gens détenant des enregistrements vidéo d'actes violents impliquant des hooligans allemands à les lui transmettre.

Islande 1/Portugal 1

Un but de Birkir Bjarnason a permis aux Islandais de causer une énorme surprise en arrachant un verdict nul de 1-1 aux Portugais, à l'occasion du tout premier match de cette nation scandinave dans un tournoi majeur. Jouant du soccer de rattrapage pendant la majorité de cette rencontre de groupe F, Nani ayant fait mouche (32e), les Islandais ont été tenaces jusqu'au filet de Bjarnason, à la 50e minute. «Nous aurions dû marquer plus souvent, ce n'est pas un secret», a dit l'entraîneur des Portugais, Fernando Santos. «Le blâme nous revient. L'Islande a joué de façon très pragmatique.» Ronaldo agissait comme capitaine pour une 127e fois, égalant Luis Figo, mais il n'avait pas l'assurance et la précision qu'il affiche d'habitude. Cherchant un but décisif, le Portugal a su créer des occasions. Nani a raté une tête sur un coup franc, Halldorsson a frustré un réserviste, Ricardo Quaresma, puis le mur islandais a bloqué deux coups francs de Ronaldo. Avec 330 000 habitants, l'Islande est le plus petit pays de l'histoire à prendre part à l'Euro.

Hongrie 2/Autriche 0

Gabor Kiraly est devenu le premier quadragénaire à... (AP, Andrew Medichini) - image 7.0

Agrandir

Gabor Kiraly est devenu le premier quadragénaire à participer au championnat continental.

AP, Andrew Medichini

Gabor Kiraly a établi un record de longévité au Championnat d'Europe et il a aidé la Hongrie a vaincre l'Autriche 2-0, mardi. Le gardien hongrois est devenu le premier quadragénaire à participer au championnat continental, surpassant le record établi par la vedette allemande Lothar Matthaus par près d'un an. Adam Szalai a procuré les devants à la Hongrie au Stade de Bordeaux avec son premier but à sa 12e sélection. Le substitut Zoltan Stieber a ajouté un but d'assurance alors que l'Autriche évoluait à 10 à la suite du deuxième carton jaune décerné à Aleksandar Dragovic. Kiraly a effectué quelques bons arrêts, notamment un plongeon pour bloquer un tir de Zlatko Junuzovic à la 35e minute. Il a également repoussé un tir de David Alaba à la 10e. «Je ne veux pas parler de moi. Toute l'équipe a gagné, a déclaré Szalai. Tout le monde a travaillé ensemble. Je pense que nous avons appliqué tout ce que notre entraîneur nous a dit en termes de conseils et de stratégies.» L'Autriche croyait avoir créé l'égalité quelques instants après le but de la Hongrie, quand Martin Hinteregger a propulsé le ballon dans le fond du filet. Mais il a été refusé à la suite d'une faute et Dragovic a été expulsé après avoir reçu son deuxième carton jaune.  Avec AFP

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer