L'Impact retrouve enfin sa touche

Hassoun Camara célèbre avec Laurent Ciman le but qui... (La Presse Canadienne, Graham Hughes)

Agrandir

Hassoun Camara célèbre avec Laurent Ciman le but qui a assuré la victoire de l'Impact, son premier but depuis le 24 juillet 2014.

La Presse Canadienne, Graham Hughes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne
Montréal

Après une autre demie sans but, l'Impact est allé piger dans le livre de jeu de son adversaire pour retrouver sa touche offensive et il a filé vers une victoire de 2-0 contre le Crew de Columbus, samedi au Stade olympique de Montréal.

Le Crew (0-3-2) avait dominé le jeu aérien l'automne dernier quand il avait éliminé l'Impact en demi-finales de l'Est et quatre des cinq buts accordés par la formation montréalaise cette saison avaient été inscrits sur des jeux arrêtés. Samedi, Hassoun Camara a marqué de la tête sur un coup de pied de coin de Lucas Ontivero à la 48e minute de jeu et Kyle Bekker a ajouté un but d'assurance à la 86e minute.

L'Impact (3-2-0) a bousillé de nombreuses occasions de marquer en première demie, souvent sur des poussées orchestrées par Ignacio Piatti, mais il a fallu attendre Camara pour freiner à 227 minutes la séquence de l'Impact sans marquer.

La remise d'Ontivero est passée tout juste par-dessus le défenseur du Crew Harrison Afful et Camara n'a pas raté sa chance, faisant sauter de joie les 22 053 spectateurs présents au Stade olympique.

«De compter un but sur une pièce arrêtée comme Hassoun l'a fait, c'est exceptionnel. C'est ce qui fait la différence. On l'avait vu la semaine passée quand on avait perdu», a noté l'entraîneur-chef Mauro Biello en rappelant le but sur un corner lors du revers de 1-0 contre les Sounders de Seattle.

«Je suis aussi content du côté défensif», a-t-il ajouté. «Nous avons changé un peu notre manière de nous défendre. Mais c'est la mentalité qui me rend le plus heureux, d'avoir dit : "Aujourd'hui, ils ne marqueront pas".»

Le gardien Evan Bush a même ajouté que le but de Camara avait été «le résultat du travail à l'entraînement cette semaine». Nous avons travaillé beaucoup sur les phases arrêtées autant du côté de l'attaque que de la défense. Nous savions qu'ils utilisaient quatre gars devant le filet et que si Hassoun pouvait se libérer, il pouvait en profiter puisqu'il est très bon dans les airs.»

Saison difficile

Il s'agissait pour Camara d'un premier but depuis le 24 juillet 2014. «Contre le Real Salt Lake avec le pied droit», a-t-il précisé.

Camara avait été le joueur le plus utilisé de l'Impact en 2014 avant d'être ralenti par de nombreuses blessures la saison dernière. Le Français de 31 ans a ensuite dû renégocier une nouvelle entente avec l'Impact au cours de l'hiver afin de rester avec l'équipe.

«Oui, j'ai eu une saison difficile l'an dernier. Mais j'avais une volonté de revenir et de récupérer mon meilleur niveau. Je ne suis pas encore là, mais je continue de travailler à chaque jour, à chaque entraînement. Et c'est en donnant le maximum lors des matchs que l'on sera récompensé.»

Ambroise Oyongo a pris la relève de Camara comme arrière latéral droit en fin de match. Il avait raté les deux derniers matchs des siens, blessé à un genou. Le Camerounais a souligné son retour en mettant la table pour le but de Bekker, quand il a rejoint le milieu de terrain canadien au deuxième poteau. Il a aussi marqué de la tête en visant le côté éloigné.

L'Impact sera de retour en action samedi prochain, quand il rendra visite au Fire de Chicago.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer