Le foot sous haute sécurité en Europe

Si le match amical que devaient se disputer... (AFP, Julian Stratenschulte)

Agrandir

Si le match amical que devaient se disputer l'Allemagne et les Pays-Bas à Hanover mardi a été annulé pour des raisons de sécurité, la vie reprendra son cours en fin de semaine dans les différents stades européens qui, pour l'occasion, renforceront leurs mesures de contrôle.

AFP, Julian Stratenschulte

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

PARIS - Le football européen sera sous haute sécurité alors que les différentes ligues s'apprêtent à vivre leur première fin de semaine d'activités depuis les attentats de Paris, vendredi dernier.

Les matchs du Championnat de France se joueront dans une ambiance particulière. Le ministère de l'Intérieur a notamment interdit le déplacement des partisans à l'extérieur cette fin de semaine, expliquant que «les forces de l'ordre sont particulièrement mobilisées pour faire face» à la menace terroriste «sur l'ensemble du territoire national» et «ne sauraient être détournées de cette mission prioritaire pour répondre à des débordements liés au comportement de partisans dans le cadre de rencontres sportives».

Frédéric Thiriez avait préparé sa formule. «Aller au stade, tout comme aller au cinéma, au restaurant, au café, c'est la vie», a déclaré mardi le président de la Ligue de football professionnel. «Et il faut que la vie l'emporte sur la mort.»

Impossible pour autant de faire comme si de rien n'était après les attentats qui ont frappé Paris et les alentours du Stade de France le 13 novembre. Des mesures de sécurité exceptionnelles ont donc été prises.

Ainsi, les mesures sur le déplacement des partisans seront accompagnées d'un renforcement des dispositifs sécuritaires des clubs. Ainsi, Saint-Étienne a prévu d'accroître le nombre de stadiers présents pour le match face à Marseille, dimanche, qui était déjà à hauts risques. Il y aura aussi renforcement des fouilles et palpations à l'entrée des stades, dépôt d'éventuels effets personnels dans des consignes à l'extérieur des stades et interdiction de détention de tout engin pyrotechnique, y compris à l'extérieur du stade.

Le club de Saint-Étienne a aussi décidé d'inviter au stade tous les jeunes de moins de 25 ans au match, dans la limite des places disponibles. «Pour dire que l'avenir c'est la jeunesse. Et qu'à Saint-Étienne, on n'a pas peur», a expliqué sur une radio locale le président du club Roland Romeyer.

À Montpellier, qui accueille Reims samedi, un détecteur de métaux sera mis en place à chaque entrée. Et puis il y a les mesures plus symboliques : La Marseillaise sera diffusée et chantée avant le coup d'envoi de chacun des 20 matchs de la Ligue 1 et de la Ligue 2 programmés jusqu'à mardi.

Triple cordon

En Angleterre, les partisans doivent également s'attendre à rencontrer des mesures de sécurité plus strictes. Plusieurs clubs de la Premier League ont d'ailleurs demandé à leurs partisans d'éviter autant que possible de se présenter au stade avec des sacs, puisqu'ils seront systématiquement fouillés.

En Espagne, près de 1200 policiers seront déployés pour assurer la sécurité autour du clasico entre le Real Madrid et Barcelone, samedi au stade Santiago Bernabeu, soit six fois plus que pour un match à risque classique. En plus de ces policiers, plus de 1300 stadiers, policiers municipaux et agents de la protection civile seront également mobilisés.

Il n'existe pour l'instant «aucune menace précise» visant la rencontre, a affirmé jeudi le ministre espagnol de l'Intérieur Jorge Fernandez Diaz, précisant qu'il y aurait autour du stade madrilène un «triple cordon» de sécurité, système déjà utilisé lors de la finale de la Ligue des champions en 2010, jouée au stade Santiago Bernabeu.

Ce triple cordon se compose d'un «premier filtre uniquement dédié à contrôler les personnes qui peuvent éveiller des soupçons, le deuxième à vérifier les sacs à dos par exemple et le troisième à contrôler la porte», ont expliqué des sources policières.

«La Marseillaise» jouée en Premier League anglaise

L'hymne national français sera joué avant tous les matchs de la Premier League anglaise en fin de semaine, un geste de solidarité offert à la France à la suite des attentats terroristes perpétrés à Paris, vendredi dernier. 

Un enregistrement de La Marseillaise sera joué après le tirage au sort, tandis que les joueurs des deux équipes et les officiels se réuniront au centre du terrain, tournés vers l'estrade principale. Mardi, les spectateurs présents au stade Wembley pour un match amical entre les deux nations avaient entonné l'hymne français.

Il y a 72 joueurs français en Premier League, deuxième nation la plus représentée après l'Angleterre. Et Arsène Wenger, l'entraîneur d'Arsenal, ainsi que Rémi Garde, celui d'Aston Villa, sont français. La fille de ce dernier se trouvait à Paris lors des attentats. «J'ai eu peur pendant deux heures puis je l'ai eu au téléphone et elle allait bien. En France, tout le monde a un cousin, un enfant, des amis à Paris.»

«Je remercie les Anglais et le foot anglais, qui ont fait preuve d'un bel élan de solidarité», a réagi Wenger, vu mardi à Wembley en train de chanter La Marseillaise. «C'était un choc pour notre pays et notre football. On n'est plus en sécurité nulle part, mais la France est, comme l'Angleterre, un pays tolérant et généreux. Après ce genre d'événement, on se demande toujours s'il faut continuer de jouer ou arrêter de vivre», a ajouté l'Alsacien. «Je pense qu'ils ont pris la bonne décision, ce qu'a montré mardi le déroulement de la soirée. Le football mondial a répondu de la façon dont vous voulez qu'il réponde, par l'unité et la solidarité. On ne peut pas tout arrêter, il faut continuer de vivre nos vies. C'est un mode de vie qui est ciblé plus que des individus», a-t-il conclu, en reconnaissant quand même que la sécurité dans le football posait désormais «une grosse question».  AFP

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer