L'Impact doit vaincre les Rapids et l'altitude

«Nous contrôlons notre destinée», dit Dominic Oduro.... (Archives La Presse)

Agrandir

«Nous contrôlons notre destinée», dit Dominic Oduro.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Alors qu'il y avait encore de la neige au sol à Montréal l'hiver dernier, l'Impact s'entraînait en haute altitude au Mexique en prévision d'un parcours inattendu qui le mènerait vers la finale de la Ligue des Champions de la CONCACAF.

Malheureusement pour lui, trop de temps s'est écoulé entre son acclimatation à une plus faible densité d'air et son match de samedi soir dans les Rocheuses contre les Rapids du Colorado.

«Ça fait vraiment longtemps», a admis l'attaquant Dominic Oduro cette semaine. «Nous avons perdu cet avantage. Ce sera une histoire complètement différente. Mais toutes les équipes se rendent là-bas pour jouer en dépit de l'altitude, donc nous n'avons pas d'excuse. Nous devons être l'une de ces équipes qui se rendent là-bas et qui obtiennent des résultats.»

Le onze montréalais n'a jamais soutiré un point aux Rapids, comme en témoigne sa fiche de 0-3-0 depuis qu'il s'est joint à la Major League Soccer en 2012. Il a perdu ses deux affrontements au Dick's Sporting Goods Park, encaissant notamment une cuisante défaite de 4-1 la saison dernière.

Mais s'il espère un jour battre les Rapids, c'est maintenant ou jamais. L'Impact (12-13-6) s'accroche au sixième et dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires dans l'Association Est, un seul point devant Orlando City avec un match en main. Une victoire éliminerait le New York City FC, qui accuse cinq points de retard, et placerait Orlando City dans le pétrin jusqu'au cou avec deux matchs de saison régulière à disputer.

Les Rapids (8-13-10) sont derniers dans l'Association Ouest et n'ont pas triomphé à leurs cinq derniers matchs. Ils ont été officiellement éliminés dimanche  à la suite d'une défaite de 2-1 subie contre le Real Salt Lake.

«Nous contrôlons notre destinée», a dit Oduro. «Tu gagnes, tu te qualifies, essentiellement. C'est donc à nous d'y parvenir. Nous avons une belle opportunité.»

Troisième à l'extérieur

Le match au Colorado sera le troisième de l'Impact à l'extérieur en neuf jours, après une défaite crève-coeur de 2-1 contre Orlando City dans un match qui lui aurait permis de se qualifier pour les séries éliminatoires. Au contraire, les Lions sont revenus dans la course, et le revers de 2-1 encaissé mercredi soir contre les détenteurs du premier rang dans l'Est, les Red Bulls de New York, a fait très mal lui aussi.

L'Impact jouera un quatrième match de suite à l'extérieur le 17 octobre contre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer