Messi n'échappera pas au procès pour fraude fiscale

Lionel Messi... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Lionel Messi

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

BARCELONE - Les ennuis s'accumulent pour Lionel Messi. Privée de terrain pour huit semaines en raison d'une déchirure des ligaments du genou gauche, l'étoile du FC Barcelone a appris jeudi qu'il ne couperait pas à un procès pour fraude fiscale.

Le joueur de 28 ans et son père Jorge, vont en effet être jugés en Espagne pour répondre de présumés délits de fraude fiscale. Le juge n'a pas suivi le procureur du tribunal de Barcelone qui recommandait de ne juger que le père, en estimant que le joueur n'avait pas eu connaissance de la fraude.

Messi et son père sont soupçonnés depuis 2013 d'avoir évité le versement de quelque 6,1 millions $ pour les droits perçus pour l'utilisation de l'image du footballeur entre 2007 et 2009. Une fraude qui aurait été réalisée par le biais de sociétés fictives, au Bélize et en Uruguay, considérés à l'époque comme des paradis fiscaux.

Ils risquent 22,5 mois de prison. Toutefois il est rare que les peines de prison inférieures à deux ans soient mises à exécution en Espagne. Une amende d'un montant comparable à celui de la fraude a également été demandée. La date du procès n'a pas encore été fixée.

Messi, quatre fois Ballon d'or, est selon Forbes un des quatre sportifs les plus riches du monde. Il gagné 64,7 millions $ en 2014 et 73,8 millions $ en 2015.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer