Privé de six joueuses, le Dynamo l'emporte sur Long Island

L'attaquante du Dynamo Marie Levasseur a tenté en... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

L'attaquante du Dynamo Marie Levasseur a tenté en vain de marquer sur cette séquence, le seul but de la rencontre ayant été inscrit par sa coéquipière Hannah Rivkin sur un penalty en deuxième demie.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Dynamo de Québec s'est approché de l'avantage du terrain dans les séries de la W-League, lundi soir, au parc Chauveau, en arrachant une victoire de 1-0 aux Rough Riders de Long Island.

Dans un match chaudement disputé, l'équipe locale a fait payer chèrement aux représentantes de Nassau une main accidentelle commise par une de leurs arrières dans sa zone de réparation en milieu de deuxième mi-temps.

La numéro 23 du Dynamo, Hannah Rivkin, a profité du penalty pour donner une avance de 1-0 aux siennes et la gardienne Gabrielle Lambert s'est chargée de protéger la mince avance, signant plusieurs arrêts spectaculaires. «Ça a été un match difficile. Les gens ont eu droit à tout un spectacle», a souligné Marc Mounicot, référant aux quelque 300 personnes qui s'étaient déplacées au parc Chauveau. 

La deuxième victoire en quatre jours des filles de l'entraineur Mounicot face aux Rough Riders complétait un véritable tour de force, le Dynamo étant privé de six de ses meilleures joueuses parties aux Universiades, en Corée. 

«Aujourd'hui, je pouvais avoir un onze partant complètement différent qu'à l'habitude avec toutes les absentes. Je travaille avec les filles que j'ai et c'est exceptionnel, ce qu'elles font. Plusieurs jouent à des positions qui ne sont pas les leurs», a salué Mounicot après le match. 

Héroïne du match, la gardienne Lambert joue généralement les seconds violons lorsque toutes les régulières sont là. «Elle a été incroyable. On connaissait ses qualités, mais aujourd'hui elle a sorti un match impossible.»

Revirement

Il s'agit de tout un revirement pour le Dynamo de Québec. L'an dernier, l'équipe avait terminé la saison avec une maigre victoire au compteur en 12 rencontres de saison régulière, manquant les séries. La victoire de lundi était déjà la sixième en neuf matchs en 2015. 

«La différence, c'est le travail, la qualité de l'effectif et, surtout, je pense que de gagner le premier match de la saison et d'enchainer avec un bon voyage aux États-Unis, ça a créé un momentum. Dans le soccer féminin, la confiance est tellement importante, surtout à cet âge», a-t-il expliqué à propos de ses joueuses de 18 à 25 ans. 

Le Dynamo doit encore gagner deux de ses trois derniers matchs pour s'assurer de l'avantage du terrain en séries, mais le calendrier est à l'avantage de l'équipe de Québec. 

Les six joueuses présentement en Corée ne pourront cependant pas rejoindre l'équipe avant le Final Four à la fin juillet. Pour ce faire, le groupe actuel devra remporter son match de premier tour des séries le 18 juillet.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer