• Le Soleil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Le trophée de la Coupe du monde féminine de passage à Québec 

Le trophée de la Coupe du monde féminine de passage à Québec

Les jeunes inscrits en sports-études soccer de l'école... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Les jeunes inscrits en sports-études soccer de l'école Cardinal-Roy n'ont pas hésité à se faire photographier, mardi, avec le trophée de la Coupe du monde féminine.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le trophée que soulèvera la meilleure équipe féminine de soccer au monde était de passage à l'école Cardinal-Roy, mardi midi. Le temps d'un clic, les jeunes en sports-études ont presque pu toucher à leur rêve de Coupe du monde.

La directrice, Danielle Bélanger, avait les yeux pétillants en voyant ses élèves se faire photographier avec le scintillant objet. Environ 110 des 560 jeunes de l'école Cardinal-Roy sont inscrits en sports-études soccer.

«Nos élèves passent 20 heures par semaine à pratiquer leur discipline sportive ou artistique. [Ce trophée] est un exemple d'aboutissement extraordinaire. C'est le rêve de tous ces élèves-là. C'était un beau cadeau à leur faire», explique Mme Bélanger, racontant qu'elle entendait les jeunes hurler dans les classes lorsqu'on leur a annoncé la venue du trophée, il y a quelques jours.

Cet arrêt à Québec de la fédération internationale de football association (FIFA) s'inscrit dans la tournée canadienne amorcée début avril pour faire la promotion de la Coupe de monde féminine, qui sera disputée à Montréal, Vancouver, Edmonton, Winnipeg, Moncton et Ottawa à partir du 6 juin.

«J'ai tenu à faire cette activité ici parce que c'est [une école qui propose] un sports-études multisports», explique le directeur général du site de Montréal pour la Coupe du monde, Francis Millien. «C'est bon pour tous les jeunes de ressentir la motivation que peut procurer une Coupe du monde.»

L'année du Canada?

Parmi la foule d'élèves se trouvait une ancienne, Joëlle Gosselin, joueuse par excellence du dernier Championnat universitaire canadien, remporté par son Rouge et Or. Gosselin a passé cinq ans en sports-études à l'école Cardinal-Roy, située près du Stade municipal. 

«C'est une superbe idée. Surtout venir dans une école comme "Cardi" qui a un super bon programme de soccer. C'est la meilleure école qu'ils auraient pu choisir», affirme celle qui compte bien aller voir quelques matchs de la Coupe du monde à Montréal, malgré l'horaire chargée de son autre équipe, le Dynamo de Québec.

«Ça pourrait être une bonne année pour le Canada, lance Gosselin, sourire en coin. Devant leurs partisans, les filles pourraient causer une belle surprise.»

Le Stade olympique sera le théâtre de neuf rencontres, dont une des demi-finales. Selon les matchs, M. Millien s'attend à accueillir de 10 000 à 40 000 personnes, dont plusieurs touristes venus du sud de la frontière, se réjouit-il.

«C'est incroyable à quel point il y aura des Américains qui viendront voir la Coupe du monde. On pensait que ce serait seulement pour les matchs des États-Unis, mais non : c'est pour tous les matchs.»

La compétition culminera avec la grande finale à Vancouver le 5 juillet. D'après les interlocuteurs questionnés hier par Le Soleil, les États-Unis, l'Allemagne, la France, le Japon et le Brésil seront les équipes à surveiller. En plus du Canada, bien sûr.

Le public pourra à son tour s'approcher du trophée mercredi, puisqu'il sera exposé dans le mail central de Laurier Québec, de 10h à 17h30.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer