• Le Soleil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Le R et O remporte le championnat canadien de soccer féminin 

Le R et O remporte le championnat canadien de soccer féminin

Gonflées à bloc, les Lavalloises, qui participaient à... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Gonflées à bloc, les Lavalloises, qui participaient à la première finale canadienne de leur histoire, n'avaient pas l'intention de décevoir les 2128 partisans présents dimanche au Stade TELUS-Université Laval. Elles ont ont livré une performance parfaite de 5-0 pour vaincre les Spartans de Trinity Western.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Rouge et Or est devenu dimanche la première équipe québécoise à remporter le championnat canadien de soccer féminin. Joëlle Gosselin a inscrit un tour du chapeau et les filles de l'Université Laval ont livré une performance parfaite de 5-0 pour vaincre les Spartans de Trinity Western.

Le rêve des Spartans, de devenir la première formation de l'histoire à remporter trois titres d'affilée, est très vite parti en fumée. Gonflées à bloc, les Lavalloises, qui participaient à la première finale canadienne de leur histoire, n'avaient pas l'intention de décevoir les 2128 partisans présents dimanche au Stade TELUS-Université Laval malgré une température de quatre degrés.

Dès la 13e minute de jeu, l'attaquante de première année Joëlle Gosselin a ouvert la marque sur une passe d'Arielle Roy-Petitclerc. Gosselin a répété l'exploit à la 55eminute avec un missile de 32 verges dans la partie gauche du filet. Et pour terminer sa journée de travail, la joueuse par excellence du tournoi a inscrit son troisième but de rencontre à la 79e minute.

«Ç'a été un match époustouflant. On ne pouvait pas demander mieux que ça», a indiqué Gosselin (4) sourire aux lèvres après la rencontre. «C'est la première fois en plus de 20 ans qu'une équipe du Québec gagne. On a parlé de ça toute l'année et beaucoup de gens n'ont pas cru en nous. Nous, nous y avons toujours cru et aujourd'hui nous sommes les championnes. De plus, l'avenir s'annonce très beau, car nous allons conserver un bon noyau de joueuses.»

Les deux autres buts de la rencontre ont été marqués par Gabrielle Lapointe (1) à la 43e minute et par Mélissande Guy (2) à la 84e minute. La numéro 12 vivait ses derniers moments dans l'uniforme du Rouge et Or. «C'est un moment très spécial. Nous sommes très satisfaites», a confié l'attaquante de cinquième année.

Élément déclencheur

Jeudi, le R et O avait eu très chaud face aux Mustangs de l'Université Western Ontario. Laval s'était alors sauvé avec une victoire hollywoodienne de 3-2 en prolongation. Depuis, huit buts pour et aucun but contre. «J'ai dit tantôt à Hélène [Moreau] qu'elle a marqué le but le plus important [jeudi] dans l'histoire du Rouge et Or. Ce but fait qu'on est là aujourd'hui», a souligné l'entraîneur-chef, Helder Duarte, très satisfait de la performance de ses protégés.

«Ç'a été très long comme attente [20 ans]. Les filles ont été extraordinaires. Je savais qu'on était capable de bien jouer. Je savais qu'il y avait beaucoup d'émotion qui pouvait nous nuire. Nous avons tout fait ce que nous pouvions pour que l'équipe soit en mesure de gagner. Au premier but, nous étions vraiment, vraiment contents. Plus on marquait, plus on croyait à la victoire. C'était une machine en avant de nous autres. Aujourd'hui, ç'a été nous la machine», a conclu fièrement Duarte.

Il y a deux mois, l'entraîneur-chef avait proclamé diriger la meilleure équipe en 20 ans d'existence du programme de soccer féminin à l'UL. Aujourd'hui, il peut dire mission accomplie.

Notes : C'est la troisième fois de l'histoire qu'une équipe hôtesse remporte le Championnat canadien de soccer féminin (Cap-Breton en 2007 et Trinity Western en 2008)... La maque de cinq points du Rouge et Or en finale égale le deuxième meilleur score de l'histoire. En 2008, les Thunderbirds de UBC avaient battu 5-0 les Gee-Gees d'Ottawa. Le record a été inscrit en 1991, alors que les Marauders de McMaster avaient vaincu les Martlets de McGill 8-2... Le Rouge et Or a marqué cinq buts en sept tirs... La gardienne Marie-Joelle Vandal a réalisé sept arrêts. «On l'a fait et nous l'avons fait de manière convaincante», a souligné la numéro un. «Le match de jeudi nous a donné de la confiance pour la suite»... Le R et O a terminé le tournoi avec deux buts accordés contre 10 buts marqués.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer