Soccer: l'Amiral recrute des Tunisiennes

L'entraîneur de l'Amiral, Samir Ghrib, pourra compter sur... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

L'entraîneur de l'Amiral, Samir Ghrib, pourra compter sur l'aide et le talent de deux joueuses tunisiennes cette saison.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Olivier Bossé
Le Soleil

(Québec) Après Haïti l'an passé, l'Amiral de Québec dirige son recrutement international vers la Tunisie. Imen Troudi et Sabrine Mamay seront parmi les têtes d'affiche de cette équipe semi-professionnelle de soccer féminin à l'alignement renouvelé.

Pour sa quatrième saison, le club de la W-League perd 7 de ses 11 partantes. Les arrières Myriam Bouchard et Cristina Di Ielsi, les milieux Andréanne Gagné et Laura Chénard, ainsi que les attaquantes Josée Bélanger, Véronique Laverdière et Geneviève Marcotte plient bagage. Et Mélissa Lesage songe fortement à la retraite.

Di Ielsi et Chénard pourraient devenir rivales de l'Amiral, au profit des Comètes de Laval. Bélanger et Laverdière ont convenu d'un rôle de réserviste occasionnelle avec l'entraîneur Samir Ghrib. Un appel qui pourrait toutefois venir dès le match d'ouverture du 1er juin.

Troudi et Mamay ne sont pas attendues à Québec avant le début de juin. Elles rateront les deux premiers matchs, confirme Ghrib. Le calendrier régulier compte 12 rendez-vous, jusqu'au 15 juillet.

Troudi, 23 ans, et Mamay, 21, viennent rejoindre leur amie et coéquipière de l'équipe nationale tunisienne Marwa Chebbi. Débarquée à Québec, Chebbi avait porté le maillot de l'Amiral en 2009. L'attaquante du Rouge et Or de l'Université Laval tente à nouveau de se tailler une place dans l'équipe cette année.

D'autres liens sont tissés. Joëlle Gosselin et Alexandra Brunelle ont passé des vacances en Tunisie, en décembre. Troudi et Mamay les ont hébergées. Gosselin a déjà sa place chez l'Amiral, Brunelle compte faire la sienne.

Pierre-Louis de retour?

Selon l'entraîneur adjoint Guillaume Couillard, qui a vu les Tunisiennes en action il y a deux ans, en France, Troudi est la meilleure joueuse de son pays. Le projet de les faire venir ici avait germé dès l'an passé. Mais l'on s'était plutôt tourné vers les Haïtiennes Manoucheka Pierre-Louis et Adeline Saintilmond. Pierre-Louis pourrait être de retour cette année. Pas Saintilmond, dont les performances n'étaient pas à la hauteur.

À part le retour de la capitaine et gardienne de but Marie-Pier Bilodeau, qui à 29 ans en est sans doute à sa dernière saison, l'Amiral rajeunit. C'est une joueuse de 20 ans, Frédérique Paradis, qui dirigera la défensive. Une recrue comme Kathleen Bérubé-Garneau, joueuse par excellence du championnat canadien collégial, bénéficiera de bon temps de jeu. La joueuse par excellence du soccer féminin collégial québécois Gabrielle Lapointe pourrait aussi être un pion important.

Ghrib dispose de deux cartes cachées. Marie-Ève Naud, 29 ans, fera de l'Amiral son plan B si elle n'est pas retenue dans l'équipe canadienne. Une Française de 33 ans, Roxane Cavallo, qui servira aussi d'entraîneure pour le Royal-Sélect senior féminin de Beauport, apportera sa part d'expérience.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer