L'Amiral exclu des séries

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) La seconde saison de l'Amiral SC de Québec au sein de la W-League est maintenant chose du passée. À la recherche d'une victoire qui leur aurait assuré une place dans les séries, les protégées de Jonas Worth ont subi un revers de 4 à 0 face au Fury, à Ottawa.

«À cause de toutes nos blessées, nous n'avions pas un alignement très compétitif, a expliqué l'entraîneur-chef. Et des joueuses que nous avions dans notre alignement, certaines ne pouvaient pas disputer un match complet. C'est le cas de Kimberly McMullen que j'ai dû retirer du jeu après 20 minutes. Face à une équipe comme le Fury, le défi était donc beaucoup trop grand. Mais je suis très fier des filles. Elles n'ont jamais arrêté de jouer et elles se sont battues jusqu'à la fin.»

C'est en deuxième demie que le Fury s'est sauvé avec la victoire. Ayant visiblement plus d'énergie que les porte-couleurs de l'Amiral, les joueuses locales ont inscrit quatre buts. Worth a expliqué que ses filles étaient fatiguées d'abord parce qu'elles avaient été en action vendredi soir, mais aussi car elles ont dû se lever tôt hier matin afin de prendre la direction d'Ottawa aux alentours de 7h30. «Même si je suis déçu que nous n'ayons pas réussi à faire les séries, je suis très heureux de la saison que nous avons connue. Nous n'avons pas eu un calendrier facile en début d'année et par la suite, nous avons dû composer avec de nombreuses blessures. Cela ne nous a cependant pas empêchés de terminer la saison avec six victoires. Si nous avions été dans des divisions comme celles de l'Ouest ou de l'Atlantic, notre récolte de 20 points nous aurait permis de batailler pour le championnat.»

Préparer 2011

Même s'il n'a pas encore rencontré le conseil d'administration de l'Amiral pour faire un bilan de la campagne, Worth pense déjà à la prochaine saison. «J'ai maintenant des idées sur ce que nous aurons besoin pour réussir. Pour moi, faire de l'Amiral une équipe championne est un projet à long terme.»

Afin de réunir au sein de la formation québécoise les meilleurs éléments disponibles, Worth aimerait tenir des camps de sélection ouverts à toutes les joueuses intéressées à y prendre part. Et ceux-ci pourraient être présentés dès la fin de l'année.

«Je connaissais bien la W-League et maintenant, je connais mieux la région. J'ai confiance de pouvoir réunir les meilleures joueuses d'ici auxquelles nous grefferons quelques filles de l'extérieur afin de former une équipe qui connaîtra encore plus de succès que celle de cette année.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer