Le «plan B» de Sam Dunn

Sam Dunn, qui prend part au camp d'entraînement... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Sam Dunn, qui prend part au camp d'entraînement des Remparts, espère que ce nouveau départ pourra relancer sa carrière et raviver le rêve d'une carrière professionnelle.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Sans faire trop de bruit, les Remparts ont mis la main sur l'agent libre ontarien Sam Dunn, en juin. Joueur autonome de 19 ans, le grand défenseur droitier de 6'2" et 215 livres venait de remporter la Coupe RBC avec les Cougars de Cobourg (OJHL), lors du Championnat canadien junior A. Un fait d'armes qui, croit-il, l'a aidé à se faire remarquer.

Ancien choix au repêchage des Colts de Barrie (3e ronde, 2014), Sam Dunn ne s'est jamais rapporté à la formation de la OHL parce qu'il souhaitait, à l'époque, emprunter la route des collèges américains. Les choses n'ayant pas tourné comme il le souhaitait, il s'est retrouvé à Cobourg, soit à quelques kilomètres du domicile familial de Bewdley, où il a évolué jusqu'au printemps dernier.

«Les Remparts ont contacté mon agent pendant l'été. Mon agent m'a fait savoir que c'était une option. On a ensuite beaucoup parlé avec l'équipe. Entre-temps, j'ai fait mes recherches de mon côté. J'ai aimé ce que j'ai découvert sur l'organisation. J'ai fini par signer avec eux. Je suis très heureux d'être ici. Jusqu'à maintenant, tout va bien», a raconté celui qui occupait le rôle d'adjoint au capitaine chez les Cougars.

Pour Dunn, ce nouveau départ avec les Remparts constitue une occasion de relancer sa carrière et de raviver le rêve d'une carrière professionnelle.

«Je vais jouer cette année et j'espère jouer à 20 ans. J'espère jouer de mon mieux et aider l'équipe à la mesure de mon talent. Je veux apporter mon expérience et voir où ça va me mener. Ce serait bien que ça continue après. Si c'est le cas, c'est parfait. Sinon, je vais quand même avoir tiré le maximum de mon expérience ici», a-t-il continué.

Au contact de l'entraîneur-chef Philippe Boucher, un ancien défenseur de la LNH, Dunn espère continuer sa progression, ce qu'il n'était pas assuré de faire en demeurant dans le circuit junior A ontarien.

«C'est une autre des choses qui m'a attiré ici. Si j'avais joué une autre saison dans le junior A, je ne sais pas si j'aurais continué de me développer autant que j'espère le faire ici. J'espère que je peux apprendre de son expérience et devenir un meilleur joueur de hockey», a raconté l'auteur de deux buts et de 21 passes en 47 parties, la saison dernière.

«Je l'ai trouvé bon»

De son côté, Philippe Boucher a bien aimé ce qu'il a vu de sa récente acquisition, lors des matchs intra-équipe de dimanche et lundi.

«Je l'ai trouvé bon. C'est un gros bonhomme. Il me fait penser à Picco un petit peu. C'est un défenseur au style plus défensif. On a toujours voulu se grossir à l'arrière. Ça va être aussi le cas avec l'addition de Dajcar [6'4" et 214 livres], qui va donner ses premiers coups de patins bientôt. Dimanche, toutes les fois qu'il s'est mis dans le trouble avec son bâton, il s'en est sorti. J'ai aimé ce que j'ai vu», a indiqué le pilote.

Avec Picco, Dajcar et Dunn, qui sont déjà assurés d'un poste, et avec Kielb, Huntley, Gagné et Verrette, qui devraient tous revenir, il ne resterait plus qu'un poste à combler par une recrue, à la ligne bleue. 

«On va reparler à la famille Virtue. Villeneuve joue bien. Il y en a d'autres aussi. Ça va se bousculer à la porte. Mais c'est tant mieux. Ce sont de beaux casse-tête. S'il faut faire une transaction, tout va être envisagé. Ce qui est certain, c'est qu'on va en garder huit», a fait savoir Boucher, après le deuxième match intra-équipe des Remparts, lundi soir.

Quant à savoir quel rôle chacun occupera dans cette brigade une fois fixée, l'entraîneur se donne le prochain mois pour décider. «Où est-ce que les gars vont tomber? C'est leur jeu pendant le camp d'entraînement qui va le dicter», a soutenu Boucher, qui enverra un «mélange de vétérans et de recrues» dans la mêlée, lors du premier match préparatoire de l'équipe, contre l'Océanic, au Complexe multidisciplinaire de L'Ancienne-Lorette, mardi, 20h.

Boucher et Eastman en évidence

Deux des cinq joueurs de 20 ans des Remparts, Matthew Boucher (2 buts) et Austin Eastman (1 but, 1 passe), se sont illustrés dans victoire de 3-2 des Blancs sur les Rouges, lors du deuxième match intra-équipe, auquel les attaquants Derek Gentile (blessé lors d'une mise en échec), Olivier Garneau (poignet), Andrew Coxhead (rhume), ainsi que le défenseur Tomas Dajcar (poignet) n'ont pas participé, au Pavillon de la jeunesse, lundi. Si Matthew Boucher et le défenseur Andrew Picco sont d'ores et déjà assurés d'occuper deux des trois postes de 20 ans disponibles chez les Remparts, les trois autres sont toujours en audition. «C'est sûr qu'on aimerait ajouter un élément offensif à notre équipe. On va donner une chance à Eastman de se faire valoir, mais on va regarder un peu partout, en Ontario, dans l'Ouest, les agents libres, etc. Et s'il y en a un bon de disponible, on va payer», a soutenu Philippe Boucher, qui a retranché les gardiens de but Charles-Olivier Rancourt et Marc-Antoine Bérubé-Jalbert, lundi.

Kurashev en grande forme

Philipp Kurashev s'attire les éloges des entraîneurs des... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 4.0

Agrandir

Philipp Kurashev s'attire les éloges des entraîneurs des Remparts.

Le Soleil, Erick Labbé

Depuis son arrivée à Québec, Philipp Kurashev s'attire les éloges des entraîneurs des Remparts, qui le considèrent dans une forme splendide, en ce début de camp d'entraînement. «Kurashev est vraiment dynamique. On voit que c'est un joueur de hockey et qu'il sait que ce sera une grosse année, autant pour notre équipe que pour lui personnellement, avec son année de repêchage. Tu vois qu'il est prêt. Tu vois qu'il a pris une coche», a constaté Philippe Boucher, lundi. L'attaquant suisse, qui en sera à sa deuxième saison avec les Remparts, confirme avoir mis les efforts nécessaires pour se préparer à jouer un rôle de leader au sein de la formation. «Je me suis entraîné très fort cet été. Je sais que l'équipe compte sur moi dans toutes sortes de situations et je suis prêt à faire ce qu'il faut pour aider l'équipe», a-t-il soutenu. Quant au repêchage de la LNH, Kurashev dit ne pas trop s'y attarder... pour l'instant. «Je ne ressens pas de pression, pas encore. Je prends les choses un jour à la fois.»  




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer