Fin positive pour les Remparts au Challenge des recrues

Les Remparts ont déjoué trois fois Alexandre Taddeo... (Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les Remparts ont déjoué trois fois Alexandre Taddeo lors des 25 premières minutes pour filer vers une victoire de 5-1 contre Chicoutimi, samedi au Saguenay.

Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Saguenay) Même si l'enjeu est inexistant, il est toujours intéressant de gagner. Les jeunes joueurs des Remparts l'ont très bien compris en signant une victoire de 5-1 face aux Saguenéens, samedi, au Centre Georges-Vézina de Chicoutimi.

Les Diables rouges concluent donc cette deuxième édition du Challenge des recrues avec une fiche d'une victoire contre deux revers. Dans ce duel où les Remparts ont poivré les gardiens des Sags de 47 tirs, Gabriel Montreuil, Guillaume St-Pierre, Émile Hagerty-Aubin, Pierrick Dubé et Olivier Mathieu ont compté. Montreuil a ajouté deux passes, en plus de diriger sept lancers au filet.

«C'est encore tôt, mais c'est sûr qu'on a vu plus de belles choses que jeudi et vendredi», a résumé l'entraîneur-chef et directeur général Philippe Boucher en faisant allusion aux défaites de 5-3 contre le Drakkar et de 5-0 contre l'Océanic. «Je me répète, mais c'est très exigeant ce qu'on vient de demander à nos jeunes. On est arrivé avec le minimum de joueurs et ils ont bien répondu. Ça va être à eux de prendre le repos et de bien faire avec les vétérans.»

Tous les joueurs présents au Challenge des recrues retournent à Québec. Boucher devrait procéder à quelques coupes en avant-midi dimanche, avant d'en annoncer de nouvelles après le premier match intraéquipe à 14h.

Si les places dans l'alignement 2017-2018 des Remparts sont limitées, ça ne veut pas dire que le patron hockey est fermé à l'idée de brasser la soupe. Les plus méritants seront récompensés, parole de Boucher.

«La beauté du junior, c'est que si on a un jeune qui pousse, on peut lui faire de la place ou encore lui donner l'opportunité de se faire valoir ailleurs. On n'empêchera pas un joueur de 17 ans de percer l'alignement. La compétition va être encore plus féroce à partir du demain [dimanche] pour le début du vrai camp.»

Des places chez les Sags

Place aux choses sérieuses également chez les Sags. Près de 15 joueurs ont été retenus pour le camp principal, dont le joueur invité et attaquant Jaelen Manz.

«On a repêché beaucoup de défenseurs au dernier repêchage et ils ont été solides», a noté l'entraîneur-chef et directeur général Yanick Jean. «Nos défenseurs de 16 ans se sont bien comportés. Il y a également des choix repêchés tôt l'an dernier et ils ont été très constants. On parle entre autres de gars comme Félix-Antoine Marcotty et Tristan Pelletier [Rivière-du-Loup]. J'ai adoré leur tournoi.»

À la suite du départ de plusieurs vétérans à la fin de la saison dernière, plusieurs casiers sont laissés vacants. C'est le message que Jean a envoyé aux recrues avant le début du Challenge et ses paroles ne sont pas passées dans l'oreille d'un sourd. «Il y a de la place et on leur a dit. Ils ont vu cette opportunité et ils veulent embarquer.»

***

Beausoleil très content de la performance de ses gars

Malgré 40 tirs, l'Océanic a été forcé de... (Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 3.0

Agrandir

Malgré 40 tirs, l'Océanic a été forcé de s'incliner 2-1 devant le gardien Xavier Bolduc et le Drakkar, samedi.

Le Quotidien, Rocket Lavoie

L'Océanic de Rimouski a retenu 14 joueurs pour le vrai camp de l'équipe et en a retranché autant, samedi, au terme du Challenge des recrues. Les choix de première ronde en juin Alexis Lafrenière (1er), Christopher Innis (10e) et Mathieu Bizier (12e) font bien sûr partie du lot. Certains choix tardifs ont gentiment été invités à se rapporter à leur équipe midget AAA. Un gars comme Alex Wynter, sélection de neuvième tour, a toutefois pris l'autobus en route vers Rimouski. «On a eu de bonnes évaluations et on a vu de belles choses, a commenté l'entraîneur et directeur général Serge Beausoleil. «Il y a des joueurs qu'on ne connaissait pas beaucoup qu'on a eu la chance de voir. C'est très positif.» Malgré une domination de 40-15 dans la colonne des tirs au but, l'Océanic a perdu son dernier match du Challenge des recrues, au compte de 2-1 face au Drakkar. «On a eu plusieurs bonnes chances de marquer tout au long du tournoi», a reconnu Beausoleil. «Je suis très content de la performance des gars tout au long de la fin de semaine.»

***

Le Drakkar fait un petit ménage avant le vrai camp

Avant de quitter le Saguenay au terme du Challenge des recrues, le Drakkar de Baie-Comeau a fait un peu de ménage dans son alignement en retranchant neuf joueurs. Les Nord-Côtiers ont tout de même retenu une quinzaine de candidats pour le camp principal de l'équipe. Ces hockeyeurs sans expérience au hockey junior majeur vont rejoindre les vétérans dès lundi sur la glace. Dimanche, tout le monde va se réunir pour remplir la paperasse habituelle. «On voulait voir quels étaient les jeunes qui étaient capables d'assimiler certains enseignements en lien avec notre identité d'équipe», a expliqué l'entraîneur-chef du Drakkar, Martin Bernard. Sur la glace, Baie-Comeau a conclu le Challenge des recrues avec une victoire de 2-1 sur l'Océanic de Rimouski. Micky Dunberry et Antoine Billard, deux joueurs coupés après la partie, ont été les buteurs. «Il y a quand même certains postes qui sont ouverts, même si on a passablement le même noyau que l'an dernier», a mis en contexte Bernard.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer