Benoît Desrosiers, le choix de Boucher

Benoît Desrosiers, le nouvel entraîneur adjoint des Remparts,... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Benoît Desrosiers, le nouvel entraîneur adjoint des Remparts, est considéré comme une référence pour l'enseignement par la vidéo dans la LHJMQ.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Si le processus de sélection d'un nouvel entraîneur adjoint chez les Remparts a semblé s'étirer, c'est parce que Philippe Boucher attendait son homme.

Considéré comme une référence pour ce qui est de l'enseignement par la vidéo dans la LHJMQ, Benoît Desrosiers était sur les rangs pour le poste d'entraîneur vidéo des Golden Knights de Las Vegas. N'ayant pas été retenu, l'ancien des Saguenéens et du Phoenix aboutit maintenant à Québec, à la plus grande satisfaction de son nouveau patron.

Âgé d'à peine 28 ans, mais possédant un bagage d'expériences d'une dizaine d'années dans le coaching, Desrosiers vient combler le poste laissé vacant à la suite de la nomination de Daniel Renaud à titre d'entraîneur-chef des Cataractes de Shawinigan, ce printemps.

«L'année passée, on était allé chercher un complément à Dan et moi en Marc Fortier. Cette année, ça prenait un complément à Marc et moi. Nous, on est deux anciens pros, on vient du même background, alors on est allé chercher un gars qui est très habile, la référence dans notre ligue pour ce qui est de l'enseignement individuel avec la vidéo. C'est un gars très ferré de ce côté-là. On est très content de l'avoir», a raconté Boucher, qui n'a rencontré qu'une poignée de candidats, malgré le très grand nombre de candidatures reçues.

Détenteur d'un baccalauréat en kinésiologie, Desrosiers a fait ses premières armes derrière un banc à seulement 18 ans, comme entraîneur adjoint des Seigneurs des Mille-Îles, dans le midget espoir. Deux ans plus tard, il faisait le saut dans le midget AAA, où il a occupé le même poste chez le Phénix du Collège Esther-Blondin, avec qui il a remporté une Coupe Jimmy-Ferrari et une médaille d'argent à la Coupe Telus, à sa troisième et dernière campagne avec l'équipe, en 2011-2012.

«Dans ces années-là, j'étais déjà dépisteur pour les Saguenéens de Chicoutimi. Je me promenais beaucoup dans les arénas. Après ça, j'ai fait le saut comme entraîneur adjoint avec les Saguenéens pendant une saison. Au cours de cette année-là, j'avais signé une extension, mais je me suis fait offrir une job de premier assistant avec le Phoenix et j'ai passé les quatre dernières années à Sherbrooke. Je commence donc ma sixième année dans la LHJMQ. C'est une belle opportunité pour moi de me joindre aux Remparts», a estimé Desrosiers.

Capacité d'analyse bénéfique

Ce dernier croit que sa capacité d'analyse et sa proximité avec les joueurs bénéficieront à l'organisation québécoise. «Je suis quelqu'un qui est très avancé au niveau technologique. J'aime beaucoup ça regarder les matchs de hockey. Je suis très très soucieux des petits détails. Je suis quelqu'un de perfectionniste.

«C'est sûr qu'au niveau des systèmes, j'aime bien ça mettre mon mot, apporter des ajustements. Aussi, je suis jeune et j'ai la chance d'être proche des joueurs. Je suis assez stricte, par contre. Je ne suis pas leur ami, mais je suis proche d'eux», a raconté le père d'un petit garçon d'un an.

Le nouvel entraîneur adjoint des Remparts voit son nouveau poste comme un tremplin vers la réalisation de son ambition ultime, qui est de travailler dans la Ligue nationale de hockey. «Mon objectif, c'est de me rendre dans le professionnel. Donc, c'est sûr que de me joindre aux Remparts, pour ce qui est de la visibilité, c'est quelque chose qui est bien pour moi.

«D'avoir la chance de travailler avec Philippe Boucher et Marc Fortier, deux anciens professionnels qui ont beaucoup de contacts, c'est aussi bon pour moi. En ce sens-là, c'est une belle opportunité.»

Tous les espoirs permis pour les nouveaux Remparts

Le directeur administratif des Remparts, Louis Painchaud, a... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 4.0

Agrandir

Le directeur administratif des Remparts, Louis Painchaud, a accueilli plusieurs joueurs de la nouvelle cuvée de l'équipe.

Le Soleil, Erick Labbé

Les Remparts ont profité d'un point de presse couru mercredi pour présenter 10 des 15 espoirs repêchés par l'organisation, lors de la séance régulière de juin. Selon Philippe Boucher, certains d'entre eux, dont le choix de première ronde Pierrick Dubé, peuvent aspirer à un poste avec l'équipe, dès cet automne.

«On ne sait jamais!» s'est exclamé d'entrée de jeu le directeur général et entraîneur-chef des Remparts, au moment de présenter les Pierrick Dubé, Félix-Olivier Chouinard, Gabriel Montreuil, Xavier Cormier, Félix Tremblay, Éric Nadon, Émile Hégarty-Aubin, Marc-Antoine Bérubé-Jalbert, David Wener et Tommy Vaugeois aux médias.

«Qui aurait dit que Jérémy Laframboise serait resté avec nous autres, l'année passée? Et Mikaël Robidoux, il y a deux ans? Les dépisteurs m'avaient dit que s'il y en avait un qui pouvait surprendre, ce serait lui. Ils m'ont dit la même chose de certains cette année, mais je ne veux pas leur mettre cette pression-là.

«Par contre, on a beaucoup de gars qui reviennent. Cela dit, les postes sont ouverts. Dubé va certainement avoir toutes les chances de faire le club», a estimé Boucher au sujet du produit du Blizzard du Séminaire Saint-François.

L'homme de hockey des Remparts est impatient de voir comment réagira cette nouvelle cohorte de joueurs lors du camp des recrues, qui se déroulera sous forme de tournoi, à Chicoutimi, du 17 au 19 août, puis lors du camp principal, qui comptera six matchs préparatoires contre Rimouski (2), Chicoutimi (3) et Gatineau (1). Ayant repêché abondamment au Québec, il n'hésitera pas à retrancher un joueur s'il s'agit de la meilleure décision pour son développement, tout en sachant qu'il pourra facilement le rappeler.

«L'avantage, c'est que pour la première fois depuis longtemps, si on a besoin de rappeler des gars, ils seront à côté. Même si Montreuil retourne à Jonquière, c'est à côté. Ce n'est pas dur de rappeler un joueur de Jonquière, de Québec, de Montréal...» a laissé entendre Boucher, qui espère garder 23 joueurs à Québec, soit 13 attaquants, huit défenseurs et deux gardiens de but.

Grosses saisons attendues des jeunes vétérans

Le pilote des Remparts s'attend par ailleurs à de grosses saisons de la part de jeunes vétérans qui seront admissibles au repêchage de la LNH en 2018. Il est confiant que l'organisation fera meilleure figure que cette année, alors que seul le gardien Dereck Baribeau pouvait aspirer à être réclamé, mais a été ignoré.

«Ce n'était pas notre meilleure année. J'espère que l'année prochaine, on va arriver avec Tomas Dajcar [la sélection européenne], qui va être admissible, avec Coxhead, Kurashev et Baribeau. Dans le cas de Baribeau, je ne comprends pas... Je ne critique pas, mais je suis convaincu qu'il va avoir une très solide saison pour nous, l'année prochaine», a laissé entendre Boucher.

Offensive marketing

L'organisation des Remparts a en outre annoncé que sa 21e saison se déroulerait sous le thème «Tatoué Remparts», qui vise à remettre le partisan au coeur des activités de l'organisation. La vaste offensive marketing s'accompagne de plusieurs initiatives, dont le retour de la gratuité pour les enfants avec l'achat de billets de saison, la mise en place de nouveaux forfaits d'abonnement (semaine et fin de semaine) et la campagne corporative des «Ambassadeurs de coeur», qui bénéficiera aux organismes le Pignon bleu, le Patro-Laval, la Fondation Philippe Boucher et le Patro Roc-Amadour.

Finalement, le Pavillon de la jeunesse devient le centre d'entraînement officiel des Remparts, à la suite d'une entente entre l'organisation et ExpoCité, en raison du nombre «de plus en plus important» d'événements au Centre Vidéotron, selon le directeur administratif Louis Painchaud.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer