Un défi bienvenu pour Kiselev

Ayant assumé le rôle de gardien partant à... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Ayant assumé le rôle de gardien partant à pareille date la saison dernière, Evgeny Kiselev avait brillé devant la cage des Remparts, et ce, même si la formation, à court de production offensive, s'était inclinée en quatre matchs consécutifs face aux Olympiques de Gatineau.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'entraîneur-chef des Remparts Philippe Boucher n'a jamais hésité quand est venu le temps d'identifier le portier, en l'occurrence Evgeny Kiselev, qui garderait le filet des Remparts pour amorcer la série de première ronde, qui les opposera au Titan d'Acadie-Bathurst, à partir de vendredi.

Ayant assumé ce rôle à pareille date la saison dernière, le Russe de 19 ans avait brillé devant la cage québécoise, et ce, même si la formation, à court de production offensive, s'était inclinée en quatre matchs consécutifs face aux Olympiques de Gatineau. C'est pourquoi, selon Philippe Boucher, il revenait au cerbère moscovite, plutôt qu'au jeune Dereck Baribeau, d'obtenir le filet en début de série.

«C'est le gars d'expérience. L'année passée, il a été très bon dans les séries. Ça lui revient. Et ce n'est pas un désaveu de Baribeau. Pas du tout. Dereck est dur envers lui-même de temps en temps, mais il a été bon depuis qu'il est arrivé ici. Dans les pratiques, il fait bien ça. Il a encore été dominant dans la pratique de ce matin. Devant le filet, il n'a pas beaucoup de trous. Il a joué tout un match samedi. Si on a besoin de lui, on va l'utiliser, mais pour "Geno", ça lui revient. Il est ici depuis longtemps», a raconté le pilote, au terme de la séance sur glace des siens, lundi matin.

De son côté, Kiselev tente, depuis le départ de Callum Booth aux Fêtes, de prouver qu'il peut être un véritable numéro un dans la LHJMQ et croit y être parvenu. Ayant conservé une moyenne de buts alloués de 3,33 et un pourcentage d'arrêts de ,901 cette saison, le portier a cumulé une fiche de 13-20-3-2-3, ce qui se veut respectable considérant qu'il joue derrière un club en reconstruction. Il se dit maintenant prêt à élever encore davantage son jeu face à l'attaque dévastatrice du Titan.

L'expérience des séries

«J'ai joué aussi en séries, l'année passée. J'espère que cette expérience va m'aider à faire aussi bien cette année. Parce que je pense que l'année dernière, on a perdu en quatre matchs, mais qu'on était dans le coup dans trois de ces matchs. On aurait pu aller en chercher une. Cette année, nous avons une meilleure équipe et on croit en notre groupe...» a laissé entendre le toujours très souriant Kiselev.

Ce dernier, qui a vu sa part de lancers au cours des derniers matchs de la saison, ne s'en fait pas trop avec le statut de négligés des Remparts (11es), qui concèdent 15 points au classement général au Titan (6e). 

«Quand on embarque sur la glace, on essaie d'oublier toutes ces choses-là et de se concentrer sur le match qu'on est en train de disputer. C'est ce que j'essaie de faire. Je ne pense pas aux enjeux, à savoir si ce sont les séries ou pas. C'est une préparation différente, mais en même temps, c'est important d'essayer de coller le plus possible à sa routine.»

Au Centre régional K.C. Irving vendredi, Kiselev tentera notamment d'oublier qu'il affronte l'un de ses excellents amis, Daniil Miromanov, avec qui il a évolué, à Moscou.

«Miromanov est l'un des mes meilleurs amis. Mais pendant la série, on sera des adversaires. On a joué une saison ou deux dans la même équipe quand nous étions plus jeunes à Moscou. Nous sommes demeurés de bons amis depuis ce temps-là. C'est un très on gars, un très bon joueur. Je vais faire ce que je peux pour l'arrêter», a-t-il promis.

Pour sa part, Philippe Boucher ne doute pas que la légendaire combativité de son gardien de but aura un effet d'entraînement sur toute l'équipe.

«Il ne lâche jamais. Sa plus belle qualité, c'est qu'il est travaillant. C'est rare qu'on va dire ça d'un gardien de but, mais c'est vrai. Il est toujours prêt à faire face à la musique.»

Laframboise et Caron rappelés

Jérémy Laframboise avait inscrit deux buts en 23 rencontres... (Photothèque le Soleil, Patrice Laroche) - image 3.0

Agrandir

Jérémy Laframboise avait inscrit deux buts en 23 rencontres avec les Remparts.

Photothèque le Soleil, Patrice Laroche

Étant donné les blessures à six joueurs d'impact à l'avant, les Remparts ont procédé aux rappels des attaquants Jérémy Laframboise et Thomas Caron, des Riverains du Collège Charles-Lemoyne (midget AAA), qui viennent d'être éliminés en demi-finale des séries de la Coupe Jimmy-Ferrari. En début de saison, Laframboise avait inscrit deux buts en 23 rencontres avec les Remparts. Quant à Caron, il a cumulé 9 buts et 9 mentions d'aide en 37 matchs avec les Riverains. «Caron avait eu un très bon camp avec nous autres. Et Laframboise, il a très bien fait, avant Noël. On va les amener à Bathurst avec nous», a indiqué Philippe Boucher. 

Faire un vol à Bathurst

L'entraîneur-chef des Remparts estime qu'il ne s'agit pas d'une mauvaise situation pour son équipe que d'amorcer sa série de première ronde à Bathurst. «Mentalement, c'est un bon adversaire, parce qu'on a bien joué contre eux, et parce que ça fait longtemps qu'on ne les a pas vus. Et puis, on joue bien sur la route, cette année. Cela étant dit, il faut être réalistes et beaucoup mieux jouer qu'on ne l'a fait en fin de semaine. Le Titan, c'est l'une des meilleures équipes depuis Noël. Moi, j'y crois quand même. Tu vas là-bas. Tu es capable d'aller chercher une game et tu ne sais jamais ce qui peut arriver... C'est notre mandat, d'aller voler une game là-bas», a affirmé Boucher. 

En vitesse...

Avec les blessures aux Boucher, Garneau, Buynitskiy, Turcotte, Larionov et Sutton, neuf attaquants ont patiné à l'entraînement que les Remparts ont tenu au Pavillon de la jeunesse, lundi matin. Du nombre, un défenseur : Samuel Hould... Les Remparts auront leurs «black aces» avec eux sur la route pendant la série qui les opposera au Titan, puisque Philippe Boucher a décidé d'amener tous les blessés à Bathurst. «Ils seront là pour encourager les plus jeunes, remonter le moral, leur parler, être là pour eux autres» ... À l'aube de la série contre les Remparts, l'entraîneur-chef du Titan, Mario Pouliot s'est vue octroyée une extension de contrat de deux ans par l'organisation de Bathurst... 




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer