Les Remparts coulés en première période

Chancelant, le gardien des Remparts Evgeny Kiselev a... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Chancelant, le gardien des Remparts Evgeny Kiselev a été chassé après le troisième but du Drakkar en première période.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les Remparts avaient une belle occasion de s'approcher à deux points des Tigres de Victoriaville et du neuvième rang de la LHJMQ mercredi, mais ils ont laissé le Drakkar de Baie-Comeau prendre une insurmontable avance de 3-0 en première pour finalement s'incliner 5-2, devant 7560 amateurs au Centre Vidéotron.

Surpris par l'énergie des hommes de Martin Bernard en début de rencontre, les Remparts ont concédé deux buts en 1:40, avant la cinquième minute de jeu. Samuel Thibeault, sur un tir précis du cercle des mises en jeu en avantage numérique, et Yan Aucoin, sur un lancer frappé, ont trompé le partant Evgeny Kiselev. Chancelant, le cerbère des Remparts a été chassé après avoir accordé un but à Kevin Lamontagne sur un 11e tir en apparence inoffensif. Dereck Baribeau a dû s'amener en relève.

«Depuis longtemps, on dit à nos joueurs qu'il n'y a pas un club qui n'arrive pas ici prêt. Avec la parité, Saint-Jean a perdu à Bathurst et Drummondville a trouvé un moyen de battre Gatineau, ce soir. Peu importe contre qui tu joues, il faut que tu amènes ta meilleure game. Ce soir, on a mal commencé. On a très bien joué en deuxième, mais il était peut-être trop tard...» a laissé entendre l'entraîneur-chef Philippe Boucher.

Extrême inconduite de partie pour Tucotte

En déficit de trois buts après 14 minutes, les locaux ont continué de s'enliser alors que Yanick Turcotte écopait d'une pénalité de cinq minutes pour assaut sur Vincent Deslauriers. Le vétéran des Remparts, qui est parti du point des mises en jeu pour aller plaquer son adversaire dans la bande, s'est également vu décerner une extrême inconduite de partie et aura assurément une discussion avec le préfet de discipline de la LHJMQ, Raymond Bolduc, présent au match.

C'est alors qu'ils écoulaient la majeure que les Remparts sont finalement parvenus à s'inscrire à la marque lorsque le capitaine intérimaire Olivier Garneau s'est échappé seul en désavantage numérique. Récupérant son propre lancer, il a trompé Antoine Samuel pour inscrire son deuxième but à court d'un homme en deux matchs, son cinquième cette saison.

Le but de Garneau a galvanisé les Remparts, qui ont connu toute une deuxième, dirigeant 19 lancers sur Samuel. En début d'engagement, le vétéran Mathieu Ayotte a traversé la patinoire de bout en bout pour mystifier le gardien de Lac-Etchemin d'un tir imparable et réduire l'écart 3-2. L'indiscipline du Drakkar, qui a écopé de quatre pénalités dans la période, a ensuite forcé le portier à s'illustrer à maintes reprises.

«C'est la raison pour laquelle on a gardé Antoine avec nous autres. On avait des offres pour l'échanger, mais en bout de ligne, ce qu'il amène à notre équipe, c'est qu'il nous permet d'aller chercher des gros points, de compétitionner et de garder un niveau de confiance élevé», a estimé le pilote Martin Bernard.

Garneau blessé

En fin de troisième, Ivan Chekhovich et Vincent Deslauriers ont tour à tour battu Baribeau pour mettre un terme aux espoirs des Remparts.

«En première période, on a commencé assez faible. On ne peut pas gagner des parties de hockey en jouant seulement 20 ou 40 minutes», a reconnu Ayotte. «Ça nous aurait aidé de marquer en avantage numérique en deuxième. Ça nous aurait permis d'aller chercher un peu de momentum, mais on va revenir fort demain.»

Blessé à un bras en toute fin de rencontre, Garneau n'a pas été en mesure de terminer la rencontre. Son cas sera réévalué et sa présence se veut incertaine pour la visite des Huskies de Rouyn-Noranda, jeudi.

Le Drakkar bataille pour sa vie

L'ancien capitaine des Commandeurs de Lévis Édouard St-Laurent... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 3.0

Agrandir

L'ancien capitaine des Commandeurs de Lévis Édouard St-Laurent a joint définitivement le Drakkar après la pause de Noël, lui qui avait choisi de commencer la saison dans le midget AAA.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

D'ici la fin de la saison, le Drakkar bataillera pour sa vie, lui qui est présentement dans une lutte à finir avec le Phoenix et les Voltigeurs pour une participation aux séries. L'entraîneur-chef Martin Bernard ne se conte pas d'histoires. Chacun des matchs d'ici la fin de la campagne sera d'une importance capitale.

«Il faut gratter le plus de points possible au classement. La semaine dernière n'a pas été facile, avec Blainville, Chicoutimi et Saint-Jean. On est quand même allé gratter deux points là...» a noté le pilote, dont la troupe occupait le 17e rang du classement général, avant le match de mercredi. Le défi sera toutefois de taille puisque le Drakkar amorce un éreintant voyage de quatre matchs en cinq jours. «Tout le monde se bat. Québec se bat pour l'avantage de la glace. Val-d'Or se bat pour être en séries. Et Rouyn-Noranda se bat pour la tête. Tu as beau faire des calculs, mais tu es mieux d'y aller un match à la fois.»,

C'est en tout cas la philosophie qu'il tente d'inculquer à une jeune équipe comptant quatre joueurs de 16 ans et sept joueurs de 17 ans. «Le noyau est très jeune, mais il va grandir ensemble. Par exemple, j'ai un avantage numérique avec trois 16 ans et deux 17 ans. Il y a des matchs où ça peut être plus difficile au niveau de l'exécution, de la vitesse, au niveau de la force physique pour récupérer des rondelles, mais il faut le faire, parce que si on ne le fait pas, on n'avancera pas...»

Parmi cette relève, l'ancien capitaine des Commandeurs de Lévis Édouard St-Laurent a joint définitivement le club après la pause de Noël, lui qui avait choisi de commencer la saison dans le midget AAA. «Il va bien. Sa vitesse est vraiment extraordinaire! C'est un kid qui est dédié à faire un joueur de hockey. Il met les efforts aux bonnes places. On a du rattrapage à faire avec lui par rapport aux autres, mais tranquillement pas vite, il se met au même niveau.» Avant la rencontre de mercredi, il cumulait 6 buts et 8 passes en 29 matchs.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer