Les Remparts volent un point à Victoriaville

Le gardien Evgeny Kiselev à bien fait dans... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Le gardien Evgeny Kiselev à bien fait dans la défaite des Remparts en repoussant 38 des 41 tirs des Tigres.

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Victoriaville) En retard 3-0 après deux périodes, les Remparts n'allaient nulle part. Ils se sont néanmoins rendus en tirs de barrage, baissant pavillon 4-3 face aux Tigres, samedi soir, à Victoriaville.

Dominés durant les 40 premières minutes de jeu, comme en témoignent des reculs de 3-0 au pointage et de 29-11 au chapitre des lancers, les Diables rouges ont reçu un coup de fouet de l'entraîneur-chef Philippe Boucher au deuxième entracte. Effet instantané.

Benjamin Gagné a marqué en début de troisième, avant de voir Derek Gentile inscrire un doublé. Le troisième but des visiteurs de Québec est venu à 23,5 secondes de la fin du troisième engagement, alors que le gardien était rentré au banc à la faveur d'un sixième attaquant. Retour d'un lancer de Mathieu Ayotte, un ancien des Tigres qui a tout donné dans les derniers instants.

Dans le blanc des yeux

«Il a fallu se parler dans le blanc des yeux encore une fois», a confirmé Boucher, après le match. «Il faut que les gars comprennent qu'on ne peut pas faire ça avant la rencontre. Mais quand on les met au défi, ils répondent», a poursuivi le pilote, heureux de ce «gros point à ce temps-ci de l'année».

Avec deux bonnes chances ratées en prolongation, conséquences de deux minutes sur cinq disputées en avantage numérique, Boucher regrettait de ne pas même repartir du Colisée Desjardins avec deux points. «Mais il faut être réalistes. Après 40 minutes, on n'avait pas l'air d'une équipe qui allait partir d'ici avec un point. Alors, venir chercher un point ici, il n'y a rien de gênant là-dedans.»

Les Tigres n'ont quand même pas flanché, avec seulement six tirs accordés au dernier tiers pour finir la soirée à 41-21. Mais la blessure au capitaine  Tristan Pomerleau, mâchoire fracturée par un lancer frappé, a changé la dynamique. Les Remparts ont par la suite davantage profité de leurs chances.

Kiselev solide

Une bonne partie du crédit revient au portier Evgeny Kiselev qui, alors que ses coéquipiers des Remparts étaient «flats», aux dires du patron, a démontré de l'énergie du début à la fin. Même en tirs de barrage, Kiselev a bloqué un essai, celui de Pascal Laberge a été annulé parce que disque avait reculé et Félix Lauzon a marqué.

Comme le rappelle l'entraîneur des Tigres, Louis Robitaille, Kiselev a eu beaucoup de succès à ses deux dernières sorties contre Victoriaville, soit deux étoiles et un taux d'efficacité de 0,947 (71/75).

Ayotte aussi a bien fait en troisième période contre l'équipe, dont il a porté l'uniforme durant quatre ans et demi. De retour dans sa deuxième demeure, l'ailier de 20 ans craignait une soirée étrange, «mais pendant le match, ce n'était pas si pire. C'était quand même bizarre durant période d'échauffement d'être l'autre bord», a confié celui qui était attendu par un bon groupe de supporteurs.

Les Remparts livrent leur prochain match mardi, à Québec, contre les Screaming Eagles du Cap-Breton, qui sont justement à Victoriaville dimanche après-midi.

Des Tigres et des vaches

Avant de porter les couleurs de six équipes... (Archives Le Soleil) - image 3.0

Agrandir

Avant de porter les couleurs de six équipes dans la LNH, Yves Racine a disputé ses deux dernières saisons au niveau junior dans l'uniforme des Tigres de Victoriaville.

Archives Le Soleil

Yves Racine garde de bons souvenirs de ses deux saisons juniors avec les Tigres. Les toutes premières du club qui célèbre son 30e anniversaire. Quelques semaines avant le camp présaison de 1987, les Chevaliers de Longueuil, où le jeune défenseur recrue venait de faire sa marque avec 43 points, déménageaient à Victoriaville.

«Le déménagement avait été un peu rock and roll. On couchait dans l'étable, ici, à côté de l'aréna. Il y avait des vaches en bas et on couchait au deuxième étage! Ça faisait drôle un peu, mais après, on a été bien accueillis par les gens de Victoriaville», s'est remémoré Racine, samedi soir, lors d'une réunion des anciens.

Le p'tit gars de Charlesbourg venait tout juste d'être repêché en première ronde par les Red Wings de Detroit, 11e au total. Il cumulera 533 matchs de saison et de séries dans la LNH avec six équipes, dont le Canadien de Montréal. Son CV compte aussi six matchs avec les Rafales de Québec dans la Ligue internationale, six saisons en première division allemande et deux campagnes au sein du Prolab de Thetford Mines, en fin de carrière, dans la Ligue nord-américaine.

À Victo, Racine faisait équipe avec Reginald Savage et Stéphane Fiset, membres comme lui et Alexandre Daigle de l'équipe d'étoiles de la première décennie des Tigres, dévoilée samedi. Antoine Vermette, Matthew Lombardi, Jason Demers, Phillip Danault et Kevin Poulin sont les noms les plus connus parmi les étoiles des deux autres décennies.

À 48 ans, Racine passe peu de temps dans les arénas. Il est promoteur de condos et gère son entreprise d'outils pneumatiques, à Québec. Il faisait toutefois face à un important dilemme familial, pour son retour. Sa fille l'accompagnait pour voir jouer son chum, le joueur de centre des Remparts Olivier Garneau, d'ailleurs capitaine en l'absence de Matthew Boucher. «Je vais prendre quand même pour les Tigres et elle, pour les Remparts», a-t-il assuré.

NOTES : À son premier match depuis le 4 janvier, l'attaquant des Remparts Jesse Sutton a forcé l'entraîneur à retrancher Mikaël Robidoux de l'alignement... En l'absence de Derek Baribeau, blessé, le gardien numéro un Kiselev gardera tous les matchs. Samedi, Jean-Félix Bussières était son réserviste... On prévoit «quelques semaines» d'absence pour Baribeau et «assez long» pour le capitaine Matthew Boucher, tous deux blessés mercredi. Après des examens vendredi, Boucher repassera les mêmes vendredi prochain pour constater, ou non, l'amélioration de sa cheville.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer