L'attaque des Remparts retrouve son mutisme

Matthew Boucher n'a pas connu une soirée facile.... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Matthew Boucher n'a pas connu une soirée facile. Le capitaine a terminé le match avec une fiche de - 3, en plus d'avoir encaissé un coup à la tête en troisième période.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pas cette fois. Opposés à un adversaire beaucoup plus redoutable que la veille, les Remparts n'ont pas réalisé de remontée-surprise au Cap-Breton. Revers de 4-0 face aux Screaming Eagles, samedi.

Vingt-quatre heures plus tard et 500 km plus loin, envolé pour les Remparts (24-21-3-1) le fameux élan de leur fin de match endiablée de vendredi. Pas question non plus pour les Eagles (29-17-2-2) de s'effondrer en cinq minutes comme les Wildcats de Moncton (13-31-2-1).

«On a travaillé jusqu'à la fin, on a été acharnés. Mais on a continué d'éprouver les mêmes problèmes que dans les dernières semaines. On n'a pas réussi à marquer en avantage numérique et on a manqué plusieurs occasions, surtout en deuxième période quand on aurait pu revenir», a expliqué l'entraîneur-chef Philippe Boucher par téléphone, après la défaite.

Malgré une fiche de 1-1, on ne peut passer sous silence que l'attaque de Québec n'a pas connu de succès durant 120 des 125 minutes de jeu disputées dans ce voyage sur les patinoires des Maritimes.

Avec 0 en 4 en attaque massive, les Remparts et leur faible taux de succès de 18 % pointent au 14e rang sur 18 équipes.

À la fatigue du périple ajoutez le retrait de deux arrières de 19 ans de l'alignement, Andrew Picco et Samuel Hould, en plus de l'absence de l'attaquant de 20 ans Mathieu Ayotte. Ce qui donnait un alignement inexpérimenté.

Dure soirée

Le capitaine Matthew Boucher a pour sa part connu une dure soirée avec un différentiel de -3 et un coup à la tête encaissé en troisième période qui pourrait l'affecter quelques jours. Devant le filet des Remparts, Evgeny Kiselev a effectué 33 arrêts, 10 de plus que son vis-à-vis et auteur d'un premier jeu blanc dans la LHJMQ, Kyle Jessiman. 

Les buts des vainqueurs appartiennent à Olivier Bourret, Giovanni Fiore, Ross MacDougall et Drake Batherson, dans une cage déserte. Inscrit sur le jeu de puissance, le filet de Fiore, meilleur buteur de la ligue, était son 39e de la campagne et son 101e en saison dans la LHJMQ.

Quant à MacDougall, l'ancien des Remparts a déjà trois buts en neuf matchs dans l'uniforme de Cap-Breton, lui qui en avait réussi deux en 37 matchs cet automne avec Québec avant d'être échangé.

NOTES : Blessé à l'épaule vendredi, Picco a cédé son poste à la ligne bleue à Alexandre Drapeau, pendant que l'on retranchait Hould au profit d'Étienne Vermette. Ayotte et Jesse Sutton manquaient déjà à l'appel... Les Remparts rentraient à Québec en autocar dans la nuit. Leur prochain match est pour mercredi contre Victoriaville, premier de trois rendez-vous en quatre jours au Centre Vidéotron cette semaine... Le coach Boucher, lui, dirigera une équipe au Match des meilleurs espoirs de la LNH présenté lundi au domicile des Remparts.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer