Remparts: la fierté au travail

Les Remparts ont tenu mercredi leur premier entraînement... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Les Remparts ont tenu mercredi leur premier entraînement avec leur alignement final qui comprend les joueurs obtenus depuis la période des Fêtes, dont Samuel Hould.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Ne visant pas les grands honneurs cette saison, les Remparts ont établi leurs objectifs d'ici la fin de la saison, dont celui d'améliorer leurs performances à domicile. Misant sur la fierté, les hommes de Philippe Boucher tenteront donc de faire bonne figure face à la redoutable Armada, qui s'amène en compagnie de ses récentes acquisitions, Pierre-Luc Dubois et Alex Barré-Boulet, au Centre Vidéotron, jeudi.

Toujours à la recherche de ce qui cloche à la maison, Boucher entend réunir son groupe de leaders et trouver des pistes de solution afin de renverser la tendance qui s'est installée depuis que l'équipe a déménagé ses pénates au Centre Vidéotron, la saison dernière.

«On va rencontrer Matthew [Boucher] et les assistants. On a quand même eu 20 victoires avant Noël. On peut être fiers de ce qui a été accompli. Le seul hic dans tout ça, c'est qu'on a le deuxième meilleur dossier sur la route, mais qu'à la maison, c'est plus difficile. Je suis un peu tanné d'en parler. On veut que nos fans soient fiers de leur équipe. Ce sera un gros challenge, jeudi, mais ce n'est pas toujours le résultat qui compte. C'est comment tu fais les choses», a estimé l'entraîneur-chef des Remparts.

Contre la puissante Armada, Boucher veut que ses joueurs démontrent de l'énergie, de l'enthousiasme et de la fierté, à l'image du premier entraînement de l'équipe avec son alignement final, au Centre Vidéotron, mercredi.

«Pour une première avec notre nouveau groupe, j'ai aimé ce que j'ai vu. Ça tournait rondement. On a vu des belles choses. Et c'est un peu ce que je leur ai dit avant la pratique. C'est ça, notre groupe. C'est le groupe qu'on a assemblé depuis la période des Fêtes l'année passée et avec qui on va avancer», a soutenu Boucher, qui a ajouté les Ayotte, Mathieu, Gagné, Bily, Hould et Baribeau pendant les Fêtes.

Une équipe améliorée

Même s'il a dû sacrifier l'un des meilleurs gardiens de la ligue en Callum Booth, l'homme de hockey est convaincu d'avoir une meilleure équipe sous la main aujourd'hui, que celle qui a pris la direction de Rouyn-Noranda, mardi dernier.

«Callum, c'était une grosse partie de notre équipe, mais je pense qu'on a une meilleure équipe aujourd'hui, mis à part la situation des gardiens de but, avec qui il va falloir être patients. Il va falloir donner l'opportunité à "Geno" [Evgeny Kiselev] de se faire valoir et permettre à Dereck de challenger "Geno" un petit peu. Mais je pense qu'on a une meilleure équipe présentement que lorsqu'on est parti en voyage en Abitibi», a affirmé Boucher.

La dernière série de quatre matchs à Rouyn-Noranda et Val-d'Or a d'ailleurs permis de constater que les Remparts se sont nettement améliorés en possession de rondelle.

«On a plus de mains, on a plus de talent. Igor [Larionov Jr] et Shaun Bily, dans l'alignement, ça change l'équipe. Nos autres joueurs vont se retrouver aussi. Côté a été excellent, ce matin. Il a eu une couple de bons matchs. La confiance va revenir. À la défense, Hould est bon avec la rondelle. On a des gars qui sont patients. C'est ce que je veux voir, tout en respectant certains principes défensifs, évidemment. C'est toujours plus le fun avoir la rondelle que courir après.»

Malgré cela, Boucher prédit que les Remparts ne vogueront pas toujours sur une mer tranquille, d'ici la fin de la saison. «Ça ne change pas ce qu'on a dit au début de l'année, à savoir que, contre les puissances de la ligue, et des puissances qui se sont améliorées, il y a des soirs où il va venter fort. Un peu comme à Québec, ce matin! Mais ça va arriver. Il ne faut pas se le cacher, mais on va faire face à la musique», a soutenu Boucher, qui a confié le départ de jeudi à Evgeny Kiselev.

Un trio 100 % américain

Shaun Bily... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 3.0

Agrandir

Shaun Bily

Le Soleil, Yan Doublet

Pour la première fois depuis belle lurette, les Remparts délégueront un trio totalement américain, sur la glace du Centre Vidéotron, jeudi. La nouvelle unité, formée de Matthew Boucher, né à Los Angeles (Californie), à gauche, de Shaun Bily, né à Doylestown (Pennsylvanie), au centre, et Igor Larionov Jr, né à Detroit (Michigan), à droite, participera notamment à la première unité d'avantage numérique, en compagnie de deux autres attaquants, soit Philipp Kurashev et Mathieu Ayotte. «Cinq attaquants sur la première unité d'avantage numérique, c'est la première fois que j'essaie ça. Et-ce que c'est lié au départ de MacDougall? Oui et non. S'il était ici, il serait sûrement là, mais on a aussi beaucoup de belles habiletés offensives. On s'expose peut-être un petit peu quand on fait ça, mais j'ai aimé ce qu'on a vu, ce matin», a fait savoir l'entraîneur-chef Philippe Boucher, au terme de l'entraînement des siens, mercredi. L'idée derrière cette décision était de profiter des tirs puissants de Kurashev et Ayotte. «Phil, on le reconnaît pour ses talents de passeurs, mais il a vraiment un bon lancer et Ayotte aussi.»

Picco de retour à la normale

De retour au jeu cette saison après un accident qui a failli lui coûter la vie l'année dernière, le défenseur Andrew Picco a connu, en dépit des performances moyennes de l'équipe en Abitibi, ses meilleurs moments avec les Remparts depuis son arrivée. L'ancien de l'Océanic a notamment été dominant face aux Foreurs, dimanche, s'engageant physiquement, en plus d'amasser deux passes et d'afficher un différentiel de + 3. «Picco a été solide pendant le voyage, de la première à la dernière game. Il n'est pas intimidé d'aller sur la route. Physiquement, il redevient le gars qu'il était [avant son accident]. Il prend de la place, crée de la place, défend ses coéquipiers. C'est le fun de voir ça», a jugé Philippe Boucher. Le principal intéressé corrobore. «Je commence à jouer beaucoup mieux. Je pense que ça paraît dans mes performances. Je suis de plus en plus à l'aise avec le système de l'équipe aussi. Ça va bien», a convenu le Terre-Neuvien de 19 ans.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer