Des nouveaux gonflés à bloc

Le nouveau venu chez les Remparts, Benjamin Gagné,... (Le Soleil, Caroline Grégoire)

Agrandir

Le nouveau venu chez les Remparts, Benjamin Gagné, réalise un rêve d'enfance en sautant sur la glace pour défendre les couleurs de l'équipe avec laquelle il a grandi.

Le Soleil, Caroline Grégoire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Benjamin Gagné réalise «un rêve d'enfance» en se joignant aux Remparts de Québec. Acquis des Voltigeurs avant le congé des Fêtes, il entend tout donner dès ses premiers coups de patin avec les Diables rouges.

La surprise a rapidement laissé place à l'excitation lorsque Gagné a appris qu'il était échangé des Voltigeurs de Drummondville aux Remparts. «Je pensais que j'étais dans les plans [des Voltigeurs]. [...] Surtout de la façon qu'ils essaient de bâtir leur équipe, que j'étais là depuis deux ans», a expliqué mardi le défenseur de 18 ans, natif de la région de Québec. «Je suis surpris [mais en même temps] je suis content de m'en venir chez nous.»

Produit du Blizzard du Séminaire Saint-François, Gagné a été repêché au premier tour (13e rang) par Drummondville, en 2014. Si sa carrière de hockeyeur lui faisait prendre le chemin du Centre-du-Québec, ses souvenirs restaient ancrés au Colisée. «Je réalise mon rêve d'enfance, je suis content. J'ai grandi en regardant Marc-Édouard Vlasic jouer au Colisée. Depuis que je suis tout petit que je veux jouer [avec] les Remparts, a-t-il confié. Outre la Ligue nationale, c'est les Remparts. Oui, la LHJMQ, c'est gros, mais les Remparts, pour un gars qui vient de Québec, c'est encore plus gros.»

Gagné participait mardi à son premier entraînement avec sa nouvelle équipe. L'adaptation ne semble pas trop complexe et il a déjà ses repères. Il a choisi d'habiter avec ses parents, à Saint-Augustin-des-Desmaures, où il a d'ailleurs passé les Fêtes, et a été accueilli par plusieurs visages connus dans le vestiaire. «Je connais bien les gars de Québec comme [Raphaël] Maheux, [Matthew] Boucher, [Olivier] Garneau, [Yannick] Turcotte», avec qui il a évolué dans le midget AAA. «Je connais quand même le noyau de l'équipe, c'est sûr que ça aide à m'intégrer.»

Le défenseur de 5'11'' disputera son premier match avec les Remparts mercredi soir contre l'Armada, à Blainville-Boisbriand. S'il ne manquera pas de motivation quand il sautera sur la glace, Gagné ne peut s'empêcher de penser à vendredi soir, quand il se présentera devant la foule du Centre Vidéotron, contre les Voltigeurs de surcroît. «C'est sûr qu'il va y avoir un petit stress. Il va y avoir beaucoup de monde. Avec la famille, le temps des Fêtes. [...] Je veux aussi m'amuser là-dedans et en profiter pleinement.»

Gagné aura l'occasion de découvrir son rôle au sein de l'équipe dans les prochaines semaines. Son entraîneur-chef, Philippe Boucher, croit qu'il peut être «utilisé à toutes les sauces» et n'hésitera pas à lui donner sa chance. Ce dernier le voit déjà comme un défenseur de premier plan en 2018, lorsqu'il aura 20 ans, capable de prendre les responsabilités qui incombent présentement à Raphaël Maheux.

«Peu importe ce que je peux apporter, je veux l'apporter. Je joue pour les Remparts de Québec! Je vais tout faire pour que ça dure le plus longtemps possible», a dit le numéro 9, qui a comparé son jeu à celui de Jeff Petry, du Canadien de Montréal. Gagné a jusqu'ici amassé 11 points, dont quatre buts, en 26 matchs cette saison, et affiche un différentiel de -5.

Bataille entre les poteaux

Un autre nouveau venu avec les Remparts de Québec ne sera pas en reste côté motivation, mais pour des raisons différentes. Obtenu dans l'échange envoyant Callum Booth aux Sea Dogs de Saint John, Alex Bishop entend livrer bataille à Evgeny Kiselev. 

«Nous nous sommes parlé [Philippe Boucher et moi] après l'échange. Il m'a dit que ce serait une compétition. Une compétition amicale, c'est certain. Peu importe qui performe aura du temps de jeu», a dit l'Ontarien de 19 ans.

Bishop devrait voir de l'action assez rapidement, surtout que les Remparts ont un éreintant voyage de trois matchs en quatre soirs en Abitibi, du 4 au 8 janvier.

NOTES : Igor Larionov Jr était absent de l'entraînement, incommodé par un virus... Un autre nouveau venu, Olivier Mathieu, pourrait voir de l'action dès mercredi soir contre l'Armada de Blainville-Boisbriand... Andrew Coxhead a participé, mardi, à son premier entraînement depuis qu'il a subi une commotion cérébrale au début de décembre.

Kurashev déçu de lui-même

De son propre aveu, l'attaquant Philipp Kurashev ne regardera pas trop ce qui se passe du côté du Championnat du monde de hockey junior dans les prochains jours.

De retour avec les Remparts après avoir été retranché de l'équipe nationale suisse, il s'est dit «très déçu» de ne pas avoir été retenu par l'entraîneur-chef Christian Wohlend. «Je suis déçu de moi-même. [...] Je suis déçu parce que c'est un très gros tournoi. Je ne sais pas trop [ce qui n'a pas fonctionné]», a dit le jeune homme de 17 ans après l'entraînement de mardi au Pavillon de la jeunesse.

Malgré la déception, Kurashev semblait dire qu'il avait gagné des points en vue des prochains championnats du monde. «Je crois que j'ai appris certaines choses quand même... alors ça va», a-t-il dit.

Le pilote de la Suisse semblait aussi de cet avis lorsqu'il a annoncé la nouvelle au numéro 96. «[Wohlend] a dit que j'étais jeune et que, l'an prochain, j'aurai une autre chance.»

Surplus de joueurs

Avec les récents échanges, les Remparts comptent actuellement un surplus de joueurs, soit 27. «C'est trop» au goût du directeur général et entraîneur-chef Philippe Boucher.

«Il n'y a rien de pressant, mais il y a des décisions à prendre. [...] On voudrait être à 23 idéalement, et il y a des joueurs à qui j'aimerais donner des opportunités ailleurs», a dit Boucher, mardi, au terme du premier entraînement de l'équipe après le congé de Noël.

Son téléphone n'a pas sonné très souvent les 24 et 25 décembre. «Ça a recommencé ce matin un petit peu. [...] J'ai eu quelques offres pour certains joueurs. Il n'y a rien de pressant pour nous», a-t-il répété.

À leur an un de reconstruction, les Remparts espèrent être compétitifs dès 2017, mais surtout en 2018, a déjà dit Boucher. Il était donc prêt à transiger dans le but d'améliorer sa formation. «Cette année, je n'ai jamais caché que Callum Booth allait être une monnaie d'échange importante pour nous. Celui-là [l'échange] est fait», a-t-il indiqué sans fermer la porte à d'autres transactions.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer