Igor Larionov Jr. espère éviter les blessures

L'attaquant russe a passé la majorité de la... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'attaquant russe a passé la majorité de la saison dans les gradins en raison de blessures. Pour l'instant, Larionov sera utilisé au sein d'un quatrième trio avec possibilité de promotion.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La troisième fois sera-t-elle la bonne? Igor Larionov Jr touche du bois, puisque l'attaquant américain d'origine russe revient au jeu vendredi après une seconde longue absence de l'alignement des Remparts de Québec.

Après avoir disputé les deux premiers matchs de la saison régulière, Larionov a raté les 18 suivants. Le même scénario s'est produit à son bref retour de deux parties au début du mois de novembre puisqu'il a manqué les 10 autres depuis.

«Enfin, je suis très heureux de revenir, surtout que ça survient un peu plus vite que prévu. La remise en forme a été difficile, mais j'y ai mis du coeur à l'ouvrage avec les résultats souhaités», disait le numéro 8 à sa sortie de la patinoire au Centre Vidéotron, jeudi.

Son retour ne pouvait pas mieux tomber, puisque les Remparts sont notamment privés des joueurs européens Philipp Kurashev et Dmitry Buynitskiy, qui sont partis avec leur équipe nationale junior respective de la Suisse et de la Biélorussie, ainsi que de la recrue Andrew Coxhead, à l'écart en raison d'une commotion cérébrale. Pour l'instant, Larionov sera utilisé au sein d'un quatrième trio avec possibilité de promotion.

«Ça n'a pas été facile d'être tenu à l'écart du jeu, mais je devais rester positif. Dans mon for intérieur, j'ai toujours pensé avoir les habiletés, le talent et l'éthique de travail pour revenir, et ne pas pouvoir le faire ne m'a jamais traversé l'esprit.»

Larionov a donc assisté à la première moitié de saison du haut des gradins, plus souvent qu'autrement. Il a vécu à distance les succès de l'équipe et veut y apporter sa contribution.

«Tout ce que je veux, c'est aider l'équipe à continuer. Ça peut sembler vague comme réponse, mais je veux juste bien jouer. Si je parviens à contrôler la rondelle et créer des occasions, je serai dans mon terrain de jeu», expliquait celui qui n'a disputé que quatre matchs jusqu'à présent.

Il ne cherchera pas à trop en faire pour impressionner l'entraîneur-chef, Philippe Boucher. «J'aimerais seulement lui montrer que je peux rester en santé. Je suis certain qu'ils [les entraîneurs] savent ce que je peux faire quand je suis en mesure de le faire. La grande question est de savoir si je peux éviter les blessures. Je dois prouver que je peux être durable et efficace.

«Il reste deux matchs avant la pause des Fêtes, je vais tout laisser sur la glace et approcher chaque présence comme si c'était ma dernière. Je ne jouerai pas non plus pour éviter les blessures, car c'est dans ce temps-là que ça arrive...»

Boucher ravi

Boucher est ravi de revoir Larionov dans l'alignement, surtout qu'il n'y a pas trop de réservistes disponibles par les temps qui courent. «Le moment est bien choisi, j'ai hâte de voir ce que ça va donner. À l'entraînement, on voit de belles choses. L'échantillon est mince, mais il était l'un de nos meilleurs joueurs sur la glace [jeudi].

«C'est sûr qu'il possède des habiletés naturelles, reste à voir comment ça se transmet dans les matchs. Il a été malchanceux depuis son arrivée alors qu'il cherchait à faire sa place. J'espère pour lui qu'il pourra rester en santé. Steve [Bélanger, le thérapeute sportif] est bien gentil, mais les joueurs aiment mieux aller le saluer que le voir pour des traitements», indiquait Boucher en riant... et en touchant du bois. Il espérait aussi le retour du défenseur Ross MacDougall, toujours incertain.

Troop à la place de Booth

Choix de neuvième ronde en 2016, le gardien de 16 ans Oliver Troop sera le réserviste des Remparts pour les deux matchs de la fin de semaine contre Baie-Comeau et Shawinigan. Le jeune homme de la Nouvelle-Écosse renonce ainsi à son admissibilité à la NCAA. En route vers Sherbrooke afin de participer à un tournoi, il a plutôt fait un détour vers Québec et participera à l'entraînement matinal, vendredi, avant d'enfiler l'uniforme une première fois en soirée. «Il est trop tôt pour parler de la suite de la saison, mais on peut s'attendre à ce qu'il soit avec nous l'an prochain», disait Philippe Boucher, qui discutait depuis quelque temps avec la famille du gardien.

Il a finalisé le tout, jeudi en début d'après-midi. Booth, dont l'échange à Saint-Jean sera confirmé dimanche, n'a pas participé à l'entraînement, jeudi, et n'était pas prévu pour enfiler à nouveau l'uniforme rouge et blanc jusqu'à son départ officiel. À 6'3", Troop était l'un des deux gardiens d'avenir sur la liste des Remparts, l'autre étant Lucas Fitzpatrick, un autre produit néo-écossais de 16 ans repêché en deuxième ronde en juin dernier.

Des joueurs en audition

S'il ne reste plus que le sceau de la LHJMQ pour officialiser la transaction envoyant Callum Booth avec les Sea Dogs de Saint-Jean, il ne semblait pas y avoir d'autres coups d'éclat dans l'air pour l'instant chez les Remparts. «On n'improvisera pas le 5 janvier [date limite des transactions] au matin. Les deux prochaines semaines serviront un peu d'audition pour certains joueurs. Il y a toujours une sélection naturelle qui se fait, mais il faut être à l'affût du marché. Nous sommes toujours à la recherche de joueurs pouvant nous aider dans l'avenir, mais si on ajoute, va falloir soustraire», notait Philippe Boucher, cette fois coiffé du chapeau de directeur général. Chose certaine, il ne prévoit pas aligner 26 joueurs comme ce fut le cas en première moitié de saison. 

Partager

À lire aussi

  • Les Remparts en bonne position

    Remparts

    Les Remparts en bonne position

    Même si le dg Philippe Boucher n'effectuait aucune autre transaction lors de la prochaine période des échanges après celle de Callum Booth, les... »

  • L'hiver québécois d'Igor Larionov

    Pleins feux

    L'hiver québécois d'Igor Larionov

    Larionov. La simple évocation de ce nom rappelle quelques-uns des plus grands moments de l'histoire du hockey. Il y a eu l'émergence de la... »

  • Les Remparts perdent «un gros morceau»

    Remparts

    Les Remparts perdent «un gros morceau»

    Les Remparts de Québec perdront «un gros morceau», lundi, lorsque la jeune sensation Philipp Kurashev prendra la direction d'Oshawa, en Ontario.... »

  • Booth échangé à Saint-Jean

    Remparts

    Booth échangé à Saint-Jean

    L'un des joueurs les plus populaires en vue de la prochaine période des transactions après Pierre-Luc Dubois, le gardien de but des Remparts, Callum... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer