Les Remparts perdent «un gros morceau»

Philipp Kurashev a 29 points à sa fiche... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Philipp Kurashev a 29 points à sa fiche en 32 matchs, dont 25 dans ses 18 dernières rencontres.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les Remparts de Québec perdront «un gros morceau», lundi, lorsque la jeune sensation Philipp Kurashev prendra la direction d'Oshawa, en Ontario. Invité à prendre part au camp de sélection de la Suisse en vue du Mondial junior, l'attaquant s'éclipsera alors qu'il est en pleine possession de ses moyens.

Déniché lors du dernier repêchage européen, Philipp Kurashev livre déjà la marchandise espérée par ses entraîneurs. Après un lent début de saison, le voilà parmi les plus importants rouages de la formation. 

«Rapidement, il est devenu le centre du premier trio et c'est un peu lui qui gère l'avantage numérique. Il a d'énormes responsabilités pour un jeune joueur. Sa progression est vraiment impressionnante», a noté l'entraîneur adjoint Daniel Renaud, samedi, au terme d'une séance d'entraînement au Pavillon de la jeunesse. 

Kurashev a amorcé la campagne à 16 ans et a soufflé sa 17e bougie le 12 octobre. S'il a jusqu'ici récolté 29 points en 32 matchs, il en a surtout amassé 25 à ses 18 dernières sorties. Pas plus tard que jeudi soir, le Suisse a marqué le but gagnant en prolongation contre le Titan, à Bathurst, procurant une victoire aux Diables rouges malgré une nette domination de l'adversaire. 

«Personne ne va remplacer Kurashev, c'est un gros morceau», a admis Renaud, qui dirige l'équipe en attendant le retour de Philippe Boucher, parti en mission de dépistage au Challenge Midget AAA/CCM. «Et ce ne sera le mandat de personne [de le remplacer]. Pour être efficace, un joueur doit conserver son identité.»

Bien qu'ils perdent temporairement les services d'un joueur clé, les Remparts ne se plaindront pas de voir un des leurs se distinguer sur la scène internationale. «Tant mieux s'il fait l'équipe, tant mieux. Ça veut dire qu'il progresse bien et qu'il fait des bonnes choses, alors on ne peut qu'être content pour lui», a insisté Renaud.

Compétition relevée

Sous l'oeil attentif de l'entraîneur-chef suisse Christian Wohlend, Kurashev bataillera avec 14 autres attaquants à compter du 13 décembre. Au poste de centre, il aura notamment à se faire valoir aux côtés du troisième meilleur pointeur du circuit Courteau, Nico Hischier, qui a déjà collecté 48 points cette année dans l'uniforme des Mooseheads d'Halifax.

Une première coupure est prévue après la première semaine d'entraînement, puis une autre au terme des matchs préparatoires, prévus les 21 (contre les États-Unis) et 23 décembre (contre le Canada) dans le cas de la Suisse.

Rencontré samedi, Kurashev était «très excité» à l'idée de retrouver ses compatriotes, qu'il connaît pour la plupart. «Je vais faire tout ce que je peux pour faire partie de l'équipe», a-t-il dit, ajoutant qu'il allait s'inspirer de ses succès avec les Remparts.

Québec sera privée de Kurashev pour au moins trois rencontres. Les Remparts reçoivent les Olympiques de Gatineau lundi soir, puis Baie-Comeau et Shawinigan les 16 et 17 décembre. L'équipe sera ensuite en congé jusqu'au 28. Si Kurashev fait partie de l'équipe suisse, son tournoi pourrait s'étirer jusqu'au 5 janvier, jour de la grande finale.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer