Un autre match baromètre

Philippe Boucher souhaite que ses Remparts amorcent mieux... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Philippe Boucher souhaite que ses Remparts amorcent mieux leurs matchs à domicile.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Quand ils se sont réveillés au lendemain de leur victoire sur le Titan d'Acadie-Bathurst jeudi, les Remparts de Québec ne se retrouvaient plus qu'à quatre points des meneurs au classement général de la LHJMQ, les Huskies de Rouyn-Noranda, prochains visiteurs au Centre Vidéotron, vendredi.

Bien peu d'observateurs, pour ne pas dire aucun, avaient prédit que les Remparts se retrouveraient dans une position aussi enviable, après 20 matchs. Équipe en reconstruction, la troupe de Philippe Boucher continue toutefois d'étonner par sa constance.

À l'exception de deux rencontres où ils ont été véritablement déclassés - des revers de 10-2 contre Drummondville et de 6-0 contre Shawinigan -, les Remparts ont toujours livré de bonnes batailles à leurs adversaires, et ce, malgré l'absence prolongée de leur gardien numéro un, Callum Booth.

«Les gens qui nous voyaient en bas du classement avant le début de la saison, ce sont des gens qui connaissent le hockey, qui connaissent les cycles juniors. Je ne suis pas un gars de prédictions, mais quand je regardais ça froidement, il n'y a pas de prédictions qui m'ont offusqué. C'était là où on devait être rendus. Mais en ce moment, on fait bien les choses, les gars travaillent fort. Ce serait le fun qu'on le montre à nos partisans», a espéré Boucher, qui aimerait voir ses hommes mieux amorcer leurs rencontres à domicile.

Face aux dangereux Huskies, les Diables rouges ne pourront de toute façon pas se permettre de faux départ s'ils veulent l'emporter. Surtout qu'avant de quitter l'Abitibi, les hommes de Gilles Bouchard ont été renversés 4-3 par la 16e équipe du circuit Courteau, les Wildcats de Moncton, et arriveront à Québec le couteau entre les dents.

«Une belle machine»

«Toutes les équipes sont prêtes à venir jouer ici. Cela dit, Rouyn a une belle machine de hockey. Ce n'est pas un hasard s'ils sont premiers au classement et s'ils ont gagné, l'année passée. Ils sont bien dirigés, ils ont bien repêché. C'est une équipe qui a été montée pour connaître du succès pendant plusieurs années. En plus, ils ont une bonne défensive et c'est ce qu'il y a de plus difficile à trouver dans notre ligue, des défenseurs», a rappelé Boucher, au sujet de la meilleure unité de désavantage numérique de la LHJMQ (87,5 % d'efficacité).

Il s'agira donc d'un nouveau match baromètre pour les Remparts, qui tenteront de faire belle figure en assemblant le meilleur alignement possible. C'est ainsi que Booth sera de retour devant le filet des siens et que le vétéran Aaron Dutra retrouvera sa place dans la brigade défensive. Remis d'une blessure à la hanche, Igor Larionov Jr disputera pour sa part une première rencontre depuis le 25 septembre.

«On va l'utiliser sur le quatrième trio, avec peut-être un peu de temps en avantage numérique. Les réponses, c'est lui qui va les avoir. On va voir où il est rendu contre une bonne équipe et on va lui en donner en fonction de ça. On n'a pas les éléments dominants de certaines équipes, mais on a de la profondeur à chaque position, ça fait qu'on n'a pas besoin de rusher personne», a indiqué Boucher.

Andrew Picco pourrait en outre faire une entrée hâtive dans la formation, lui qui ne devait jouer que lors de la visite de son ancienne équipe, l'Océanic de Rimouski, le lendemain. Dans le cas contraire, Étienne Verrette pourrait être inséré à la défensive. Sean O'Brien, Jonathan Bourcier et Jérémy Laframboise seront les attaquants sacrifiés.

Dutra nerveux comme une recrue!

L'air morose depuis qu'il a été retiré de la formation la semaine dernière, le défenseur Aaron Dutra affichait un sourire qui en disait long, jeudi matin. Le vétéran venait d'apprendre que Philippe Boucher le réintégrait dans l'alignement en vue du match de vendredi face aux Huskies. «C'est une belle surprise parce que je ne pensais pas jouer, si je me fiais à la discussion que j'avais eue avec Phil. [...] Je sais que si je joue, c'est au détriment d'un autre gars, mais je vais tenter de saisir ma chance», a raconté celui dont le retour signifiera le retrait du joueur de 20 ans de surplus, Jonathan Bourcier. Contre la troisième attaque de la LHJMQ, Dutra devra retrouver rapidement son synchronisme. «C'est le genre de match où il faudra jouer physique très tôt, particulièrement moi, pour me calmer les nerfs. Je pense que je me sens plus nerveux qu'à mon premier match avec l'équipe!»

Larionov de retour 46 jours plus tard

Rétabli d'une blessure à la hanche après un mois et demi d'inactivité, Igor Larionov Jr effectuera son retour au jeu contre les Huskies, vendredi. Pour l'occasion, il sera inséré sur le quatrième trio de l'équipe. «C'est un jeune qui a un historique de blessures. Cela dit, il a travaillé extrêmement fort dans le gym, sur la glace, avec Steve [Bélanger, thérapeute du sport] en rééducation, depuis qu'il a été blessé, alors on va lui donner sa chance demain», a indiqué Philippe Boucher. Le principal intéressé est optimiste. «Je pense que je suis en meilleure condition physique que je l'étais au début de la saison! J'ai tellement patiné sans rondelle que c'est devenu plus facile. Ma hanche va bien, mes jambes sont solides, tout fonctionne comme c'est supposé!» Larionov dit avoir beaucoup appris en regardant les matchs de son équipe des gradins en compagnie de son père, le légendaire attaquant russe Igor Larionov Sr.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer