Remparts 2/Cataractes 4: mieux, mais pas assez

Evgeny Kiselev a repoussé 27 tirs dans la... (Le Nouvelliste, Sylvain Mayer)

Agrandir

Evgeny Kiselev a repoussé 27 tirs dans la défaite des Remparts contre les Cataractes.

Le Nouvelliste, Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Contre la meilleure équipe de la ligue, une seule très bonne période de jeu n'aura pas suffi aux Remparts, qui ont perdu 4-2, devant les puissants Cataractes de Shawinigan, au Centre Gervais Auto, mercredi.

Avec ce revers, les Remparts ont vu leur séquence de cinq matchs sans défaite en temps réglementaire prendre fin. Cette dernière avait débuté au lendemain d'une dégelée de 6-0 subi aux mains de ces mêmes Cataractes le 19 octobre, au Centre Vidéotron.

«La première, on l'a mal commencée, avec les deux buts. [...] On a bien joué en fin de première et en deuxième, on a pris le contrôle de la game. En troisième, ils ont un peu mieux joué que nous autres, mais bon...» a laissé entendre l'entraîneur-chef Philippe Boucher, de son propre aveu «déçu du résultat».

C'est que le pilote n'a pas digéré que les officiels n'aient pas signalé d'infraction après que son capitaine eut été atteint à la bouche par un bâton sur la séquence qui a mené au quatrième but des Cataractes, avec 4:28 à faire dans le match.

«Il y a trois buts qu'on aurait pu faire de quoi dessus. Le quatrième, on se fait mettre le bâton dans la face. Il n'y a pas d'appel et on se fait scorer immédiatement après. C'est sûr que ç'a fait mal», a poursuivi Boucher.

Dominés dans le cercle des mises en jeu 

Ce dernier était néanmoins satisfait de l'effort fourni par les siens, malgré leur «faux départ» dans les 10 premières minutes de jeu. Les Cataractes en avaient profité pour prendre une avance rapide de 2-0, le fruit d'un bel effort individuel de Brandon Gignac avec un tourniquet et d'un retour de lancer généreux du gardien Evgeny Kiselev, dont a profité Samuel Bucek.

Au cours de cet engagement, les jeunes Remparts ont d'ailleurs été outrageusement dominés dans le cercle des mises en jeu (0/15), un aspect qui leur pose un problème contre des formations à maturité.

«En première période, ç'a été ardu. En deuxième, on en a gagné quelques-unes et on a marqué le but de Buynitskiy grâce à ça. Et en troisième, ç'a été plus ardu aussi», a admis Boucher, qui entend demander à l'ancien de la LNH Éric Bélanger de venir enseigner cet art à ses joueurs.

Denisov spectaculaire

Obtenant quelques bonnes chances de marquer en avantage numérique, les Remparts ont dicter l'allure du jeu tôt en deuxième, appliquant un bon échec avant en territoire des Cats et se montrant plus menaçants autour du filet de Mikhail Denisov.

Exploitant une bévue défensive de Samuel Asselin, la recrue Philipp Kurashev a été le premier à voir ses efforts récompensés, après s'être présenté seul devant le portier des Cataractes, qu'il a déjoué d'une belle feinte. À mi-chemin dans la période, c'était au tour de l'autre Européen des Remparts, Dmitry Buynitskiy, de trouver le fond du filet, après avoir fait dévier un puissant tir de la ligne bleue d'Étienne Verrette, pour créer l'égalité 2-2.

En début de troisième, Asselin a racheté son erreur de la deuxième et a logé la rondelle à la droite de Kiselev pour relancer les locaux en avant. Il aura fallu attendre à la toute fin de la période pour que Samuel Bucek inscrive le controversé but d'assurance.

Avec 22 arrêts, dont quelques-uns spectaculaires, Denisov a été étincelant. Kiselev a repoussé 27 tirs.

Alignement russe relevé

L'équipe nationale russe a dévoilé son alignement en vue de la Série Canada-Russie, dont deux des six matchs seront disputés à Chicoutimi (15 novembre) et à Baie-Comeau (17 novembre). Parmi les 23 Russes retenus, on trouve plusieurs espoirs de la LNH, dont German Rubtsov (Philadelphie), que les Saguenéens tentent d'attirer à Chicoutimi, Pavel Karnaukhov (Calgary) et Konstantin Volkov (Nashville). La sélection dirigée par Valery Bragin alignera aussi l'attaquant de 17 ans Klim Kostin, un des plus beaux espoirs en vue du repêchage de la LNH. Lors de ses deux matchs en Ontario, la Russie alignera en outre l'espoir du Canadien Mikhail Sergachev, alors qu'au Québec, elle misera sur les attaquants des Olympiques Yakov Trenin (Nashville) et Vitalii Abramov (Columbus). Ces derniers affronteront une sélection dirigée par Dominique Ducharme (Drummondville), appuyé de Yanick Jean (Chicoutimi) et de Martin Bernard (Baie-Comeau). Un seul joueur des Remparts, Callum Booth, participera à la rencontre.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer