Remparts: un match baromètre à Shawinigan

L'arrière des Remparts Christian Huntley, qui a déjà... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

L'arrière des Remparts Christian Huntley, qui a déjà marqué six buts cette saison, le deuxième plus haut total pour un défenseur de la LHJMQ, affirme que les Cataractes de Shawinigan feront face à plus d'opposition de la part des Québécois, mercredi.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le dernier match entre les deux équipes en avait été un à sens unique. Portés par une récolte de neuf points sur une possibilité de 10 à leurs cinq derniers matchs, les Remparts de Québec se pointent à Shawinigan, mercredi, pour offrir une meilleure opposition aux Cataractes que lors de leur défaite de 6-0 contre eux, voilà à peine deux semaines.

«Je ne pense pas qu'ils savent vraiment le genre d'équipe qu'on est à la suite du match joué contre eux. Ils ont un club redoutable, et ça avait été embarrassant l'autre jour de perdre ainsi contre eux, mais je pense qu'ils auront droit à plus d'opposition», a estimé le défenseur Christian Huntley.

Avec six buts, le petit numéro 16 occupe le deuxième rang des meilleurs buteurs de la LHJMQ derrière Cavan Fitzgerald, des Cataractes, qui mène ce groupe avec neuf. Et il n'est même pas le meilleur défenseur offensif du circuit, ce titre appartenant à son coéquipier Samuel Girard...

«C'est un peu bizarre, car je n'ai pas l'habitude de marquer autant de buts. Je me retrouve juste dans des situations où mes coéquipiers me refilent la rondelle et où il m'est difficile de rater la cible. Ça va bien sur le jeu de puissance, dernièrement, et je ne suis pas le seul à en profiter. On maîtrise plus le système, ça aide», a ajouté le numéro 16 qui ne se fixe pas d'objectifs personnels malgré ses récents succès offensifs, une marche prolongée de l'équipe dans les séries éliminatoires étant tout ce qui l'intéresse.

Mais pour atteindre cette cible, les Remparts ont encore du chemin à faire. Ils doivent franchir certaines étapes dans leur développement, et le match de mercredi au Centre Gervais Auto en est une. Quelle équipe verra-t-on? Celle des cinq derniers matchs ou celle de la défaite de 6-0?

«Nous avions eu de la misère à la maison contre Drummondville et on avait bien répondu ensuite en allant là-bas. Je n'enlève rien aux Voltigeurs, mais ce n'est pas le même test qui nous attend parce que Shawinigan est dans une classe à part dans notre ligue avec quelques équipes», a souligné Philippe Boucher.

Un nouveau style payant

L'entraîneur-chef aimerait que son club pratique le style lui ayant permis de remporter quatre victoires de suite avant de s'incliner en prolongation, dimanche, à Rimouski.

«On va essayer de jouer un peu plus notre style, comme on l'a fait en fin de semaine contre Rimouski, et avant cela à Drummondville, Sherbrooke et Gatineau. On verra où ça va nous mener. On s'était peut-être un peu perdu dans le message lorsqu'on a joué contre eux, en disant qu'on voulait être patient. Je pense qu'on l'avait trop été et qu'on les avait regardé jouer un peu», s'est-il rappelé.

Depuis, par contre, sa troupe affiche une fiche positive, et occupe le cinquième rang du classement général. Les Remparts ne sont qu'à quatre points de la première position, occupée par ces mêmes Cataractes, qui n'ont perdu que deux fois cette saison, mais à une seule reprise à leurs 13 dernières rencontres. Il s'agira donc d'un match baromètre.

Un règlement à conserver

Le règlement obligeant un joueur de 19 ans à retourner dans son équipe junior au lieu d'avoir le droit d'évoluer dans la Ligue américaine a été remis en question par certains intervenants dans un reportage publié par le National Post, cette semaine. Pour sa part, Philippe Boucher ne voit pas de raison de le modifier. 

«Si un jeune de 19 ans est assez mature et prêt à jouer dans la LNH, parfait. Mais je ne vois pas d'avantage à aller dans la LAH, qui est un tout autre monde. Ça nous ferait mal [aux équipes junior], mais il faut aussi penser aux jeunes. Il n'y a rien de mal à être dominant dans le junior à 19 ans. On voit que la LNH se rajeunit, mais si ça fonctionne pour certains clubs, c'est plus difficile pour d'autres. Ça prend un équilibre», a indiqué l'entraîneur-chef et directeur général des Remparts en soulignant que Pat LaFontaine, son ancien coéquipier à Buffalo, travaillait sur un projet pour repêcher les joueurs à 19 ans.

En vitesse...

Le gardien Evgeny Kiselev aura droit à un quatrième départ de suite, puisque Callum Booth n'est pas encore en mesure de jouer... L'entraîneur des gardiens, Ghislain Rousseau, a enfilé l'équipement, mardi, en l'absence de Booth, qui effectuera le déplacement à Shawinigan même s'il ne jouera pas... Le gardien Samuel Montambault de l'Armada de Blainville-Boisbriand, le défenseur Samuel Girard des Cataractes et l'attaquant Filip Chlapik des Islanders de Charlottetown sont les trois étoiles du mois d'octobre dans la LHJMQ.

Le défenseur Samuel Girard des Cataractes... - image 4.0

Agrandir

Le défenseur Samuel Girard des Cataractes

Montambault a aussi été nommé gardien du mois dans le circuit... Blessé à un oeil, le centre Jérémy Laframboise a recommencé à s'entraîner, mais il portait un grillage et un chandail vert réservé aux joueurs en processus de retour au jeu. Il doit rencontrer le médecin en début de semaine prochaine... Après les dossiers de 9-1-0-0 de Shawinigan et de Blainville-Boisbriand, ce sont les Remparts qui viennent au troisième rang au cours des 10 derniers matchs (6-2-1-1).

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer