Remparts 3/Océanic 4: Boland clôt le débat

C'est l'attaquant de l'Océanic de Rimouski, Tyler Boland,... (Collaboration spéciale Rémi Sénéchal)

Agrandir

C'est l'attaquant de l'Océanic de Rimouski, Tyler Boland, qui a eu le dernier mot en marquant le but victorieux des siens avec 34,2 secondes à écouler à la prolongation. Boland a trouvé le fond du filet pour une 15e fois cette saison.

Collaboration spéciale Rémi Sénéchal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Rimouski) Leur séquence victorieuse a peut-être pris fin, mais ils ne sont pas repartis les mains vides! Confrontés au brio du cinquième gardien partant de l'adversaire depuis le début de la saison, les Remparts de Québec ont réussi à combler un déficit de deux buts à deux reprises en troisième période, dimanche après-midi au Colisée Financière Sun Life, avant de voir l'Océanic de Rimouski l'emporter 4-3 en prolongation.

Meilleur marqueur de la LHJMQ, Tyler Boland a donné la victoire aux siens avec 34,2 secondes à écouler, ce qui a mis fin à un bon spectacle offert aux 3260 spectateurs. Ils auront découvert Charles-Olivier Lévesque, un gardien qui jouait dans une ligue amicale jusqu'à tout récemment.

Celui-ci a repoussé 44 lancers, ne cédant qu'à compter de la troisième. Il a ainsi aidé l'Océanic à mettre fin à une séquence de trois défaites, tandis que les Remparts se sont inclinés une première fois après quatre victoires d'affilée.

«Je trouve ça juste de valeur qu'on ait perdu à la suite d'un jeu mou le long de la rampe en prolongation, mais pour le reste, on a vraiment bien joué. Perdre par deux buts à Rimouski et revenir, on a bien fait ça», a admis l'entraîneur-chef des Remparts, Philippe Boucher.

L'Océanic avait réussi à prendre une avance de 2-0 dès la première et Lévesque a ensuite fermé la porte chaque fois que l'on a cogné à celle-ci. Boucher n'était cependant pas inquiet.

Se donner une chance de gagner

«Leur gardien a bien fait ça, mais je voyais qu'on avait des chances, qu'on allait finir par trouver un moyen de marquer et on l'a fait. Parfois, tu dis des choses à tes joueurs sans savoir si ça va arriver, mais si on essaie d'avoir 50 lancers comme on a eu à Sherbrooke [samedi dernier], on va se donner une chance de gagner. On a été positif dans la chambre après la première et la deuxième, et aussi après le match. Je pense que pendant 60 minutes, on a mieux joué que Rimouski», a-t-il ajouté.

Le déclic a eu lieu en troisième, où les Remparts ont marqué trois fois pour forcer la prolongation. Christian Huntley (6e), Matthew Boucher (6e) et Jesse Sutton (3e) ont finalement trompé Lévesque, choisi deuxième étoile du match. À l'autre bout, Evgeny Kiselev a cédé devant Antoine Dufort-Plante (1er et 2e), Dominic Cormier (1er) et Boland (15e).

Du travail

«On voit ce que peut faire l'ajout d'un joueur dominant comme Dufort-Plante. Nous, c'est juste le travail qui peut faire qu'on aura du succès parce nos joueurs dominants sont en devenir», a noté Boucher.

Pour sa part, le capitaine des Remparts a estimé que ses coéquipiers et lui venaient d'amasser un point important au classement.

«C'en est un gros, du début à la fin, on a travaillé et c'est l'histoire de notre saison. On n'a pas l'équipe la plus talentueuse, mais on a du coeur et du caractère. Notre série de victoires se termine, mais dans notre tête, la séquence positive se poursuit», a indiqué Matthew Boucher, auteur de trois points.

Remparts et Océanic bouclent la fin de semaine des rivalités avec une victoire chacun.

«Ça remonte bien avant que je fasse du hockey junior, mais si ce n'est pas la plus belle rivalité de la Ligue, ce n'est pas loin. Peu importe le genre d'alignement qu'on a, ce sont toujours de bons matchs», a-t-il ajouté.

Un cinquième gardien à défiler devant la cage de l'Océanic

Les joueurs de l'Océanic ont été fidèles à leur tradition voulant qu'ils remportent le duel lorsqu'ils sont à domicile. Dimanche, il s'agissait de leur sixième victoire de suite. Un nouveau gardien et le retour triomphal d'Antoine Dufort-Plante y sont pour beaucoup dans ce gain de 4-3 obtenu en prolongation contre les Remparts.

Un nouveau venu, Charles-Olivier Lévesque, qui a été catapulté à sa propre surprise devant le filet de Rimouski au Colisée Financière Sun Life, n'est pas étranger à ce succès. Le gardien de 19 ans cumulait une expérience de jeu de 30 minutes dans la LHJMQ lorsqu'il a été repêché par les Saguenéens de Chicoutimi en 2013. Évoluant dans une ligue olympique, le cerbère originaire de Rimouski a été chaleureusement accueilli par les siens, surtout après avoir bloqué 44 arrêts. «Ma famille était là et mon nom a été nommé au début, se remémore-t-il fièrement. J'ai eu une belle ovation de tout le monde. Ça m'a donné du power! Ça leur a aussi montré que j'aurais pu jouer dans ligue bien avant ça!»

«J'ai énormément aimé son calme devant le filet, a observé Beausoleil. Il nous a donné une vraie grosse chance de gagner.» Son coéquipier, Antoine Dufort-Plante, a d'ailleurs comparé son flegme olympien à Carey Price.

L'ajout de ce cinquième gardien à défiler devant la cage de l'Océanic est-il un message pour les quatre autres? «Si on n'avait pas eu de blessures à ce poste-clé, probablement qu'on n'en aurait vu que deux, explique le pilote. Mais le manque de régularité de nos gardiens fait aussi qu'on tente des choses.»

Le retour de Dufort-Plante a également fait la différence. «Ça fait du bien d'être de retour, a exprimé le vétéran. En première période, je manquais un petit peu de souffle, mais je pense que ça a bien été en général.» Dès ses premières minutes de la saison, l'attaquant a ouvert la marque à 4:21, et a répété l'exploit en troisième période. «C'est une très belle performance pour un gars qui n'a pas joué depuis six mois», a reconnu son entraîneur.  Johanne Fournier (Collaboration spéciale)

En vitesse

Même s'il n'était pas en uniforme, le gardien Callum Booth était du voyage... Toujours blessé, Igor Larionov a vécu en personne un rare match à l'extérieur : «En l'absence de Coxhead [Andrew], il aurait pu avoir de la glace, c'est dommage qu'il soit blessé. Mais je voulais lui permettre de nous accompagner et lui faire voir un peu le jeu sur la route et ce qu'est la rivalité avec Rimouski», a expliqué Philippe Boucher... Remis d'une blessure à un poignet, le vétéran de 20 ans Antoine Dufort-Plante disputait un premier match cette saison pour l'Océanic... Nicholas Blachman, de l'Océanic, et Alexandre Drapeau, des Remparts, ont chacun écopé d'une inconduite de 10 minutes pour avoir festoyé après un combat.  Carl Tardif

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer