Coxhead promu dans le premier trio

Le pilote des Remparts, Philippe Boucher, n'a que... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Le pilote des Remparts, Philippe Boucher, n'a que de bons mots pour Andrew Coxhead. Il voit en lui un joueur du calibre de Maxime Comtois, d'Antoine Morand et d'Anthony Beauvillier.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Philippe Boucher n'aime pas numéroter ses trios, mais il a quand même promu la recrue de 16 ans Andrew Coxhead au sein de la première ligne offensive, lundi, au retour à l'entraînement des Remparts de Québec après les deux défaites de la fin de semaine contre Saint-Jean et Val-d'Or.

Le choix de première ronde de l'équipe au dernier repêchage de la LHJMQ se retrouvait au centre de Matthew Boucher et Derek Gentile, auteurs du tiers des 21 buts de la formation lors des sept matchs disputés depuis le début de la présente saison.

«Je déteste parler des lignes 1, 2, 3ou 4 parce que certains soirs, des lignes joueront plus que d'autres. Il s'agit d'une combinaison de plusieurs choses, mais Coxhead joue du bon hockey, alors pourquoi ne pas l'essayer?» disait l'entraîneur-chef, au terme d'une pratique tenue au Pavillon de la jeunesse.

Coxhead a vite pris du gallon chez les Remparts. Il a commencé la saison en compagnie de Yanick Turcotte, pour ensuite mériter la confiance de son entraîneur-chef au point de jouer dans la dernière minute du match de vendredi, où les siens ne tiraient de l'arrière que par un but.

«Andrew joue bien dans toutes les facettes. Il a encore des choses à améliorer, mais il n'y a pas un match où j'ai été déçu de son effort ou de son exécution. Il est un gros bonhomme, il protège bien la rondelle et peut aussi bien la passer que lancer.»

L'entraîneur-chef voit du potentiel offensif en Coxhead. Il glisse les noms de Maxime Comtois (Victoriaville), Antoine Morand (Bathurst) et Anthony Beauvillier (Shawinigan) dans son évaluation du joueur de 16 ans. À ses yeux, le numéro 20 ne représente pas une surprise.

«Il y a une raison pour laquelle on voulait s'avancer au repêchage lorsqu'on a vu qu'il était encore disponible. Sans lui mettre de la pression, ni le comparer, il va devenir un joueur de premier plan comme Comtois, Morand et Beauvillier ont pu le faire à 16 ans. Il est déjà un joueur important pour nous. Son côté offensif va sortir assez rapidement, ça n'arrivera pas à 19 ou 20 ans.»

Nouvelle accueillie dans la joie

Le principal intéressé accueillait sa promotion avec joie, mais aussi avec calme.

«Je suis très content de me retrouver avec ces deux bons joueurs, j'espère que ça ira bien. Je ne m'attendais pas d'avoir un tel rôle aussi rapidement. Les deux sont capables de marquer, je devrai créer des chances de compter, leur refiler la rondelle. Je ne vais pas commencer à penser en termes de points, par contre; il faut avoir une bonne approche et ainsi, les points et les buts viendront. Il ne faut surtout pas penser à sa fiche personnelle», a confié celui qui place son éthique de travail au sommet des trucs qu'il fait bien depuis le début de la saison.

NOTES : Le défenseur Aaron Dutra n'a pas terminé la séance d'entraînement, lundi, en raison d'une blessure remontant à samedi contre Val-d'Or. «Je suis surpris qu'il soit débarqué», notait Boucher... Les Remparts s'entraînent à nouveau, mardi matin, avant de rouler vers Baie-Comeau, où ils affronteront le Drakkar, mercredi... Les trois étoiles de la dernière semaine dans la LHJMQ sont, dans l'ordre, l'attaquant Cameron Askew (Moncton), le gardien Samuel Montambault (Blainville-Boisbriand) et le défenseur Samuel Girard (Shawinigan)...

Turcotte avec les Européens

Comme il l'a fait avec Andrew Coxhead depuis le début de la saison, le vétéran Yanick Turcotte pourrait aider les deux joueurs européens des Remparts à sortir de leur coquille. Suspendu lors des deux derniers matchs, le joueur de 20ans se retrouvait, à l'entraînement de lundi, à la gauche du Suisse Philipp Kurashev et du Biélorusse Dmitry Buynitskiy. Les deux joueurs étrangers n'ont que trois passes chacun en sept matchs.

«On aimerait que nos joueurs européens s'affirment un peu plus, Andrew a réussi à le faire tôt en saison avec l'aide de Yanick, alors pourquoi pas essayer celui-ci avec nos deux Euros? On verra ce que ça va donner», indiquait Boucher, qui apprécie aussi la complicité entre le trio formé de Louis-Filip Côté, Jesse Sutton et Olivier Garneau.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer