Victoriaville 2/Québec 4: Booth a le numéro des Tigres

Callum Booth a repoussé 30 des 32 lancers... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Callum Booth a repoussé 30 des 32 lancers des Tigres, dont celui-ci d'Alexandre Goulet en première période.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pour une deuxième fois en moins d'une semaine, les Remparts ont rugi plus fort que les Tigres de Victoriaville, mercredi au Centre Vidéotron, à l'occasion d'une victoire de 4-2 devant la plus petite foule depuis très longtemps à Québec.

Les Remparts signaient une troisième victoire en cinq matchs, cette saison, et une deuxième depuis vendredi dernier contre les Tigres. La présente séquence de trois matchs en quatre jours à la maison commençait bien pour la formation québécoise.

«On voulait donner le ton. Nous avons une équipe jeune, mais on veut que ce soit difficile de jouer contre nous ici. Ils ont gagné tous leurs matchs, sauf contre nous, et à part les cinq dernières minutes, on a très bien joué et Callum [Booth] a été phénoménal», a résumé l'entraîneur-chef Philippe Boucher.

Le gardien a repoussé 30 des 32 lancers des visiteurs. Il détenait une avance de 4-0 avant de céder une première fois en troisième période. Vendredi, il avait blanchi les Tigres.

«Comme équipe, on a super bien joué contre eux. Les défenseurs et les avants m'ont beaucoup aidé dans ces deux matchs, il n'y avait pas beaucoup d'opportunités après le premier lancer», a avoué le gardien de 19 ans.

Le match se déroulait paisiblement jusqu'à une escarmouche, en troisième, où le robuste Yanick Turcotte s'est porté à la défense de la recrue Andrew Coxhead, agrippé par Danyck Calgaro. Le numéro 17 s'est invité comme troisième homme, écopant d'une majeure et d'une extrême inconduite qui lui vaudra une sanction du préfet de discipline de la LHJMQ.

«Ce sont des choses qui arrivent, Yanick est le grand frère de tout le monde et il vient à la défense d'Andrew. On lui dit qu'il fait 6'3'' et pèse 180 livres et peut se défendre, mais je ne lui en veux pas. Quand un autre club s'en prend à un joueur de 16 ans dans un match de 4-0, je trouve ça regrettable», a expliqué Boucher.

Tout près de la mêlée parce qu'il s'était dirigé vers le banc à la suite d'une punition à retardement, Booth a vu cela de proche. «Il y a un joueur qui voulait frapper notre gars de 16 ans, Yanick a fait son job, il l'a protégé, ce sont des choses qui arrivent.»

Petite assistance

Matthew Boucher (2e), Jesse Sutton (1er), Louis-Filip Côté (3e) et Derek Gentile (5e) ont marqué pour les Remparts, la réplique tardive des Tigres venant chaque fois de l'ex-Remparts Vincent Lanoue.

«On était dans le ciment en première, on regardait dans les estrades plus qu'autre chose au lieu de se concentrer sur le plan de match. Dans cette ligue, il ne faut pas lâcher. On a l'attaque pour remonter, mais on s'est réveillé trop tard. On a joué en périmètre pendant 50 minutes, et quand on a commencé à aller à l'intérieur où ça fait mal, on a vu que Booth était battable», a estimé l'entraîneur-chef des Tigres Louis Robitaille.

L'assistance était la plus petite de la courte histoire des Remparts au Centre Vidéotron. Le chiffre officiel était de 6313 billets vendus, mais il n'y avait pas ce nombre de personnes dans les gradins. À l'oeil, disons à peu près la moitié!

Comtois veut s'inspirer de Dubois

Maxime Comtois... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 3.0

Agrandir

Maxime Comtois

Le Soleil, Yan Doublet

Considéré comme le meilleur espoir québécois selon la première liste de la Centrale de recrutement de la LNH, l'ailier des Tigres de Victoriaville Maxime Comtois ne bombait pas le torse avant d'affronter les Remparts, mercredi.

«Il s'agit d'un bel honneur, mais la vraie liste est celle de la fin de saison. Il y a des gars classés C qui montent A, d'autres qui descendent. Mon rêve, c'est d'être repêché et de jouer dans la LNH», disait Comtois, un des deux joueurs de la LHJMQ avec Nico Hischier (Halifax) à se retrouver dans le groupe des mieux notés sur ce relevé hâtif. À sa première saison l'an passé, Comtois a amassé 60 points, dont 26 buts, en 62 matchs. «J'aimerais améliorer mon explosion, les deux ou trois premiers pas. Ce que je fais de bien, c'est de jouer sur 200 pieds, je suis assez complet», disait celui qui a pris connaissance de la liste par un coéquipier plus curieux que lui.

Le numéro 44 des Tigres veut s'inspirer de Pierre-Luc Dubois, qui a augmenté sa valeur en cours de saison pour être choisi au troisième rang par Columbus. «Pierre-Luc est un excellent joueur. Ils ne le voyaient pas si tôt en première ronde, l'an passé, mais il a connu toute une fin de saison et c'est sur des joueurs comme lui que je me base.

Chez les Remparts, Louis-Filip Côté a reçu une note de C. Une source de motivation? «Pas vraiment, c'est une première liste, ç'a le temps de changer. Même si je n'étais pas dessus, mon but serait de continuer à travailler fort et aider l'équipe avec mes atouts», notait l'ailier de 17 ans. L'entraîneur-chef Philippe Boucher ne faisait pas un plat de cette liste non plus. «Ça ne change rien d'y être ou non. Je me souviens de Samuel Morin, qui était classé C ou D sur la première et qui a été repêché 11e en 2013. D'autres ne sont jamais classés et sortent, comme Alexandre Fortin, qui est en train de mériter un poste à Chicago.»

En vitesse...

Les Remparts ont tenu un moment de silence en hommage au Dr Sylvain Boutet, décédé subitement, samedi. Les joueurs porteront les initiales SB sur leur casque pendant quelques matchs... Natif de Donnacona, Rémi Royer fait ses débuts comme entraîneur adjoint dans la LHJMQ avec les Tigres. Il a passé les trois dernières saisons dans la structure du Séminaire Saint-François. «Je ne me compare pas à eux, mais Patrick Roy et Philippe Boucher sont aussi passés par le hockey mineur. Je suis encore en mode d'apprentissage et je suis prêt à faire mes classes», a dit ce choix de deuxième ronde de Chicago en 1996 qui a joué 18 matchs dans la LNH, en plus porter les couleurs des Citadelles de Québec (Ligue américaine) en 2001-2002... Alexandre Drapeau, Étienne Verrette et Mikaël Robidoux ont été rayés de l'alignement des Remparts.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer