Les Remparts inspirés par les anciens!

Les Remparts ont contrôlé le match du début... (Le Soleil, Caroline Grégoire)

Agrandir

Les Remparts ont contrôlé le match du début à la fin contre des Saguenéens privés de plusieurs bons éléments, leur infligeant un jeu blanc de 3-0.

Le Soleil, Caroline Grégoire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Inspirés par la visite des anciens dans le vestiaire tout juste avant le match, les joueurs de l'édition actuelle des Remparts de Québec leur ont fait honneur, vendredi devant 11 336 spectateurs au Centre Vidéotron, avec une victoire de 3-0 contre les Saguenéens de Chicoutimi en lever de rideau de la 20e saison de la seconde génération des Diables rouges.

Vêtus du chandail commémoratif, les Remparts entreprenaient donc leur année de reconstruction sur le bon pied, s'offrant un jeu blanc dès le départ. Sous les yeux de plusieurs joueurs des éditions passées, les Remparts d'aujourd'hui ont frappé à la vitesse de l'éclair, marquant deux fois dès la première période.

Nommé capitaine, en avant-midi, Matthew Boucher a fait un clin d'oeil au plus grand joueur de l'histoire de l'équipe en célébrant son but à la manière d'Alexandre Radulov. Il a tourné le bâton comme le faisait si bien «Radu», pointant même en sa direction vers la loge où il prenait place.

«Je ne savais pas il était où... J'y avais pensé un peu avant, c'était le fun. Ç'a été impressionnant de voir les anciens. Simon Gagné, Patrick [Roy] et Radu, qui sont de grands personnages de l'organisation, nous ont dit que c'était une belle place à jouer, qu'on serait à leur place dans 20 ans et d'en profiter parce que le junior ne passe qu'une fois», résumait Boucher.

Les Remparts ont contrôlé le match du début à la fin, les Saguenéens n'obtenant pas beaucoup de chances de marquer contre Evgeny Kiselev, auteur d'un zéro de 17 arrêts. Ethan Crossman et Christian Huntley ont aussi déjoué Julio Billia, qui a reçu 24 lancers.

Les Sags pas de calibre

«J'ai apprécié notre exécution. Je pense qu'on a fait plus de passes sur la palette [dans ce match] qu'en janvier, février et mars, l'an passé. On a bougé la rondelle en avantage numérique, et c'est vrai qu'il manquait des joueurs pour Chicoutimi, mais on pourra marquer des buts», notait l'entraîneur-chef Philippe Boucher.

Il avait lui-même demandé aux anciens de prendre la parole avant le match, ce qui a motivé sa troupe. «Il y avait énormément d'histoire dans la chambre. On veut que nos joueurs fassent leur propre marque, mais ce n'est pas une occasion qui arrive souvent d'avoir Simon, Patrick et Radulov pour parler aux gars, c'était spécial et ç'a été apprécié de ma part et du personnel», avouait Philippe Boucher.

Chez les Sags, l'entraîneur-chef Yanick Jean a vite résumé ce premier match des siens, qui étaient privés de Nicolas Roy (Caroline), Frédéric Allard (Nashville), Dmitry Zhukenov (Vancouver) et Ryan Verbeek (Tampa Bay). «On n'a pas touché à la rondelle... On n'était pas de calibre pour jouer avec eux. Il nous manquait des joueurs, mais on n'a pas bougé la rondelle, on a essayé de trop en faire. Lorsqu'il manque autant de joueurs, il faut garder les choses simples et les faire de la bonne manière.»

NOTES : Suspendu, Alexandre Drapeau n'a pas joué, tout comme Jérémy Laframboise, Bryce O'Brien et Mikaël Robidoux... L'entente de radiodiffusion entre les Remparts et CHYZ 94,3 n'ayant pas été renouvelée, la description des matchs pourra être entendue via webdiffusion jusqu'à l'annonce d'un nouveau partenariat... Les Remparts reçoivent les Voltigeurs de Drummondville, dimanche (15h).

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer