Les Remparts concluent le camp d'entraînement sur une bonne note

Ethan Crossman a déjoué Bo Taylor dès la... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Ethan Crossman a déjoué Bo Taylor dès la 23e seconde du match, samedi au Complexe multidisciplinaire de L'Ancienne-Lorette.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les Remparts ont bouclé leur calendrier préparatoire avec une victoire de 4-2 face au Drakkar de Baie-Comeau, dans un match qui s'est déroulé à un train d'enfer, au Complexe multidisciplinaire de L'Ancienne-Lorette, samedi.

Les hommes de Philippe Boucher sont demeurés invaincus en temps réglementaire pendant le camp d'entraînement. Malgré un effort inégal, cette cinquième victoire se veut de bon augure aux yeux de l'entraîneur-chef des Remparts, qui a particulièrement aimé le travail du trio composé de Ethan Crossman (1 but), Andrew Coxhead (but gagnant) et Yanick Turcotte (une passe), efficace en attaque.

«Je pense que ç'a été ardu pour nos défenseurs, en première, et pour nos joueurs d'avant, en deuxième. Les deux se sont mis ensemble en troisième et on a mieux joué. [...] On a des choses à travailler, mais c'est un bon camp d'entraînement, où on n'a pas perdu un match en temps réglementaire. C'est bon signe», a estimé Boucher, qui a aussi louangé l'effort d'Evgeny Kiselev, jugé «très solide» avec 25 arrêts.

Il n'a fallu que 23 secondes aux Diables rouges pour ouvrir la marque lorsque Crossman s'est échappé seul devant Bo Taylor. La réplique est survenue lorsque la recrue Shawn Element a profité de la confusion en défensive chez les Remparts pour tromper Kiselev. Avant la fin de la première, Québec rétablissait son avance quand Dmitry Buitnisky expédiait une rondelle du revers dans une cage ouverte.

En deuxième, les deux formations ont continué de s'échanger des buts. Simon Chevrier a d'abord créé l'égalité 2-2 tôt dans l'engagement, alors que les locaux répondaient avec un filet de Coxhead. Ce dernier a écopé de la première pénalité de la rencontre en toute fin de deuxième période.

«C'est mon Stu Barnes!›

En désavantage numérique, Boucher a envoyé dans la mêlée les défenseurs Bryce O'Brien et Raphaël Maheux, ainsi que les attaquants Jesse Sutton et Sean O'Brien. Le pilote a particulièrement aimé le travail de ce dernier.

«Ce n'est pas le même joueur que l'année passée. Il est plus fort physiquement. On savait qu'il avait un bon quotient défensif, mais il devient un gars de confiance sur la quatrième ligne. Je jouais avec Stu Barnes, qui jouait sur la quatrième ligne, et il jouait 19 minutes par match. C'est mon Stu Barnes, mais il est plus grand que Stu, par exemple!» a lancé Boucher, au sujet de l'Ontarien, qui a inscrit le but d'assurance dans un filet désert.

En troisième, l'attaquant Matt Jones (Drakkar) a causé bien des dommages dans le territoire des Remparts, blessant légèrement Mikaël Robidoux au genou après un contact, puis Christian Huntley à la bouche, avec un bâton élevé, écopant sur ce dernier jeu de la seule pénalité au Drakkar dans le match. Avec seulement une infraction de chaque côté, le match n'aura pas donné l'occasion aux deux entraîneurs de tester leurs unités spéciales outre mesure!

«On ne contrôle pas ça, alors on a travaillé autre chose. On a vu qu'on avait encore beaucoup de choses à travailler. Je pense qu'on a donné un petit peu trop de surnombres. Ce n'était pas joli par bouts. Mais c'est ça, avoir des jeunes à la défense...» a pour sa part laissé entendre l'entraîneur-chef  Martin Bernard, toutefois heureux de la prestation d'Element (1 but, 1 passe).

Fortier hors de combat

Amorçant la première année d'un nouveau cycle, le Drakkar alignera huit nouveaux joueurs, dont deux de ses quatre choix de première ronde en juin. Si l'attaquant Shawn Element (9e au total) et le défenseur Xavier Bouchard (5e) passeront la prochaine saison sur la Côte-Nord, Édouard St-Laurent (16e) a fait le choix de retourner pour une autre saison chez les Commandeurs de Lévis, alors que Gabriel Fortier (4e) a été mis hors de combat par une blessure à l'épaule. «La blessure à Gabriel Fortier, ce n'est pas une bonne nouvelle, mais en même temps, si on avait le loisir de choisir quand est-ce qu'il peut se faire opérer dans sa carrière junior, c'est mieux de le faire là. On va régler ça une fois pour toutes et après ça, on va pouvoir commencer à prendre le rythme du hockey junior», a expliqué l'entraîneur-chef Martin Bernard, qui aurait préféré voir ses quatre sélections de première ronde faire leur entrée dans la LHJMQ en même temps.

En vitesse...

Comme il l'avait fait avec Shawinigan, Martin Bernard est revenu enthousiaste de son expérience de camp d'entraînement aux Îles-de-la-Madeleine avec le Drakkar. «L'impact, c'est le même que j'ai vécu il y a deux ans. C'est vraiment rassembleur», a noté le pilote, qui a notamment apprécié les activités de pêche en haute mer et la montée de la «Big Hill»... Baie-Comeau était privée samedi des services de deux vétérans, le gardien Antoine Samuel (Anaheim) et l'attaquant Justin Doucet (Calgary), qui participent à des camps professionnels dans la LNH. Le gardien des Commandeurs Xavier Bolduc a été rappelé en renfort... Du côté de Québec, Philippe Boucher a indiqué qu'il prendrait deux jours de congé, mardi et mercredi, afin d'aller voir évoluer son fils Matthew au camp des Coyotes de l'Arizona.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer