Yanick Turcotte ne veut pas changer

Le protecteur des Remparts, Yanick Turcotte (17), devra... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le protecteur des Remparts, Yanick Turcotte (17), devra jouer malgré une certaine douleur. Mais ça ne lui fera pas changer son style.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pour la première fois depuis l'ouverture du camp d'entraînement, Yanick Turcotte a enfilé un autre chandail que le vert réservé aux joueurs blessés. «J'ai trouvé ça long, je suis content d'avoir un gilet blanc sur le dos», a dit le joueur de 20 ans des Remparts de Québec.

Une semaine avant l'ouverture du camp, le 17 août, le robuste ailier s'est blessé aux muscles intercostaux. Il n'a pas participé aux matchs intra-équipes ni aux rencontres préparatoires à ce jour, mais prévoyait être dans l'alignement lors du dernier duel à l'horaire, samedi (19h) contre Baie-Comeau, à L'Ancienne-Lorette.

«Jouer en vert, c'est décourageant parce que tu penses traîner cette blessure toute l'année, mais c'était important de prendre le temps de guérir. Il était même mieux que ça arrive avant et durant le camp que pendant la saison. Là, ça m'assure de ne pas rater de matchs», a-t-il précisé, mardi.

Le protecteur des Remparts devra toutefois jouer malgré une certaine douleur. À part le temps et la patience, il n'y avait pas de «recette magique» pour soigner sa blessure.

«Peu importe les mouvements que je ferai, je vais ressentir de la douleur. Quand j'éternue le matin, ça fait mal, mais il n'y a pas de risque de l'aggraver et tant que ce sera tolérable, je serai capable de jouer avec», a insisté le numéro 17.

Un rôle bien particulier

Turcotte sera l'un des trois joueurs de 20 ans des Remparts, les autres étant les défenseurs Raphaël Maheux et Aaron Dutra. Il est conscient du rôle qu'il devra remplir, notamment dans un groupe où les jeunes sont nombreux.

«Mon rôle va ressembler à celui de deux dernières saisons. Je vais rester un leader qui va prêcher par l'exemple, être un gars physique, qui complète ses mises en échec. Si on m'a pris comme joueur de 20 ans, c'est justement pour ne pas que je change», a estimé l'auteur d'un but en 66 matchs, la saison dernière.

Il faut savoir que Turcotte est plus reconnu pour ses poings et ses épaules que ses points. En fin de semaine, il devrait évoluer avec la recrue Andrew Coxhead et le jeune de 17 ans Ethan Crossman.

«Je m'entends bien avec Andrew, je suis content de jouer avec lui et de le protéger s'il arrive de quoi. Par contre, on ne se le cachera pas, le rôle de 20 ans amène plus de pression. Tu en as un peu plus sur les épaules, et si tu ne fais pas ton job, c'est sûr que tu vas être échangé ou libéré. Quand les performances vont mal ou que l'équipe n'a pas une bonne éthique de travail, on se tourne vers les 20 ans. Je suis capable de prendre mes responsabilités et de négocier avec ça. J'ai eu de bons exemples dans le passé.»

L'entraîneur-chef Philippe Boucher s'est réjoui d'avoir eu le temps de permettre à Turcotte de retrouver la santé en raison de la longueur du camp d'entraînement déjà vieux de quatre semaines.

«Yanick a joué des minutes importantes pour nous l'an passé, ce sera la même chose cette saison et je n'ai pas besoin de rappeler son importance aux partisans. Ça va arriver qu'il jette les gants, mais je ne parle pas de ça, car juste sa présence va calmer les choses. Je veux qu'il joue, qu'il frappe, qu'il reste sur la glace. On veut être une équipe travaillante et je ne vois pas pourquoi Yanick ne le ferait pas, il l'a toujours fait», a souligné Boucher à propos de l'homme fort de l'équipe.

Un nouveau gardien réserviste

Les Remparts aligneront bientôt un nouveau gardien réserviste. Le départ de Callum Booth au camp d'entraînement des Hurricanes de la Caroline de la LNH, mercredi, les oblige à le remplacer jusqu'à son retour. Pour l'instant, Samuel Cardinal est la seule option, mais cette situation changera dans les prochains jours.

«On aimerait signer un joueur autonome de la région, ou du reste de la province de Québec, qu'on pourrait rappeler rapidement pour les entraînements et pour certains matchs. On va trouver un jeune qui mérite une chance et qui pourrait nous aider dans l'avenir. On en a discuté, Christian [Vermette] et moi, on a fait le tour des listes, on a quelques noms en tête», a raconté Philippe Boucher. Cardinal, que l'entraîneur a bien aimé au camp, ne jouera pas dans le midget AAA cette saison parce que les Vikings de Saint-Eustache ne l'ont pas gardé par crainte de le perdre au profit des Remparts, aux Fêtes. «J'aurais aimé qu'il joue midget AAA, mais chaque club est maître de ses décisions et je respecte cela», a dit Boucher à propos du gardien de 17 ans qui s'alignera plutôt dans le collégial majeur.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer